Essence: Des heurts entre populations et forces de l’ordre à Kpémé

L’interpellation de personnes pour trafic illicite de l’essence a tourné à des heuts entre les populations et les forces de l’ordre ce jeudi 25 mai à Kpémé.

Actuellement à Yessouvito, un quartier de Kpéme (30 kms de Lomé), les forces de l’ordre tentent de disperser par des gaz lacrymogènes des manifestants qui ripostent à l’arrestation de contrebandiers de l’essence illicite.

Le Togo a mis en place un dispositif policier appelé « Opération entonnoir » contre la vente illicite du carburant et d’autres produits pétroliers. Cette situation est source de tensions permanentes entre le dispositif et les contrebandiers, occasionnant plusieurs morts ainsi que des blessés.

La contrebande d’essence coûte au Trésor Public 25 milliards de FCFA. Selon le ministre de la Sécurité et de la Protection civile, plus de 500.000 litres ont été saisis dans la cadre de « l’Opération Entonnoir ».

La contrebande d’essence ainsi que les taxis-motos sont la résultante du chomage de masse chez les jeunes. Et Kpémé, localité où est exploité le phosphate, il y a une forte frustration chez les jeunes de ne pas bénéficier des retombées des ressources exploitées de leur sous-sol.

Avatar
A propos Komi Dovlovi 835 Articles
Journaliste chroniqueur, Komi Dovlovi collabore au journal Le Temps depuis sa création en 1999. Il s'occupe de politique et d'actualité africaine. Son travail est axé sur la recherche et l'analyse, en conjonction avec les grands  développements au Togo et sur le continent.

Laisser un commentaire