L’actualité vue par Le Temps du Togo

Liberia : Disparition de "conteneurs" de billets de banque

Cent millions de dollars, destinés à la Banque centrale du…

Vienne: Aussitôt son brevet de pilotage, meurt dans le crash…

Un avion de tourisme, piloté par un jeune de 20…

CILSS : Les Etats veulent renforcer la lutte contre la chenille…

Le Comité permanent inter-Etats de lutte contre la sécheresse dans…

RDC : Journalistes licenciés pour avoir couvert la conférence d’un opposant

Une ONG congolaise dénonce le licenciement de deux journalistes de…

Opic : Nouvelle enveloppe pour financer des projets en Afrique

L’agence américaine Overseas Private Investment Corporation, Opic, a approuvé une…

Le parquet ivoirien recherche "des dizaines de milliards" détournés

La haute autorité pour la bonne gouvernance a saisi le…

La Chine envisage son entrée dans le capital de Asky…

Le Fonds de développement Chine-Afrique (CAD-Fund) s’intéresse à Asky Airlines,…

Suppression de l’aide à la presse : "presse morte" maintenue en…

Les patrons de presse veulent protester en Côte-d'Ivoire contre la…

Participation des FAT aux opérations de maintien de la paix

Les Forces Armées Togolaises, FAT, ont organisé une journée d’information…

La Maison familiale de formation rurale se mue en Association

La Maison familiale de formation rurale rouvre à Manga avec…

William Gomis, ex-joueur de Saint-Etienne, tué dans une fusillade

Les dirigeants et joueurs de l’As Saint-Etienne sont profondément affectés…

Nigeria: une explosion de gaz fait plusieurs morts

Une explosion de gaz suivie d’un incendie a tué plusieurs…

La commune de Tsévié célèbre le mois de l’état civil

La mairie de Tsévié célèbre en partenariat avec le Service…

Ghana: Yahsat lance son service internet à haut débit par…

Le fournisseur de connectivité par satellite, Yahsat, a officiellement lancé…

Sénégal: la BOAD subventionne la construction d’infrastructures scolaires

Le Sénégal projette de construire cinq cent salles de classe…

Arrêté pour avoir comparé les Kenyans à des singes

Un homme d'affaires chinois a été arrêté au Kenya après…

RDC : Militants de Lucha libérés après deux jours de détention

Les sept militants de Lucha (Lutte pour le changement), arrêtés…

Transhumance : La campagne 2018 n’a enregistré aucune mort d’homme

Le Comité National de Transhumance (CNT) a tenu ses assises…

Ouganda : Les autorités interdisent un festival qui célébrerait l'homosexualité

Les autorités en Ouganda ont interdit un des plus importants…

RDC: Officiers arrêtés pour n'avoir pas empêché Lucha de manifester

Deux officiers de la police, accusés de n'avoir pas empêché…

RDC: libération du journaliste Tusenge Sebazungu contre rançon

Une organisation de défense de la presse annonce la libération…

Chine : 60 milliards de dollars au développement de l'Afrique

La Chine va consacrer soixante milliards de dollars supplémentaires au…

Hama: Un hebdomadaire tchadien suspendu pour "fausses informations"

Al-Chahed, un hebdomadaire tchadien, a été suspendu trois mois pour…

Bénin : Sanctions envisagées pour les footballeurs mentant sur leur âge

Bénin, le nouveau président de la fédération de football promet…

PPT : Carlos Kétohou passe les charges à Isidore Akollor

Le Patronat de la Presse Togolaise, PPT, a renouvelé son…

L’Université de Kara ouvre un master en planification de développement

L’Université de Kara va ouvrir cette année un programme de…

Les radios rurales du Togo souhaitent la performance

Les radios rurales du Togo sollicitent l’appui du gouvernement et…

Santé : Cas de cataractes pris en charge dans le Tchamba

Une opération chirurgicale foraine de la cataracte s'est déroulée du…

Ghana : les déchets électroniques passeront à l’usine

Le président du Ghana, Nana Akufo-Addo, a annoncé mercredi la…

Niger : Trois activistes société civile interdits de séjour à Agadez

Venus en séjour à Agadez, trois activistes nigériens, n’ont pu…

«
»
TwitterFacebookGoogle+

Libre circulation: Rackets, prélèvements illicites aux postes frontaliers du Togo

