L’actualité vue par Le Temps du Togo

Côte d’Ivoire : Les caches d'armes de Guillaume Soro

Une cache d'armes a été découverte à Bouaké, le 18…

Vient de paraître : Togo, le prix de la démocratie, par…

Le Togolais Dany Ayida, représentant-résident du NDI en RDC, vient…

Disparition : Essoyaba Boukpessi est décédé le 18 mai dernier

Essoyaba Boukpessi, le président du club de football As Togo…

Inde: Une chèvre née avec un œil et une oreille

D’après une vidéo de Barcroft Animal, une chèvre est née…

La BADEA accorde 60 millions de dollars à La BIDC

La BADEA et la BIDC ont signé un accord de…

Un financement de 5 milliards CFA de la BID pour…

Le Togo a obtenu de la BID un financement de…

Pacôme Yawovi Adjourouvi, un conseiller de Faure Gnassingbe si proche…

Selon Jeune Afrique, le Franco-Togolais Pacôme Yawovi Adjourouvi, maire adjoint…

Coton: Une production importante de 108.000 tonnes depuis la reprise…

La NSCT annonce bonne nouvelle pour le coton avec une…

Agriculture : Quand le gouvernement se risque à relancer la filière…

Faure Gnassingbé veut encourager le développement, la relance et la…

Pays-Bas : Le roi Willem-Alexander, co-pilote sur des vols commerciaux

Pilote avant de devenir souverain en 2013, le souverain des…

Economie : Deux missions de la BAD en cours au Togo

Deux missions de la BAD sont actuellement à Lomé pour…

Togo:Appel des partis de l’opposition aux députés UNIR pour un …

Deux groupes de partis de l’opposition ont lancé un appel…

Assemblée nationale: La commission des lois va étudier une proposition…

La Commission des lois de l'Assemblée nationale étudiera ce mercredi…

France : Edouard Philippe nommé Premier ministre

Le nouveau premier ministre français est Edouard Philippe, et sa…

L'OMS confirme un deuxième cas lié au virus Ebola en…

L'OMS a confirmé dimanche l'existence d'un deuxième cas de contamination…

Nigéria : L’émir Sanusi II de Kano accusé de détournement de…

L’émir de Kano, Sanusi II, est visé par une enquête…

Diplomatie : Eli Ben-Tura, nouvel ambassadeur d’Israël au Togo

Dans l’optique du sommet Israël-Afrique à Lomé en octobre prochain,…

Togo: Le gouvernement veut instaurer un dialogue avec les populations…

L’inefficacité de la  politique des aires protégées pousse le gouvernement…

RDC : Annonce d'une épidémie du virus Ebola dans la province…

L’Organisation mondiale de la santé indique avoir été informée par…

Viettel Global tenté par le marché télécoms nigérian

Le marché télécoms nigérian semble prometteur, ce qui attire Viettel…

Zimbabwe : Vers une canditature unique de l’opposition contre Robert Mugabe

A l’approche de la présidentielle de 2018 au Zimbabwe, l’opposition…

120 ans après la tragédie, la communauté Bassar s’en souvient

Bassar commémore chaque année la tragédie de l'expédition allemande sur…

Finance : La BIDC lance un emprunt obligataire de 50 milliards…

La BIDC, la banque d'investissement de la CEDEAO, lance un…

Afrique du Sud : Des affiches  nazies pour un suprémacisme blanc…

Des affiches inspirées de la propagande nazie  pour une suprématie…

Tribune: Éviter une nouvelle crise politique désastreuse au Togo

Au Togo, la démocratie serait impossible: verrouillage des institutions au…

Exposition: "Le Prix de l'aventure" par Folly Koumouganh

Le photographe togolais Folly Koumouganh expose du 12 mai au…

Faure Gnassingbe à Kigali dans le cadre d’un sommet africain…

Le président togolais effectue un voyage à Kigali dans le…

Afrique : Les investissements directs à l'étranger menacés par l’incertitude…

Les ministres africains et des investisseurs directs à l'étranger  étaient…

​RDC: Des dirigeants du Kasaï central menacent de "tuer" la…

Reporters Sans Frontière dénonce les principaux dirigeants de la province…

«
»
TwitterFacebookGoogle+

Zimbabwe : Vers une canditature unique de l’opposition contre Robert Mugabe

A l’approche de la présidentielle de 2018 au Zimbabwe, l’opposition tente une union en vue d’une candidature unique pour faire barrage à Robert Mugabe.

