Journée mondiale de la presse: Les leçons de Pitang Tchalla aux journalistes

Le président de la Haac, Pitang Tchalla exhorte la presse au respect de l’éthique et la déontologie au cours de la fête de la Journée mondiale de la presse.

Les organisations de la presse ont célébre la Journée mondiale de la presse qui s’est tenue ce 3 mai à la Maison de la Presse sous le thème :  « De la nécessité de l’indépendance de la presse pour une presse libre : obstacles et approches de solutions ».

La célébration en présence de nombreux invités, dont le président de la Haac et les membres des chancelleries accréditées au Togo ainsi que des partenaires au développement.

Pitang Tchalla, le président de la Haute autorité de l’audiovisuelle et de la communication (Haac) a axé son intervention sur le thème  à l’ordre du jour. Il a rappelé que l’Etat du Togo est disposé à travers la  Constitution et les instruments internationaux ratifiés à « respecter et à mettre en œuvre ces droits, à les promouvoir et à les garantir dans un environnement juridique et réglementaire propice à l’essor d’un secteur des médias pluraliste et ouvert.« 

Pharisaïsme

Il a cependant rappelé que l’environnement juridique protecteur ne suffit pas si le journaliste togolais n’arrive pas à respecter le code de la presse.

« En clair, c’est d’abord par le respect par nous de la loi et de nos propres textes réglementaires. Et pour revenir à votre thématique, c’est en trouvant des solutions aux obstacles que nous pouvons contribuer nous-mêmes à l’indépendance de la presse. Il sera donc question de la responsabilité du journaliste dans la défense de l’indépendance de la presse », a t-il indiqué.

Notons qu’en termes d’indépendance de la presse, M. Pitang Tchalla en est tout de même l’un des fossoyeurs. Selon ses propres aveux, il était l’un des protagonistes d’un scandale qui a défrayé la chronique en janvier 2017: M. Tchalla a aidé la présidence à distribuer de l’argent gracieusement aux journalistes. Pour soi-disant « bien passer les fêtes de fin d’année ».

Avatar
A propos Komi Dovlovi 797 Articles
Journaliste chroniqueur, Komi Dovlovi collabore au journal Le Temps depuis sa création en 1999. Il s'occupe de politique et d'actualité africaine. Son travail est axé sur la recherche et l'analyse, en conjonction avec les grands  développements au Togo et sur le continent.

Laisser un commentaire