L’actualité vue par Le Temps du Togo

Ecotourisme : pirogues modernes pour surveiller les mangroves

La coopération GIZ et une coopérative de solidarité ont conclu…

Libre circulation: Rackets, prélèvements illicites aux postes frontaliers du Togo

Un rapport d’une ONG révèle des pratiques anormales aux postes…

Casques bleus Minusma : un soldat togolais perd la vie

Plusieurs casques bleus togolais ont déjà perdu la vie pour…

La création d’une monnaie unique de la Cedeao reportée à…

Pas de monnaie unique de la Cedeao en 2020. L’information…

El hadj Kantoutib YANDJA préside Foadan Football Club de Dapaong

Foadan, club de football de première division du Togo prépare…

Mise en œuvre politiques UEMOA: Avancée mitigée du Togo

L’espace UEMOA organise une revue annuelle où chaque pays évalue…

Kpalimé: Comprendre et expliquer l’importance des taxes dans une commune

Kpalimé et d’autres villes pilotes sont en voie d’expérimentation des…

CAN 2019 : Paul Biya s'implique dans l'accélération de construction

Le Président camerounais, Paul Biya s’implique dans l’avancement de préparation…

Marseille : des témoins assistent à un viol en pleine…

Trois amies qui célébraient leurs retrouvailles à la terrasse d’un…

CAN 2019 : Issa Hayatou répond à son successeur Ahmad

L'ancien président de la CAF, Issa Hayatou rumine à peine…

CEMAC : La forte baisse des réserves de change menace le…

Le FCFA menacé de dévaluation. Le FMI confirme les inquiétudes…

Le journaliste américain Garry Iwele interdit de quitter la RDC

Le journaliste indépendant Garry Iwele, basé à Washington, interpellé puis…

Des inspections pédagogiques célèbrent la citoyenneté par des saynètes

Des inspections pédagogiques ont accueilli un festival en cette fin…

Olusegun Obasanjo présente son livre «l’Afrique en marche»

L’écriture est devenue l’une des passions de l’ancien président nigérian,…

Togo recrute Directeur Général pour réguler l'ARCEP

Le Togo dit vouloir nouer avec les principes modernes de…

La CAF rejette les réserves du Togo contre le Bénin

La CAF a rejeté les réserves portées par le Togo…

Environnement : Les communautés Wadagni s’organisent autour de leurs forêts

Les vastes terres de Wadagni étaient prisées du fait de…

L’année scolaire se termine au collège militaire Eyadéma de Tchitchao

Tout se passe en beauté en cette fin d’année pour…

L'académie Kabiyè réactualise ses textes

Les membres de l’académie de langue nationale Kabiyè ont tenu…

Zones minières : nécessité d’un dialogue autour des droits des communautés

Le 25 juillet à Vogan le «dialogue des parties prenantes…

Qualification CHAN : Des réserves dans la double confrontation Togo-Bénin

Le Togo et le Bénin ont joué pour la qualification…

La vingtième promotion EFOFAT accède aux grades de sous-lieutenants

L’Ecole de Formation des Officiers des Forces Armées Togolaises (EFOFAT)…

Quarante entraîneurs togolais en quête de la licence B-CAF

Quarante entraîneurs de football du Togo sont en stage pour…

Les Akposso ont leur concours/festival de danses traditionnelles

Une première édition du festival de danses traditionnelles s'est déroulé…

Le FMI pourrait délocaliser en Chine dans dix ans

Selon la patronne du Fonds Monétaire International, Christine Lagarde, le…

Transport taxi : Le Caire, mégapole la moins chère au monde

Quelles sont les villes où le Taxi coûte le plus…

Elle trouve la mort dans un conflit foncier dans l’Akébou

Mme Tchando Bêta contribuait au revenu de la famille par…

Bassar: Un ponceau réaménagé et réceptionné sur la piste Dimori-Bikpadjabe

Bassar enregistre le désenclavement de deux localités naguère reliées par…

Rd Congo: sanctions envisagées pour les compagnies minières

La banque centrale de la RDC ne va pas du…

Les Etats-Unis opposés au siège de la RDC au Conseil…

Un siège pour la RDC au conseil des droits de…

«
»
TwitterFacebookGoogle+

Dapaong : Des présumés trafiquants d’espèces protégées arrêtés et détenus

Le commissariat de Dapaong et EAGLE-Togo étaient en alerte sur la piste d’individus qui avaient pour activité le trafic d’espèces protégées. Trafic illicite

