Le GF2D appuie les femmes pour un développement local maîtrisé

Le GF2D encourage les femmes à émerger dans les instances de prise de décision au Togo. Avec Hanns Seidel, l’ONG vient de former une vingtaine de femmes.

Le Groupe de Réflexion et d’Action Femme Démocratie et Développement (GF2D)   était en campagne dans la région des plateaux du 22 au 24 mai pour renforcer le leadership politique d’une vingtaine de femmes et filles des partis politiques et  association pour leur participation effective à la décentralisation et au développement dans leur communauté.

La formation était appuyée par la Fondation Hans Seidel afin d’amener ces femmes   à  contribuer à une meilleure participation à la vie publique et politique au niveau local.

L’association œuvre ainsi à susciter davantage d’engagement politique chez ces femmes et leurs consœurs des communautés de sorte à assurer leur pleine partition  à la décentralisation et au développement local.

Parmi les panélistes, on y comptait Cyrille Komlan, Claudine Akakpo et feu Manaf Boukary, victime d’un accident de la route du retour de cette campagne. Ils ont développé des thématiques autour du leadership en politique, l’Etat et les institutions de la République, des préparatifs pour inviter les femmes, dans le cadre de la réorganisation des communes  et  des élections à venir, à assumer  des postes de responsabilités.

Avatar
A propos Omaboe Akpovi 915 Articles
Journaliste Reporter, 7 ans d'expérience. Couvre l'actualité nationale et les reportages sociaux, culturels, ainsi que les événements de la la société civile. Passionné de lecture et des médias sociaux.

Laisser un commentaire