L’actualité vue par Le Temps du Togo

Côte d’Ivoire : Les caches d'armes de Guillaume Soro

Une cache d'armes a été découverte à Bouaké, le 18…

Vient de paraître : Togo, le prix de la démocratie, par…

Le Togolais Dany Ayida, représentant-résident du NDI en RDC, vient…

Disparition : Essoyaba Boukpessi est décédé le 18 mai dernier

Essoyaba Boukpessi, le président du club de football As Togo…

Inde: Une chèvre née avec un œil et une oreille

D’après une vidéo de Barcroft Animal, une chèvre est née…

La BADEA accorde 60 millions de dollars à La BIDC

La BADEA et la BIDC ont signé un accord de…

Un financement de 5 milliards CFA de la BID pour…

Le Togo a obtenu de la BID un financement de…

Pacôme Yawovi Adjourouvi, un conseiller de Faure Gnassingbe si proche…

Selon Jeune Afrique, le Franco-Togolais Pacôme Yawovi Adjourouvi, maire adjoint…

Coton: Une production importante de 108.000 tonnes depuis la reprise…

La NSCT annonce bonne nouvelle pour le coton avec une…

Agriculture : Quand le gouvernement se risque à relancer la filière…

Faure Gnassingbé veut encourager le développement, la relance et la…

Pays-Bas : Le roi Willem-Alexander, co-pilote sur des vols commerciaux

Pilote avant de devenir souverain en 2013, le souverain des…

Economie : Deux missions de la BAD en cours au Togo

Deux missions de la BAD sont actuellement à Lomé pour…

Togo:Appel des partis de l’opposition aux députés UNIR pour un …

Deux groupes de partis de l’opposition ont lancé un appel…

Assemblée nationale: La commission des lois va étudier une proposition…

La Commission des lois de l'Assemblée nationale étudiera ce mercredi…

France : Edouard Philippe nommé Premier ministre

Le nouveau premier ministre français est Edouard Philippe, et sa…

L'OMS confirme un deuxième cas lié au virus Ebola en…

L'OMS a confirmé dimanche l'existence d'un deuxième cas de contamination…

Nigéria : L’émir Sanusi II de Kano accusé de détournement de…

L’émir de Kano, Sanusi II, est visé par une enquête…

Diplomatie : Eli Ben-Tura, nouvel ambassadeur d’Israël au Togo

Dans l’optique du sommet Israël-Afrique à Lomé en octobre prochain,…

Togo: Le gouvernement veut instaurer un dialogue avec les populations…

L’inefficacité de la  politique des aires protégées pousse le gouvernement…

RDC : Annonce d'une épidémie du virus Ebola dans la province…

L’Organisation mondiale de la santé indique avoir été informée par…

Viettel Global tenté par le marché télécoms nigérian

Le marché télécoms nigérian semble prometteur, ce qui attire Viettel…

Zimbabwe : Vers une canditature unique de l’opposition contre Robert Mugabe

A l’approche de la présidentielle de 2018 au Zimbabwe, l’opposition…

120 ans après la tragédie, la communauté Bassar s’en souvient

Bassar commémore chaque année la tragédie de l'expédition allemande sur…

Finance : La BIDC lance un emprunt obligataire de 50 milliards…

La BIDC, la banque d'investissement de la CEDEAO, lance un…

Afrique du Sud : Des affiches  nazies pour un suprémacisme blanc…

Des affiches inspirées de la propagande nazie  pour une suprématie…

Tribune: Éviter une nouvelle crise politique désastreuse au Togo

Au Togo, la démocratie serait impossible: verrouillage des institutions au…

Exposition: "Le Prix de l'aventure" par Folly Koumouganh

Le photographe togolais Folly Koumouganh expose du 12 mai au…

Faure Gnassingbe à Kigali dans le cadre d’un sommet africain…

Le président togolais effectue un voyage à Kigali dans le…

Afrique : Les investissements directs à l'étranger menacés par l’incertitude…

Les ministres africains et des investisseurs directs à l'étranger  étaient…

​RDC: Des dirigeants du Kasaï central menacent de "tuer" la…

Reporters Sans Frontière dénonce les principaux dirigeants de la province…

«
»
TwitterFacebookGoogle+

France : Edouard Philippe nommé Premier ministre

Le nouveau premier ministre français est Edouard Philippe, et sa nomination procède d’une intention politique de fracturer le parti Les Républicains.

Après d’interminables heures d’attentes, les journalistes en auront eu pour leur compte. C’est en 10 secondes que le nouveau secrétaire général de l’Elysée, Alexis Kohler, a annoncé le nom du  tout nouveau Premier ministre : Edouard Philippe, militant de deux ans au Parti socialiste, ex-rocardien passé du côté de Juppé.

Il est député-maire LR (Les Républicains ) du Havre, juppéiste de la première heure. Âgé de 46 ans, passé par Sciences-Po et l’ENA,  Il a participé à la création de l’Union pour la majorité présidentielle (UMP-rebaptisé Les Républicains) avec Alain Juppé en 2002. Il est également passé par le privé, notamment en 2008, en tant que directeur des affaires publiques d’Areva.

Pendant la primaire de la droite, il est porte-parole d’Alain Juppé, intégrera plus tard l’équipe de François Fillon, avant de se mettre en retrait après la mise en examen du candidat.

Difficultés en perspectives pour constituer une majorité

Selon le porte-parole du candidat macron, Benjamin Griveaux, le nouveau premier ministre est « l’un de ceux qui correspondent très clairement au profil défini… expérience parlementaire, des compétences et des qualités reconnues, à l’évidence. Il y en d’autres qui correspondent à ce profil, mais il en fait partie ».

En nommant Edouard Philippe ce bras droit d’Alain Juppé, le nouveau président Emmanuel Macron reste dans la logique d’un éclatement du théâtre politique français : dynamiter la gauche et la droite et recomposer une force politique située au centre à l’issue des législatives prochaines.

C’est un coup dur pour le parti Les Républicains, passablement affaibli après la défaite de son candidat François Fillon. L’unité du parti devrait pâtir de ce choix qui constitue tout de même un appel d’air pour des hommes et femmes politiques désespérés.

Néanmoins la tâche ne s’annonce pas facile à la fois pour le président Macron, son mouvement La République en Marche et le nouveau premier ministre. Contrairement à l’Allemagne où il y a une majorité de la population acquise aux idées libérales, le premier tour de la présidentielle a montré plutôt  une France encore arc-boutée à l’Etat-Providence et répulsive à l’austérité budgétaire et à la mondialisation.

Pendant la campagne des législatives, le nouveau Premier ministre devra convaincre de la crédibilité du programme libéral de Macron pour avoir une claire adhésion des Français. Sinon il y a un risque de retrouver une scène politique aussi atomisée que le premier tour de la présidentielle, avec un pays tiraillé entre les partisans du social-libéralisme d’une part, les conservateurs de la droite républicaine, les populo-souverainistes, et la France insoumise de la gauche radicale. Pas sûr qu’une carte politique pareille soit propice aux réformes et au redressement d’un pays politiquement et économiquement affaibli dans le coeur de ces citoyens.

229 Vues totales 6 Vues ce jour

Laisser un commentaire

Newsletter