Côte d’Ivoire : Les caches d’armes de Guillaume Soro

Guillaume Soro, à l'époque où il était le patron de la rebellion des Forces nouvelles de Côte d'Ivoire

Une cache d’armes a été découverte à Bouaké, le 18 mai dernier, chez un proche de Guillaume Soro, président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire. 

A Bouaké, ville du centre de la Côte d’Ivoire, un stock d’armes a été trouvé la semaine dernière chez un proche de Guillaume Soro, au moment où une mutinerie des ex-rebelles secouait le pays. Le stock se trouvait dans la résidence d’un proche du président de l’Assemblée nationale, Guillaume Soro.

La maison avait autrefois une piscine, recouverte depuis quelques années par un préau, selon RFI. Dans la nuit de dimanche à lundi (22 mai), les mutins sont allés voir ce que cela cachait : « On arrive sur les lieux et effectivement il y a des armes qui étaient là. C’est chez SoulToSoul que les armes se trouvaient. Chez lui, il y a une terrasse avec une petite porte à côté. Quand tu casses, tu rentres à l’intérieur, ça te fait un sous-sol. On a sorti les armes, des armes lourdes, des obus, des kalachnikovs. Tout est neuf. Les différents bataillons et les différents camps, chacun en a pris pour les garder chez lui », selon une source RFI.

La résidence appartient à SoulToSoul, alias Souleymane Kamaraté, directeur du protocole de Guillaume Soro. Il est actuellement mis à la disposition des enquêteurs nationaux.  Mais la tâche ne sera pas simple puisque les pièces à conviction se sont volatilisées, on aurait mit le feu à la maison.

Les armes pourraient provenir des trafics organisés par Guillaume Soro, ancien chef de la rebellion au moment de l’embargo sur les armes décretés par l’Onu. L’Onu a toujours suspecté les rebelles d’avoir violé l’embargo avec la complicité du Burkina Faso. Deuxième personnage de l’Etat, Guillaume Soro est un homme craint à Abidjan.

Il y a un an, un rapport de l’ONU a accusé Guillaume Soro d’avoir fait entrer, en 2010-2011, 300 tonnes d’armes dans le pays. Ce dernier avait démenti. La découverte de la semaine dernière est d’ailleurs très loin d’atteindre cette quantité.

 

Avatar
A propos Komi Dovlovi 1008 Articles
Journaliste chroniqueur, Komi Dovlovi collabore au journal Le Temps depuis sa création en 1999. Il s'occupe de politique et d'actualité africaine. Son travail est axé sur la recherche et l'analyse, en conjonction avec les grands  développements au Togo et sur le continent.

Laisser un commentaire