Le 26 juin 2017, deux individus ont été arrêtés à Dapaong, dans le nord du Togo, pour trafic d’espèces protégées. En leur possession au cours de l’interpellation quatre (4) pointes d’ivoire, deux (2) peaux de ratel, une (1) peau de civette, deux (2) peaux de serval et une (1) peau de chacal. L’ONG  EAGLE-Togo enquêtait depuis plusieurs semaines et alertait sur le phénomène. Les espèces transitent par le Togo.

Peaux d’espèces rares

L’interpellation a eu lieu dans un hôtel de la ville de Dapaong où les deux trafiquants, arrivés plus tôt à motos, s’apprêtaient  à livrer quatre (4) pointes d’ivoire et six (6) peaux d’espèces protégées dont deux (2) peaux de ratel, une (1) peau de civette, deux (2) peaux de serval et une (1) peau de chacal contenues dans deux sacs.

Pris la main dans le sac

Les présumés trafiquants étaient au nombre de deux. Il s’agit des nommés Kampyabre Ménobe, boucher de viande d’âne à Lomé et de son petit frère Kampyabre Kanfèngne, tous de nationalité togolaise. Les deux trafiquants étaient arrivés à motos pour livrer leurs produits dans un hôtel de la ville de Dapaong. Les agents du commissariat de police ont suivi les gestes des présumés trafiquants qu’ils ont filé jusqu’à l’hôtel. Ils ont été arrêtés au moment où ils  s’apprêtaient à sortir les pointes d’ivoire et les peaux des espèces protégés de leurs sacs.

Mode opératoire

Les présumés trafiquants seraient des rabatteurs. Ils ont déclaré que pour traverser les frontières, l’ivoire est emballée dans un carton de télévision d’écran plasma et les peaux emballées dans un sac à dos. Le tout transporté sur la moto, rentre au Togo soit par Pogno ou par Djambendi ou encore par Cinkassé, des localités pas très regardantes sur les traversées.

L’interpellation a donné lieu à des scènes de violences entre Kampyabre Kanfèngne et les agents de la sécurité mais il n’a pas méconnu l’existence de ce business et son implication. Quant Kampyabre Ménobe, son grand frère, il reconnait qu’il est le démarcheur des produits tandis que le trafiquant basé au Burkina Faso est le fournisseur et collecteur. Celui-ci fournit également la contrebande de la faune à ses clients. L’année dernière, le même genre de situation a été observé à Dapaong où quatre personnes ont été arrêtées pour trafic d’ivoire.

L’éléphant est une espèce faunique menacée d’extinction au Togo. La détention de l’ivoire, son transport et sa commercialisation sans autorisation sont formellement interdits et punis par les dispositions du nouveau code pénal, de la loi-cadre sur l’environnement et du code forestier du Togo. Si les présumés trafiquants sont reconnus coupables, ils encourent une peine de 6 à 24 mois.

Le trafic  de la peau des espèces animales protégées est bien plus discret que celui de l’ivoire, mais tout aussi juteux que meurtrier pour les espèces animales protégées. Ainsi, des milliers de chacals, de ratels, de civettes, de servals et d’autres espèces animales protégées sont tués chaque année en Afrique pour leurs peaux, exportées souvent illégalement vers la Chine pour les besoins de la médecine traditionnelle.

Trafic d’ivoire, un réseau à tentacules

Les trafiquants appartiennent à un réseau international avec des fournisseurs dans de nombreux pays. Corruption, braconnage, puis vente illicite des espèces protégées sont des crimes intimement liés. Dans ces cas de vente de peaux d’espèces protégées, la corruption est au beau fixe, du braconnage jusqu’à la vente illicite. Des fois, les agents de sécurité, ou même les agents de justice, traitent avec les trafiquants qui sont du coup protégés.

Le Temps avec EAGLE-Togo

438 Vues totales 1 Vues ce jour

Laisser un commentaire

Newsletter