Le parti au pouvoir a déversé ses militants pour contrer ceux de l’opposition

La situation devient critique à Lomé. UNIR le parti de Faure Gnassingbé a fait appel à ses militants qui se sont déplacés en nombre (environ 4000 selon notre reporter) pour aller en découdre avec ceux de l’opposition. Les jeunes d’UNIR ont été stoppés un peu avant la Colombe de la Paix. Les manifestants de l’opposition qui étaient dans la rue depuis le matin se sont rassemblés au centre-ville. Ils ont tenté de prendre d’assaut le carrefour Deckon mais ont été empêchés par le dispositif sécuritaire en place.

La situation est électrique et pourrait dégénérer si la gendarmerie et la police finissent pas lever leurs barrières.

Hier 6 septembre au premier des manifestations programmées par l’opposition, les jeunes d’UNIR avaient tenté d’organiser une contre-manifestation, mais ils n’étaient que quelques dizaines.

Le Temps.

 

Avatar
A propos Rédaction Le Temps 865 Articles
La Rédaction Le Temps. Une équipe dévouée de journalistes professionnels. Depuis 1999, nous servons à nos lecteurs des informations et analyses de qualités. Notre ligne éditoriale est conforme aux intérêts supérieurs du Togo. Contact: togoletemps@gmail.com/admin@letempstg.com

Laisser un commentaire