L’actualité vue par Le Temps du Togo

Liberia : Disparition de "conteneurs" de billets de banque

Cent millions de dollars, destinés à la Banque centrale du…

Vienne: Aussitôt son brevet de pilotage, meurt dans le crash…

Un avion de tourisme, piloté par un jeune de 20…

CILSS : Les Etats veulent renforcer la lutte contre la chenille…

Le Comité permanent inter-Etats de lutte contre la sécheresse dans…

RDC : Journalistes licenciés pour avoir couvert la conférence d’un opposant

Une ONG congolaise dénonce le licenciement de deux journalistes de…

Opic : Nouvelle enveloppe pour financer des projets en Afrique

L’agence américaine Overseas Private Investment Corporation, Opic, a approuvé une…

Le parquet ivoirien recherche "des dizaines de milliards" détournés

La haute autorité pour la bonne gouvernance a saisi le…

La Chine envisage son entrée dans le capital de Asky…

Le Fonds de développement Chine-Afrique (CAD-Fund) s’intéresse à Asky Airlines,…

Suppression de l’aide à la presse : "presse morte" maintenue en…

Les patrons de presse veulent protester en Côte-d'Ivoire contre la…

Participation des FAT aux opérations de maintien de la paix

Les Forces Armées Togolaises, FAT, ont organisé une journée d’information…

La Maison familiale de formation rurale se mue en Association

La Maison familiale de formation rurale rouvre à Manga avec…

William Gomis, ex-joueur de Saint-Etienne, tué dans une fusillade

Les dirigeants et joueurs de l’As Saint-Etienne sont profondément affectés…

Nigeria: une explosion de gaz fait plusieurs morts

Une explosion de gaz suivie d’un incendie a tué plusieurs…

La commune de Tsévié célèbre le mois de l’état civil

La mairie de Tsévié célèbre en partenariat avec le Service…

Ghana: Yahsat lance son service internet à haut débit par…

Le fournisseur de connectivité par satellite, Yahsat, a officiellement lancé…

Sénégal: la BOAD subventionne la construction d’infrastructures scolaires

Le Sénégal projette de construire cinq cent salles de classe…

Arrêté pour avoir comparé les Kenyans à des singes

Un homme d'affaires chinois a été arrêté au Kenya après…

RDC : Militants de Lucha libérés après deux jours de détention

Les sept militants de Lucha (Lutte pour le changement), arrêtés…

Transhumance : La campagne 2018 n’a enregistré aucune mort d’homme

Le Comité National de Transhumance (CNT) a tenu ses assises…

Ouganda : Les autorités interdisent un festival qui célébrerait l'homosexualité

Les autorités en Ouganda ont interdit un des plus importants…

RDC: Officiers arrêtés pour n'avoir pas empêché Lucha de manifester

Deux officiers de la police, accusés de n'avoir pas empêché…

RDC: libération du journaliste Tusenge Sebazungu contre rançon

Une organisation de défense de la presse annonce la libération…

Chine : 60 milliards de dollars au développement de l'Afrique

La Chine va consacrer soixante milliards de dollars supplémentaires au…

Hama: Un hebdomadaire tchadien suspendu pour "fausses informations"

Al-Chahed, un hebdomadaire tchadien, a été suspendu trois mois pour…

Bénin : Sanctions envisagées pour les footballeurs mentant sur leur âge

Bénin, le nouveau président de la fédération de football promet…

PPT : Carlos Kétohou passe les charges à Isidore Akollor

Le Patronat de la Presse Togolaise, PPT, a renouvelé son…

L’Université de Kara ouvre un master en planification de développement

L’Université de Kara va ouvrir cette année un programme de…

Les radios rurales du Togo souhaitent la performance

Les radios rurales du Togo sollicitent l’appui du gouvernement et…

Santé : Cas de cataractes pris en charge dans le Tchamba

Une opération chirurgicale foraine de la cataracte s'est déroulée du…

Ghana : les déchets électroniques passeront à l’usine

Le président du Ghana, Nana Akufo-Addo, a annoncé mercredi la…

Niger : Trois activistes société civile interdits de séjour à Agadez

Venus en séjour à Agadez, trois activistes nigériens, n’ont pu…

«
»
TwitterFacebookGoogle+

Sommet Israël-Afrique : Que cherchait Faure Gnassingbé à Conakry?

Le président Faure Gnassingbé a effectué une visite express le 30 avril à Conakry pour convaincre Alpha Condé de s’engager pour le sommet Israël-Afrique.

