L’actualité vue par Le Temps du Togo

Les pharmaciens mobilisés contre l’usage excessif des antibiotiques

Les pharmaciens célèbrent leur semaine au Togo. Pour cette nouvelle…

Ouganda : Onze écoliers meurent dans l'incendie de leurs dortoirs

Onze jeunes garçons Ougandais ont été tués et 20 grièvement…

Il guettait les proches des patients pour voler leurs motos

Voleur de motos? Un présumé avait sa tactique unique pour…

Togo/Bénin : Négociation pour la délimitation de la frontière maritime

Le Togo et le Bénin négocient la délimitation consensuelle de…

Cameron : Libération de la journaliste anglophone Mimi Mefo

La journaliste anglophone camerounaise, Mimi Mefo, a été libérée samedi…

Tchad : Un an de prison ferme pour "séquestration" d'une mineure

L'époux de la jeune Hawariya, qui l'accusait de l'avoir séquestrée…

eSwatini : La fille du roi, ministre de l'Information du royaume

La fille du roi Mswati III de l'eSwatini, ancien Swaziland,…

Mobilisation pour améliorer les conditions de vie des personnes âgées

L’Etat togolais mobilise ses partenaires pour la mise en œuvre…

Le Togo accueille un colloque international sur les plantes médicinales

Lomé abritera en décembre un colloque international sur les plantes…

Etude : Des chiens capables de diagnostiquer le paludisme

Des chiens spécialement formés pourraient diagnostiquer le paludisme en flairant…

Niels Högel, «l'infirmier du diable» accusé d'une centaine de meurtres

«Le pire meurtrier d'Allemagne depuis Hitler», «l'infirmier du diable», «le…

Tanzanie : Dar es Salaam appelle à dénoncer les homosexuels

Le gouverneur de Dar es Salaam et environs est en…

Guinée-équatoriale : Alfredo Okenve, a été arrêté et "roué de coups"

Un défenseur des droits humains équato-guinéen, Alfredo Okenve a été…

Gabon : la mouvance Anonymous a attaqué les sites officiels

Des hackers de la mouvance Anonymous ont revendiqué les attaques…

Indonésie : Un avion de Lion Air parti de Jakarta s'écrase…

Un appareil de la compagnie Lion Air a disparu des radars…

Liberia : Weah annonce la gratuité pour le premier cycle universitaire

Le président du Liberia, GeorgeLe président Georges Weah vient d’annoncer…

François Jeronimo Amorin J., héros de la lutte indépendantiste disparaît.

François Jeronimo Amorin Joao compte parmi les ardents militants ayant…

Canal+ condamnée pour un "éloge appuyé" du Togo

La chaîne française Canal+ a été condamnée par le CSA,…

Le Maroc teste son projet de télémédecine en zone rurale

Le Maroc a lancé, le 22 octobre 2018, la phase…

Raila Odinga nommé haut représentant de l'Union africaine

L’Union africaine nomme l’opposant kényan, Raila Odinga haut représentant de…

Arrestation pour contrefaçon de la quinine en RDC 

Deux responsables d'un des plus grands laboratoires pharmaceutiques en RDC…

Ethiopie : au moins 120 clous extraits de l'estomac d'un patient

Des médecins d'un hôpital de la capitale éthiopienne ont extrait…

Le Togo contre la criminalité faunique et floristique

L’autorité chargée de la protection de l’environnement et des ressources…

Médias/RDC : Cinq journalistes "enlevés" à Kinshasa

Cinq journalistes d'un tri-hebdomadaire paraissant à Kinshasa "enlevés" après la…

Le Togo communique sur l’organisme de sécurité sanitaire des aliments

Le Togo est en chantier pour créer un organisme de…

Vers l’interconnexion des douanes de cinq pays ouest-africains

Réunis à Lomé, le Burkina Faso, la Côte d'Ivoire, le…

Angola : Le président se réjouit d'avoir freiné la corruption

Le président angolais s'est réjoui des résultats obtenus sur le…

Appel aux bonnes pratiques dans le commerce café-cacao

A l’orée de la campagne de commercialisation du café-cacao, les…

Sierra Leone: le gouvernement annule un contrat avec la Chine

Le gouvernement sierra léonais résilie un contrat de 300 millions $…

L'ancien footballeur Bonaventure Kalou gagne la mairie de Vavoua

L'ancien international ivoirien Bonaventure Kalou a été élu maire de…

«
»
TwitterFacebookGoogle+

Enseignement: La CSET met la pression sur le gouvernement

Dans une lettre, la CSET, un syndicat enseignant exige du gouvernement le reversement des précomptes sous peine de perturbations de la fin d’année scolaire.

Dans cette correspondance aux ministres en charge respectivement de la Fonction publique, l’Enseignement primaire et secondaire, et l’Enseignement technique et la Formation professionnelle, la Coordination des syndicats de l’éducation au Togo (CSET) annonce clairement des bouleversements du dernier trimestre si le gouvernement ne règle pas la question des précomptes.

La CSET accuse le gouvernement du refus de  régler la question des précomptes « opérés sur les salaires des tous les enseignants avant fin avril 2017 » contrairement à sa promesse.

Par conséquent, la CSET, « sur recommandation de sa base, se trouve dans l’obligation de boycotter purement et simplement toute forme d’évaluation, de surveillance, de saisie de notes et du cahier de roulement des deuxièmes trimestre et semetre si le gouvernemet ne trouve pas une solution à ce problème. »

En clair, la CSET menace de perturbations le déroulement des examens et compositions de fin d’année.

La coordination  croit avoir été abusée par le gouvernement qui n’a pas respecté les accords tacites ayant permis la fin des grèves  perlées. Les syndicats ont accepté non seulement la reprise des cours mais également le rattrapage des « cours sautés » contre la promesse du ministre de la Fonction publique, Gilbert Bawara, du reversement des précomptes.

M. Gilbert Bawara avait plastronné en [disant] « prendre des dispositions pour assurer la continuité des cours sautés par d’autres personnes en utilisant l’économie des préceomptes« . Or il n’en fut pas capable.

Gilbert Bawara, le trouble-fête

Ça repart comme en l’an 40. Il y a un système d’agitation qui s’instaure dans l’enseignement public au point qu’une année scolaire normale est une année de grève. La lettre de menace de la CSET intervient après des mois de grève depuis la rentrée le 17 octobre 2016.

Cette correspondance de la CSET vient rappeler que le calme retrouvé depuis deux mois dans l’enseignement public n’est qu’une accalmie. Une trêve pour les deux parties – syndicats et gouvernement – pour recharger leurs batteries et repartir à une confrontation qui crée de fortes perturbations de l’année scolaire et impacte négativement le niveau des élèves, surtout ceux issus des couches défavorisées.

Le gouvernement,  pour refus du règlement de la question des précomptes, peut être tenu responsable de cette épée de Damoclès suspendue sur la tête des élèves. M. Gilbert Bawara, jamais soumis au suffrage universel, ambitionne d’éliminer les syndicats enseignants pour éteindre les grèves à répétition. Mais son attitude ne fait que renforcer des syndicats à cran et déterminés à en finir des dirigeants vus comme une nomenklatura corrompue.

Laquelle nomenklatura s’enrichirait de l’argent public tout en organisant une émasculation du service public. Il est de notoriété publique que les enfants des dirigeants actuels et des hauts cadres du pays ne fréquentent guère les écoles publiques. D’où, peut-être, leur mauvaise foi de régler ce problème concernant le reversement des précomptes.

Les examens de fin d’année commencent dans un mois.

 

938 Vues totales 2 Vues ce jour
(Visited 83 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Newsletter