L’ennemi de mon ennemi est mon ami. Le déclin continu du Zimbabwe pousse-t-il au rassemblement contre celui qui en est devenu la cause depuis les années 2000 ? Des ex-alliés de la Zanu-PF au pouvoir et l’opposition radicale travaillent à  mettre sur pied une alliance pour battre Robert Mugabe à la présidentielle de 2018. Le front anti-Mugabe est dans les starting-block depuis le 20 avril dernier.

Morgan Tsvangirai, ancien Premier ministre et figure imposante de l’opposition, et Ms Joice Mujuro, ancienne numéro 2 du régime Mugabe mise au ban, sont au cœur de cette alliance politique inédite au Zimbabwe.

Au pouvoir depuis 1980, le président actuel, 93 ans, en dépit de  sa sénilité (il dort pendant les réunions), entend rempiler pour un énième mandat malgré un pays en état de mort clinique depuis le début de l’an 2000, et le désespoir social à son paroxysme. Chaque année, le pays se vide de plusieurs milliers de ses habitants. Il y a donc péril en la demeure pour que se rassemblent des leaders politiques a priori incompatibles.

Les deux dirigeants sont des leaders d’expérience : Le premier, Morgan Tsvangirai  a été ancien Premier ministre dans le cadre d’un partage du pouvoir à l’issue d’une élection, dont les résultats ont été rejetés par Robert Mugabe. Plus tard, il a été battu deux reprises par Robert Mugabe. La deuxième fois, arrivé en tête du premier tour, Tsvangirai fut contraint de retirer sa candidature à cause de la sauvage répression livrée à ses sympathisants par les partisans de Robert Mugabe.  La troisième fois, il a été largement battu à l’issue d’élections évidemment…. truquées.

Il  est aussi un homme d’une grande lucidité quant à la difficulté de vaincre Mugabe : « La Zanu-PF n’a pas gagné les élections ces dernières années, elle les a trafiquées. Je ne m’attends pas à ce que Mugabe dise “Je vais créer des conditions pour un scrutin libre et transparent” (…) Mais s’il y a un verdict clair des urnes, personne ne pourra se mettre sur le chemin du peuple», déclare-t-il.

Joice Mujuru, une ancienne égérie de la guerre d’indépendance

« Tous ceux qui veulent mettre fin au régime de la Zanu-PF doivent s’unir malgré leurs différences idéologiques, a ajouté  M. Tsvangirai », selon l’AFP.

Quant à Ms Joice Mujuru, 62 ans, elle fut une longue carrière au gouvernement puis vice-présidente  avant d’être éjectée en 2014. Robert Mugabe la soupçonnait de vouloir le remplacer. C’est une égérie de la révolution zimbabwéenne. Ancienne guérilléra, elle aurait abattu un hélicoptère durant la guerre de l’indépendance. Patronne du People’s national party (Parti national du peuple), elle peut attirer facilement à elle tous les déçus de la Zanu-PF, surtout les anciens combattants. Anciens atouts du régime, les ex-guérilleros se sont déclarés ouvertement contre Robert Mugabe et exigent son départ. Ms Joice Mujuru peut paraître comme une dame de poigne, elle vient de démettre sept collaborateurs.

 Ms Joice Mujuru présente également l’atout de connaître Morgan Tsvangirai lors de leur collaboration pendant le gouvernement d’union nationale.

Egalement à cran contre Robert Mugabe, la société civile mobilisée derrière l’opposition entend de voir le processus d’union aboutir. Reste le choix du candidat unique. Si Morgan Tsvangirai a l’onction de la vox populi, il est tout de même sous la menace d’un cancer qui pourrait le faire paraître comme un candidat affaibli.

Si l’opposition parvient à un accord avant la fin de l’année, les jours de Robert Mugabe seront bien comptés. D’autant plus que son grand ami et protecteur, Jacob Zuma d’Afrique du Sud, est lui aussi sur la sellette.

 

202 Vues totales 5 Vues ce jour

Laisser un commentaire

Newsletter