Systèmes éducatifs: Les harmoniser avec les exigences du marché travail

Les ministres en charge de systèmes éducatifs de la CEDEAO envisagent l’harmonisation des disparités pour faciliter la mobilité des étudiants dans l’espace.

Une réunion statutaire a regroupé les 28 et 29 septembre à Lomé des ministres en charge du système éducatif de la commission de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) en vue de permettre aux différents acteurs de l’éducation de l’espace communautaire de s’accorder sur une stratégie régionale pour le renforcement du capital humain et la promotion d’une économie basée sur le savoir.

La démarche veut rendre les systèmes éducatifs plus novateurs, plus attractifs, plus efficients et en phase avec les exigences du marché du travail. Les ministres ont proposé des solutions aux contraintes du système éducatif dans l’espace ainsi qu’ébauché des stratégies sur la formation technique et professionnelle.

Les questions relatives à l’harmonisation des frais d’inscription, à l’équivalence des diplômes, aux bourses de mobilité pour les étudiants et professeurs ont également été abordées car constituant jusqu’alors des obstacles et entraves aux différents systèmes éducatifs. Il existe beaucoup de disparités entre les systèmes éducatifs de l’espace notamment la spécificité des systèmes anglo-saxons, francophones et lusophones qui ne facilitent pas une mobilité et une intégration des étudiants dans la sous-région. Le système Licence Master et Doctorat (LMD) qui est en vogue actuellement dans les systèmes francophones est déjà très avancé dans les systèmes anglo-saxons, d’où leur harmonisation, par exemple.

Avatar
A propos Omaboe Akpovi 886 Articles
Journaliste Reporter, 7 ans d'expérience. Couvre l'actualité nationale et les reportages sociaux, culturels, ainsi que les événements de la la société civile. Passionné de lecture et des médias sociaux.

Soyez le premier à commenter

Votre avis sur cet article