Jour 2 de mobilisation au Togo : Les manifestants prennent la commande du mouvement

La deuxième journée de manifestations pacifiques pour réclamer les réformes politiques a tenu ses promesses. Comme on s’y attendait, elle a connu autant d’engouement qu’hier. Des dizaines de milliers de partisans de l’opposition ont pris d’assaut les différents sites de rassemblement tôt le matin à Lomé.  La marche s’est déroulée dans le calme sous la conduite des dirigeants des partis politiques de CAP 2015, G6 et PNP auxquels se sont joints d’autres partis comme le CAR et Santé du Peuple.

Du côté des manifestations, on note un certain empressement à en finir avec le régime. Lors de la marche d’aujourd’hui, des voix se sont élevées dans la foule pour réclamer de « marcher sur Lome 2 » (siège de la présidence). Ni le gouvernement ni la présidence n’ont réagi pour l’instant.

Au moment où nous publions cet article, les manifestants se déplacent par millier du bas-fond St Joseph vers Deckon, au cœur de la capitale. Visiblement ils comptent y établir leur base pour réclamer les changements revendiqués. Deckon, la place Tahrir du Togo ? Attendons de voir !

Pendant ces deux jours, les forces de l’ordre présentes se sont montrées très discrètes. Cette attitude rompt avec celle remarquée le 19 Août dernier où les manifestations réprimées à Sokodé (centre du pays) ont fait deux morts, de source officielle.

Comment le pouvoir va-t-il entendre les nouvelles exigences des populations et comment l’opposition va-t-elle gérer sa nouvelle cote ? Ce sont les deux questions qui attendent des réponses dans les prochains jours.

K. Agboglati

Soyez le premier à commenter

Votre avis sur cet article