Plaidoyer. La visite-éclair de Faure Gnassingbé à Conakry relève tout de même de l’étonnement. « Ce  déplacement s’inscrit dans le cadre du renforcement des  liens d’amitié et de  fraternité existant entre les deux pays, leurs peuples et dirigeants respectifs », indique dans la plus insipide langue de bois, la présidence de la République.

Non convaincu d’ailleurs par ce paragraphe, le rédacteur en ajoute un autre paragraphe peu explicite sur l’objet réel du voyage. Il porte sur « le renforcement de l’intégration », « la préservation de la paix et la promotion des valeurs de solidarité ». Pour deux pays appartenant à la CEDEAO, non frontaliers par ailleurs, et n’ayant jamais eu de cassus belli, de telles affirmations paraissent bien oiseuses.

Et comme si cela ne suffisait pas à convaincre, la présidence rajoute la confusion à l’insatisfaction avec un paragraphe mettant en exergue un précédent voyage d’un émissaire du président Alpha Condé, porteur d’un message à Faure Gnassingbé quant aux réformes en chantier de l’Union Africaine.

Rien de ce qui est au-dessus n’éclaire pas le citoyen lambda sur les motivations du voyage présidentiel et pour lesquelles Faure Gnassingbé pourrait dépenser le denier public, soit plus de 200 millions CFA pour le court déplacement à Conakry.

Toutes les raisons évoquées dans le communiqué relèvent des sujets sur lesquels une discussion téléphonique entre les deux présidents aurait suffi. Les relations économiques entre la Guinée et le Togo sont négligeables pour nécessiter la visite de Faure Gnassingbé, fût-elle de courte durée.

Somme toute, il n’y a qu’une cause qui peut mettre en branle Faure Gnassingbé: le premier sommet Israel-Afrique censé se tenir le premier du genre qu’accueillera le Togo du 16 au 20 octobre prochain. Et Faure Gnassingbé était en mission en Guinée pour faire un plaidoyer auprès du président guinéen, réticent quant à sa participation à une telle rencontre entre l’Etat d’Israël et les pays africains.

Président en exercice de l’Union Africaine, le Guinéen a des préventions contre les hommes d’affaires israéliens. Alpha Condé qui s’est lancé dans la remise à plat du système de concessions minières dans son pays, a lancé la justice guinéenne aux trousses de Benny Steinmetz, mis en résidence surveillée à Tel-Aviv jusqu’en janvier dernier. L’Israélien avait obtenu dans des conditions obscures le gisement de diamant de Simandou, l’un des plus importants au monde.

Sommet inutile ?

Ensuite, le président guinéen qui reste tout de même un dirigeant avisé, ne semble guère convaincu par l’importance d’un sommet régional entre l’Afrique et l’Etat hébreu. Certes, Israël, 21.000 Km2 est une grande puissance militaire mondiale, vivant par ailleurs grâce aux aides massives des Etats-Unis et des Européens dans un contexte de guerre larvée avec les nations arabes.

Mais l’Etat hébreu reste une puissance économique mineure, même pas présent dans les 30 premières économies du monde, dispose d’un PIB inférieur à celui du Nigéria. Si l’on ne peut dénier une certaine technicité à Israël, surtout dans le domaine agricole (un certain intérêt pour les pays désertiques), une coopération économique liant le continent à Israël relève d’un intérêt que du point de vue militaire.

Les lubies de la diplomatie togolaise pour un sommet Israël-Afrique sont pour le moins mystérieuses. Mais ce n’est pas la première fois qu’elle opère des choix loufoques. Pays à majorité animiste voire chrétienne, le Togo est paradoxalement membre de l’Organisation de la conférence islamique (OCI) et a rejoint la Coalition anti-terroriste internationale formée par l’Arabite saoudite- un Etat considéré comme le parrain du terrorisme fondamentaliste.

Depuis l’arrivée de Robert Dussey à la tête des Affaires étrangères, il s’y déroule une diplomatie étrange. Pour se donner une stature internationale rêvée et un rayonnement mondial, un fantasme entretenu avec Robert Dussey, Faure Gnassingbe est disposé à gaspiller les ressources du contribuable.

Il est pourtant de notoriété publique que la richesse des nations ne dépend que du seul travail de ses enfants.

 

1343 Vues totales 2 Vues ce jour
(Visited 247 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Newsletter