L’actualité vue par Le Temps du Togo

Francophonie, l’écrivain Alain Mabanckou rejette l’offre d'Emmanuel Macron

La réponse de Alain Mabanckou est NON. Le président Macron…

Suppression des taxes douanières sur les équipements TIC annulée

L’expérience de la suppression des taxes douanières sur les terminaux…

Découverte d'explosifs et début d'enquête au Ghana

Des individus ont été appréhendés lundi à Accra en possession…

Vers la limitation de l’âge des véhicules d’occasion importés

Le Togo va se conformer aux réglementations en vigueur dans…

Liberia: Ellen Sirleaf exclue de son parti

A sept jours de la passation de pouvoirs à la…

Cameroun : passation des marchés publics par voie électronique

Une loi va désormais faciliter l’attribution des marchés publics au…

Le club Abou Ossé renouvelle l'exécutif: Adjola Abalo, nouveau Président

Adjola Abalo Emmanuel est le nouveau président du club Abou…

Côte d’Ivoire : Taxe imposée sur le transfert d’argent par mobile

L’Etat ivoirien impose une taxe de 0,5% sur le transfert…

Port de Cotonou : gestion confiée au port d’Anvers pour 10ans

Le Bénin a finalement confié la gestion de son Port de…

Côtes libyennes : Environ 300 migrants secourus

Près de 300 migrants ont été secourus dimanche au large…

Zimbabwé : Enquête sur le doctorat suspect de l'ex-première dame

Les autorités anti-corruption du Zimbabwe ont ouvert une enquête sur…

TogoCom : Nomination à la tête de la holding

Affoh Atcha-Dedji, Directeur Général G de Togo Cellulaire, prend les…

Zimbabwé: Abandon des poursuites contre une journaliste américaine

La justice zimbabwéenne a annulé jeudi les poursuites contre une…

Transport : Djibouti et Ethiopie reliés par des rails électrifiés

La Chine facilite la liaison ferroviaire entre le Djibouti et…

Le club Oméga, champion national de karaté

Le club OMEGA a été proclamé vainqueur de l’édition 2017…

Le colonel Barry en prison au Burkina Faso

Auguste Denise Barry, arrêté pour tentative de déstabilisation, a été…

Egypte : Deux coptes tués dans un magasin d'alcool

Dans une nouvelle attaque contre un magasin de boissons alcoolisées…

Aného, ville pilote de la technologie e-Civil

L’administration de la commune d’Aného renforce ses capacités dans le…

Mogho Naaba : "Prix Macky Sall pour le dialogue en Afrique"

Le Mogho Naaba Baongho, chef suprême des Moose du Burkina…

Le FMI s'alarme d'une "dette insoutenable" et de la corruption…

Le Fonds monétaire international (FMI) s'est alarmé du poids d'une…

Sénégal : Un observatoire des tarifs des opérateurs de téléphonie envisagée

Au Sénégal la création d’un observatoire des tarifs des opérateurs…

1,3 million d'armes illégales introduites au Ghana : inquiétant, selon l’ONU

Il est estimé une inquiétante quantité d’armes introduites clandestinement au…

Togo: la Coalition de l'opposition fait son bilan

Le regroupement des 14 partis de l'opposition politique au Togo,…

Togolaises, togolais, restons vigilants et déterminés face à l'opération de…

Une Réflexion de Wala Kperkouma La sortie de notre président Faure…

Médiation de la crise togolaise: Nul ne peut être joueur…

Une réflexion du Prof Ayayi Togoata APEDO-AMAH, Ecrivain, Enseignant-Chercheur Quelques personnes…

Jean –Luc Yacoubi Tchatchibara , un grand nom qui quitte…

Il était une référence dans la presse togolaise, Jean-Luc Yacoubi…

Uemoa : vers l’adoption d’une monnaie commune de la Cedeao

Les Etats membres de l’UEMOA sont en voie d’abandonner le…

Marche de soutien au Togo: la police ghanéenne arrête des…

Entre 12 et 18 manifestants ont été arrêtés, alors qu'ils…

Médias en Guinée : Les autorités ferment quatre Stations Radios

Les observateurs voient comme une continuité des hostilités à l’égard…

Football : le gardien Bassa Djéri entame une carrière professionnelle

Le gardien international togolais, Bassa Djeri Sabirou a paraphé en…

«
»
TwitterFacebookGoogle+

Afrique : Les investissements directs à l’étranger menacés par l’incertitude économique mondiale

Les ministres africains et des investisseurs directs à l’étranger  étaient réunis à Naïrobi pour trouver des solutions aux menaces des investissements directs à l’étranger en Afrique.

Les Investissements directs à l’étranger  désignent les investissements par lesquels des entités résidentes d’une économie acquièrent ou ont acquis un intérêt durable dans une entité résidente d’une économie étrangère. En Afrique, ces investissements étrangers et l’accès au financement sont nécessaire pour stimuler le développement et pour la construction des infrastructures. Le déficit en infrastructure est par exemple estimé à 900 milliards de dollars US pour  tout le continent.

Or tout ce financement est désormais menacé à cause de la baisse de l’activité sur le plan mondial en dépit d’une faible reprise de la croissance en Afrique.

 Lors d’une table ronde organisée à Nairobi le 10 mai dernier, les ministres de toute l’Afrique se sont réunis avec des investisseurs et des représentants du secteur privé afin de déterminer la meilleure façon d’aborder les obstacles en matière de risque de crédit et d’investissement, et de résoudre la problématique africaine.

Les participants à la table ronde considèrent l’événement comme opportun dans la mesure où il a lieu à un moment d’incertitude géopolitique qui, selon la Banque mondiale, pourrait conduire à « des coûts d’emprunt plus élevés ou des coupes des flux de capitaux vers les marchés émergents et frontière ».

Le forum d’une demi-journée, qui constitue la 4e table ronde consacrée aux risques politiques et de crédit en Afrique, s’est déroulé en marge de l’Assemblée générale annuelle de l’Agence pour l’Assurance du Commerce en Afrique.

Les investisseurs ne sont pas immunisés contre les événements politiques et sociaux qui ont lieu dans les régions émergentes telles que l’Afrique. En fait, en raison des gains réduits, les investisseurs se concentrent désormais sur d’autres facteurs que le simple chiffre d’affaires sur ces marchés.

Partenariat public privé

Pendant les années fastes des deux dernières décennies, l’Afrique a connu des taux de croissance du PIB sans précédent, mais la diminution des prix des matières premières a entraîné le ralentissement de la croissance de la région d’Afrique subsaharienne, qui a atteint un taux d’1,5 % en 2016. Selon les estimations de la Banque mondiale, les exportateurs de pétrole représentent la majeure partie du ralentissement économique en raison de leur contribution à hauteur de deux tiers de la production régionale.

Dans ce climat, il est plus impératif que jamais que les gouvernements africains se concentrent sur la diversité économique afin de soutenir la croissance tout en tenant compte des risques pour les investisseurs.

En tant qu’institution africaine respectée à l’international, l’Agence d’assurance de commerce africaine (ATI) offre la solution idéale, précisément parce que la société dispose de solides relations avec les gouvernements, et parce que ses évaluations des risques et ses solutions d’atténuation sont considérées comme crédibles par les investisseurs et financiers mondiaux.

Lorsque l’ACA est impliquée dans une transaction, les gouvernements sont en mesure d’assurer la sécurité des investisseurs et des fournisseurs contre toute une série de risques d’investissement.

Source : APO

 

618 Vues totales 1 Vues ce jour
(Visited 114 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Newsletter