Opération entonnoir: Les deux policiers évacués à Accra sont décédés

Deux autres policiers sont décédés suite à l’accident de leur véhicule opérant dans le cadre de l’opération entonnoir contre la vente illicite du carburant.

Cinq morts pour rien. Samedi 15 avril dernier, deux policiers sont morts carbonisés et trois autres grièvement blessés dans l’accident de leur véhicule au cours d’une « opération entonnoir », éponyme des opérations menées par la police contre la vente illicite du carburant. L’accident s’était produit sur la voie du grand contournement de Lomé quand ces policiers ont pris en chasse des contrebandiers.

Selon notre confrère TogoTribune, les trois autres policiers sont aussi morts des suites de leurs blessures. Le premier est décédé au CHU Sylvanus Olympio de Lomé alors que les deux derniers évacués dans un centre hospitalier d’Accra viennent également de passer ad patrès des suites de leurs blessures .

Cinq décès au cours d’une opération en principe sans danger, les contrebandiers n’étant pas armés. Et pourtant les décès tant parmi les forces de l’ordre que la population sont élevés d’après des sources policières qui ne donnent pas des chiffres.

Comment peut-on comprendre cela ? La lutte contre le carburant illicite est visiblement trop meurtrière et la question de sa légitimité se pose.

Est-il trop tard de s’inspirer de l’exemple du Bénin voisin ?

Avatar
A propos Komi Dovlovi 793 Articles
Journaliste chroniqueur, Komi Dovlovi collabore au journal Le Temps depuis sa création en 1999. Il s'occupe de politique et d'actualité africaine. Son travail est axé sur la recherche et l'analyse, en conjonction avec les grands  développements au Togo et sur le continent.

Soyez le premier à commenter

Votre commentaire sur cet article