Cinq présidents ouest africains au chevet de Faure Gnassingbé

Patrice Talon, Christian Kaboré, Nana Akufo-Addo, Alassane Ouattara et Mahamadou Issoufou attendus médiateurs au Togo. Au chevet de Faure Gnassingbé!

Alors que le Togo s’enlise dans une crise politique avec des contestations autour du régime de Faure Gnassingbé, une mission de cinq chefs d’Etats ouest africains est attendue dans les prochains jours dans le pays et e,gager des discussions avec les parties prenantes. Désignés par le Secrétaire général  de l’ONU, Antonio Guterres, il s’agit des présidents du Bénin, Patrice Talon, du Burkina Faso, Roch-Marc Christian Kaboré, du Ghana, Nana Akufo-Addo, de la Côte d’Ivoire, Alassane Ouattara et du Niger, Mahamadou Issoufou.

Cette mission de haut niveau a pour objectif de rencontrer les acteurs de la scène sociopolitique togolaise, le gouvernement, les responsables de l’opposition et du parti au pouvoir, ainsi que des dirigeants d’organisations de la société civile et les ambassadeurs accrédités au Togo. Il s’agira pour eux de rapprocher les points de vue qui sont, pour l’heure divergents, sur le processus de mise en œuvre des réformes constitutionnelles pour le pays.

Le gouvernement a, pour sa part, introduit un projet de loi à l’Assemblée Nationale qui devrait aboutir à l’organisation d’un référendum tandis que l’opposition exige le retour à la Constitution originelle de 1992.

Mandaté par ses pairs du groupe des 5, le Président ghanéen Nana Akufo-Addo a déjà pris contact et échangé avec certaines parties prenantes de la situation qui prévaut au Togo. Il poursuivra ses consultations dans les jours à venir. Il s’agit d’éviter que le Togo ne rejoigne le rang des foyers de tension.

Le régime togolais multiplie des émissaires dans la sous-région depuis la naissance de la crise. Nul doute que ceux-ci vont défendre les positions du régime largement contesté à l’intérieur.  Déjà ce mardi, le président togolais, Faure Gnassingbé, était en visite éclair à Conakry chez son homologue guinéen, Alpha Condé, président en exercice de l’Union Africaine. Une visite que la presse guinéenne a qualifié de « inattendue » de part son caractère bref et non annoncé.

Avatar
A propos Emilie ORONG 746 Articles
Emilie Orong est une passionnée de l'écriture. Elle a rejoint L'Equipe Le Temps en 2015. Couvre l'actualité nationale en tous genre et a un regard pointu sur l'actualité africaine.

Laisser un commentaire