Vers l’utilisation des fours solaires pour remplacer le charbon de bois

En quinze jours une cinquantaine de menuisiers artisans de la région des savanes se sont exercés à la fabrication des prototypes de fours solaires.

Un atelier a réuni ces artisans à propos des techniques actualisées de fabrication des fours et séchoirs solaires à partir des matériaux locaux. Cette formation a reçu l’appui technique et financier des Fondations Prince Albert II de Monaco (France) et Togo-Projekt (Suisse) dans le cadre du projet « Energie solaire pour les besoins domestiques des ménages du Togo » qui vise à satisfaire les besoins énergétiques des ménages.

La mise en pratique de ces techniques vient remplacer le bois de chauffe et le charbon de bois comme moyens de cuisson par la plupart des ménages du Togo. A terme, il s’agit de réduire la pauvreté, la déforestation et la diminution des émissions de gaz à effet de serre par l’utilisation des énergies renouvelables.

Les sensibilisations de masse sur l’utilisation de ces nouveaux matériels solaires dans les ménages et les activités de transformation des produits agroalimentaires viendront résoudre les problèmes d’accès des populations à l’énergie solaire. L’utilisation des fours et séchoirs solaires va permettre de diminuer l’abattage anarchique des arbres et par conséquent favoriser le développement des forêts dans la région. Pour l’atteinte des objectifs de ce projet, selon l’orateur, il y aura le suivi des activités de reproduction des fours et séchoirs par les artisans formés et de leur utilisation par les femmes au sein des ménages.

Avatar
A propos Omaboe Akpovi 915 Articles
Journaliste Reporter, 7 ans d'expérience. Couvre l'actualité nationale et les reportages sociaux, culturels, ainsi que les événements de la la société civile. Passionné de lecture et des médias sociaux.

Laisser un commentaire