Des professionnels en communication recyclés en journalisme d’investigation

Le Centre de Formation et de Recyclage en Communication vient d’intégrer un nouveau module à ses formations: les b-a-ba du journalisme d’investigation.

Le Centre de Formation et de Recyclage en Communication (CFRC) a organisé pendant trois jours à Lomé, une formation en journalisme d’investigation et sur les nouveaux médias, à l’endroit des professionnels des médias publics et privés.

Le Centre s’est assigné des formations continues pour outiller et amener vers une investigation professionnelle des journalistes dans l’exercice de leurs fonctions. Le Centre forme en techniques d’investigation, qualités du journaliste enquêteur, la curiosité, la passion, l’initiative, la pensée logique, la compétence rédactionnelle, l’impartialité et le sens de l’éthique, le web journalisme.

Le journalisme d’investigation « implique d’exposer au public des informations et histoires cachées – soit délibérément par quelqu’un en position de pouvoir le faire, soit par hasard, derrière une masse chaotique de faits et de circonstances qui obscurcissent le sens des choses». L’on admet que l’investigation requiert la maîtrise de la recherche et de l’utilisation des sources et documents confidentiels, ainsi que (et surtout) des sources ouvertes. Le journalisme d’investigation permet de relever des secrets ou des questions restées sous silence.

Le Temps avec Atop

Soyez le premier à commenter

Votre avis sur cet article