Un rapport d’une ONG révèle des pratiques anormales aux postes frontaliers du Togo : insécurité, prélèvements, extorsions… entravent la libre circulation.

« L’étude de référence sur les « pratiques anormales » empêchant la mise en œuvre effective du protocole de la CEDEAO sur la libre circulation des personnes et des biens aux postes frontaliers Togo-Bénin, Togo-Ghana et Togo-Burkina-Faso » est rendue publique.

Cette étude est commanditée par le Groupe de réflexion et d’action Femme, Démocratie et Développement (GF2D) en partenariat avec l’Organisation internationale des migrations (OIM), la CEDEAO et l’Union Européenne (UE).

Pour le GF2D, il est question de promouvoir une « citoyenneté communautaire à travers la sensibilisation… et la lutte contre les tracasseries aux postes frontaliers du Togo».

L’enquête réalisée aux postes frontaliers limitrophes du Togo est une contribution à la libre circulation et la fluidité des échanges dans notre espace communautaire.

La collecte des données s’est déroulée du 25 juin au 15 juillet 2017 et a permis de toucher 288 usagers des frontières Togo-Bénin, Togo-Ghana et Togo-Burkina.

Des faits et des chiffres

64,6% des enquêtés disent que les frontières ne sont pas des lieux de sécurité, 58,3% affirment avoir été victimes ou témoins de violences aux frontières et les femmes sont les plus exposées.

Le rapport note que les « pratiques anormales » à ces trois postes frontaliers sont des extorsions de fonds, des barrages illicites, des dessaisies de marchandises, des prélèvements illicites, des rackets systématiques, des retards dans le transport des marchandises, des harcèlements de tout genre et parfois des violences physiques.

Constat général de l’enquête

« La mission constate que le chemin vers l’instauration parfaite de la libre circulation des personnes et des biens tel que souhaité est encore long. Car dans la sous-région, les pays peinent à traduire dans les faits la question d’établissement du passeport de la CEDEAO qui reste un des outils essentiels dans la marche vers cet idéal communautaire. De plus, la méconnaissance des acteurs communautaires du contenu du protocole relatif à la libre circulation des personnes et des biens constitue un obstacle à surmonter »

Recommandations pour la libre circulation

L’étude recommande aux différents acteurs l’organisation des sessions de formations techniques et administratives, ainsi que des campagnes de sensibilisation et d’éducation sur les droits et obligations des citoyens de la communauté; la prise de dispositions pour ratifier la convention des Nations Unies relative à la protection des droits des travailleurs migrants et des membres de leurs familles. Les parties prenantes sont invitées à harmoniser la législation nationale conformément aux dispositions du protocole de la CEDEAO sur la libre circulation des personnes et des biens ; à organiser des contrôles visant à sanctionner les fonctionnaires indélicats qui profitent de l’ignorance des populations pour organiser la corruption, les blocages et l’érection anarchique de barrières sur les routes.

Le ministre de la Sécurité et de la Protection civile, Yark Damehame, participant à la restitution, a relevé que la volonté exprimée par les chefs d’Etat en 1979 en adoptant le protocole de la libre circulation des personnes « est battue en brèche au quotidien par les comportements déviants empreints de tracasseries, de rackets et d’humiliations infligés à nos populations de part et d’autre de nos frontières par les personnels de sécurité et des administrations des douanes qui y sont préposés».

991 Vues totales 2 Vues ce jour
(Visited 118 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Newsletter