L’actualité vue par Le Temps du Togo

Le Burkina bombarde Bana avec des moustiques génétiquement modifiés

Dix mille moustiques mâles génétiquement modifiés ont été introduits à…

Liberia : Disparition de "conteneurs" de billets de banque

Cent millions de dollars, destinés à la Banque centrale du…

Vienne: Aussitôt son brevet de pilotage, meurt dans le crash…

Un avion de tourisme, piloté par un jeune de 20…

CILSS : Les Etats veulent renforcer la lutte contre la chenille…

Le Comité permanent inter-Etats de lutte contre la sécheresse dans…

RDC : Journalistes licenciés pour avoir couvert la conférence d’un opposant

Une ONG congolaise dénonce le licenciement de deux journalistes de…

Opic : Nouvelle enveloppe pour financer des projets en Afrique

L’agence américaine Overseas Private Investment Corporation, Opic, a approuvé une…

Le parquet ivoirien recherche "des dizaines de milliards" détournés

La haute autorité pour la bonne gouvernance a saisi le…

La Chine envisage son entrée dans le capital de Asky…

Le Fonds de développement Chine-Afrique (CAD-Fund) s’intéresse à Asky Airlines,…

Suppression de l’aide à la presse : "presse morte" maintenue en…

Les patrons de presse veulent protester en Côte-d'Ivoire contre la…

Participation des FAT aux opérations de maintien de la paix

Les Forces Armées Togolaises, FAT, ont organisé une journée d’information…

La Maison familiale de formation rurale se mue en Association

La Maison familiale de formation rurale rouvre à Manga avec…

William Gomis, ex-joueur de Saint-Etienne, tué dans une fusillade

Les dirigeants et joueurs de l’As Saint-Etienne sont profondément affectés…

Nigeria: une explosion de gaz fait plusieurs morts

Une explosion de gaz suivie d’un incendie a tué plusieurs…

La commune de Tsévié célèbre le mois de l’état civil

La mairie de Tsévié célèbre en partenariat avec le Service…

Ghana: Yahsat lance son service internet à haut débit par…

Le fournisseur de connectivité par satellite, Yahsat, a officiellement lancé…

Sénégal: la BOAD subventionne la construction d’infrastructures scolaires

Le Sénégal projette de construire cinq cent salles de classe…

Arrêté pour avoir comparé les Kenyans à des singes

Un homme d'affaires chinois a été arrêté au Kenya après…

RDC : Militants de Lucha libérés après deux jours de détention

Les sept militants de Lucha (Lutte pour le changement), arrêtés…

Transhumance : La campagne 2018 n’a enregistré aucune mort d’homme

Le Comité National de Transhumance (CNT) a tenu ses assises…

Ouganda : Les autorités interdisent un festival qui célébrerait l'homosexualité

Les autorités en Ouganda ont interdit un des plus importants…

RDC: Officiers arrêtés pour n'avoir pas empêché Lucha de manifester

Deux officiers de la police, accusés de n'avoir pas empêché…

RDC: libération du journaliste Tusenge Sebazungu contre rançon

Une organisation de défense de la presse annonce la libération…

Chine : 60 milliards de dollars au développement de l'Afrique

La Chine va consacrer soixante milliards de dollars supplémentaires au…

Hama: Un hebdomadaire tchadien suspendu pour "fausses informations"

Al-Chahed, un hebdomadaire tchadien, a été suspendu trois mois pour…

Bénin : Sanctions envisagées pour les footballeurs mentant sur leur âge

Bénin, le nouveau président de la fédération de football promet…

PPT : Carlos Kétohou passe les charges à Isidore Akollor

Le Patronat de la Presse Togolaise, PPT, a renouvelé son…

L’Université de Kara ouvre un master en planification de développement

L’Université de Kara va ouvrir cette année un programme de…

Les radios rurales du Togo souhaitent la performance

Les radios rurales du Togo sollicitent l’appui du gouvernement et…

Santé : Cas de cataractes pris en charge dans le Tchamba

Une opération chirurgicale foraine de la cataracte s'est déroulée du…

Ghana : les déchets électroniques passeront à l’usine

Le président du Ghana, Nana Akufo-Addo, a annoncé mercredi la…

«
»
TwitterFacebookGoogle+

Enseignement: La CSET met la pression sur le gouvernement

Dans une lettre, la CSET, un syndicat enseignant exige du gouvernement le reversement des précomptes sous peine de perturbations de la fin d’année scolaire.

Dans cette correspondance aux ministres en charge respectivement de la Fonction publique, l’Enseignement primaire et secondaire, et l’Enseignement technique et la Formation professionnelle, la Coordination des syndicats de l’éducation au Togo (CSET) annonce clairement des bouleversements du dernier trimestre si le gouvernement ne règle pas la question des précomptes.

La CSET accuse le gouvernement du refus de  régler la question des précomptes « opérés sur les salaires des tous les enseignants avant fin avril 2017 » contrairement à sa promesse.

Par conséquent, la CSET, « sur recommandation de sa base, se trouve dans l’obligation de boycotter purement et simplement toute forme d’évaluation, de surveillance, de saisie de notes et du cahier de roulement des deuxièmes trimestre et semetre si le gouvernemet ne trouve pas une solution à ce problème. »

En clair, la CSET menace de perturbations le déroulement des examens et compositions de fin d’année.

La coordination  croit avoir été abusée par le gouvernement qui n’a pas respecté les accords tacites ayant permis la fin des grèves  perlées. Les syndicats ont accepté non seulement la reprise des cours mais également le rattrapage des « cours sautés » contre la promesse du ministre de la Fonction publique, Gilbert Bawara, du reversement des précomptes.

M. Gilbert Bawara avait plastronné en [disant] « prendre des dispositions pour assurer la continuité des cours sautés par d’autres personnes en utilisant l’économie des préceomptes« . Or il n’en fut pas capable.

Gilbert Bawara, le trouble-fête

Ça repart comme en l’an 40. Il y a un système d’agitation qui s’instaure dans l’enseignement public au point qu’une année scolaire normale est une année de grève. La lettre de menace de la CSET intervient après des mois de grève depuis la rentrée le 17 octobre 2016.

Cette correspondance de la CSET vient rappeler que le calme retrouvé depuis deux mois dans l’enseignement public n’est qu’une accalmie. Une trêve pour les deux parties – syndicats et gouvernement – pour recharger leurs batteries et repartir à une confrontation qui crée de fortes perturbations de l’année scolaire et impacte négativement le niveau des élèves, surtout ceux issus des couches défavorisées.

Le gouvernement,  pour refus du règlement de la question des précomptes, peut être tenu responsable de cette épée de Damoclès suspendue sur la tête des élèves. M. Gilbert Bawara, jamais soumis au suffrage universel, ambitionne d’éliminer les syndicats enseignants pour éteindre les grèves à répétition. Mais son attitude ne fait que renforcer des syndicats à cran et déterminés à en finir des dirigeants vus comme une nomenklatura corrompue.

Laquelle nomenklatura s’enrichirait de l’argent public tout en organisant une émasculation du service public. Il est de notoriété publique que les enfants des dirigeants actuels et des hauts cadres du pays ne fréquentent guère les écoles publiques. D’où, peut-être, leur mauvaise foi de régler ce problème concernant le reversement des précomptes.

Les examens de fin d’année commencent dans un mois.

 

887 Vues totales 1 Vues ce jour
(Visited 83 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Newsletter