L’actualité vue par Le Temps du Togo

Le Burkina bombarde Bana avec des moustiques génétiquement modifiés

Dix mille moustiques mâles génétiquement modifiés ont été introduits à…

Liberia : Disparition de "conteneurs" de billets de banque

Cent millions de dollars, destinés à la Banque centrale du…

Vienne: Aussitôt son brevet de pilotage, meurt dans le crash…

Un avion de tourisme, piloté par un jeune de 20…

CILSS : Les Etats veulent renforcer la lutte contre la chenille…

Le Comité permanent inter-Etats de lutte contre la sécheresse dans…

RDC : Journalistes licenciés pour avoir couvert la conférence d’un opposant

Une ONG congolaise dénonce le licenciement de deux journalistes de…

Opic : Nouvelle enveloppe pour financer des projets en Afrique

L’agence américaine Overseas Private Investment Corporation, Opic, a approuvé une…

Le parquet ivoirien recherche "des dizaines de milliards" détournés

La haute autorité pour la bonne gouvernance a saisi le…

La Chine envisage son entrée dans le capital de Asky…

Le Fonds de développement Chine-Afrique (CAD-Fund) s’intéresse à Asky Airlines,…

Suppression de l’aide à la presse : "presse morte" maintenue en…

Les patrons de presse veulent protester en Côte-d'Ivoire contre la…

Participation des FAT aux opérations de maintien de la paix

Les Forces Armées Togolaises, FAT, ont organisé une journée d’information…

La Maison familiale de formation rurale se mue en Association

La Maison familiale de formation rurale rouvre à Manga avec…

William Gomis, ex-joueur de Saint-Etienne, tué dans une fusillade

Les dirigeants et joueurs de l’As Saint-Etienne sont profondément affectés…

Nigeria: une explosion de gaz fait plusieurs morts

Une explosion de gaz suivie d’un incendie a tué plusieurs…

La commune de Tsévié célèbre le mois de l’état civil

La mairie de Tsévié célèbre en partenariat avec le Service…

Ghana: Yahsat lance son service internet à haut débit par…

Le fournisseur de connectivité par satellite, Yahsat, a officiellement lancé…

Sénégal: la BOAD subventionne la construction d’infrastructures scolaires

Le Sénégal projette de construire cinq cent salles de classe…

Arrêté pour avoir comparé les Kenyans à des singes

Un homme d'affaires chinois a été arrêté au Kenya après…

RDC : Militants de Lucha libérés après deux jours de détention

Les sept militants de Lucha (Lutte pour le changement), arrêtés…

Transhumance : La campagne 2018 n’a enregistré aucune mort d’homme

Le Comité National de Transhumance (CNT) a tenu ses assises…

Ouganda : Les autorités interdisent un festival qui célébrerait l'homosexualité

Les autorités en Ouganda ont interdit un des plus importants…

RDC: Officiers arrêtés pour n'avoir pas empêché Lucha de manifester

Deux officiers de la police, accusés de n'avoir pas empêché…

RDC: libération du journaliste Tusenge Sebazungu contre rançon

Une organisation de défense de la presse annonce la libération…

Chine : 60 milliards de dollars au développement de l'Afrique

La Chine va consacrer soixante milliards de dollars supplémentaires au…

Hama: Un hebdomadaire tchadien suspendu pour "fausses informations"

Al-Chahed, un hebdomadaire tchadien, a été suspendu trois mois pour…

Bénin : Sanctions envisagées pour les footballeurs mentant sur leur âge

Bénin, le nouveau président de la fédération de football promet…

PPT : Carlos Kétohou passe les charges à Isidore Akollor

Le Patronat de la Presse Togolaise, PPT, a renouvelé son…

L’Université de Kara ouvre un master en planification de développement

L’Université de Kara va ouvrir cette année un programme de…

Les radios rurales du Togo souhaitent la performance

Les radios rurales du Togo sollicitent l’appui du gouvernement et…

Santé : Cas de cataractes pris en charge dans le Tchamba

Une opération chirurgicale foraine de la cataracte s'est déroulée du…

Ghana : les déchets électroniques passeront à l’usine

Le président du Ghana, Nana Akufo-Addo, a annoncé mercredi la…

«
»
TwitterFacebookGoogle+

Premier test à grande échelle d’un  vaccin contre le paludisme en Afrique

A la veille de la Journée mondiale de lutte contre le paludisme, l’OMS annonce une vaccination de 360.000 enfants d’ici 2020 dans trois pays africains.

Programme pilote. Le Ghana, le Kenya et le Malawi vont faire l’expérience d’ici 2020 de la conduite d’un « programme pilote » de vaccination contre le paludisme, sous la conduite de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Il s’agit d’un test grandeur nature. Après des tests à petite échelle effectuée avec succès dans les trois pays, l’OMS) met le pied sur la gomme pour « programme pilote de vaccination » de 360.000 enfants.

Du nom de « Mosquirix » ( aussi appelé RTS,S), le vaccin est une fabrication du géant pharmaceutique britannique GlaxoSmithKline (GSK) en partenariat avec l’ONG Path malaria vaccine initiative.

Il est destiné à la protection des enfants en bas âge. Combiné à des méthodes de diagnostic, des traitements et des mesures de prévention éprouvés, comme les moustiquaires imprégnées de répulsif anti-moustique, « ce vaccin pourrait sauver des dizaines de milliers de vies en Afrique », explique Matshidiso Moeti, directrice de la branche africaine de l’OMS.

« Les informations rassemblées lors de ce programme pilote nous aideront à prendre les décisions pour une utilisation plus large de ce vaccin », a ajouté lundi Mme Moeti, à la veille de la journée mondiale du paludisme.

Vaccin efficace à 40%

Le Mosquirix a reçu en juillet 2015 un avis positif de l’Agence européenne du médicament (EMA), et agit contre le plasmodium falciparum, la variante la plus mortelle du parasite responsable du paludisme, mais il ne garantit pas une immunisation.

L’OMS ambitionne de vacciner 120.000 enfants de moins de deux moins de deux ans, entre 2018 et 2020. Les zones les plus endémiques sont prioritaires dans ce programme.

Selon des tests menés de 2009 à 2014 sur 15 000 personnes au Kenya, au Ghana, au Malawi, au Burkina Faso, au Gabon, au Mozambique et en Tanzanie, il permet surtout de réduire de 40 % le nombre d’épisodes paludiques, principalement les épisodes « graves » nécessitant une hospitalisation, a expliqué à l’AFP Mary Hamel, responsable pour l’OMS de la coordination du programme de vaccination antipaludique.

Le vaccin, dont le développement a débuté dans les années 80, agit au moins pendant 4 ans et demi. « Ce n’est pas un taux d’efficacité très élevé, mais quand on regarde le nombre de personnes touchées par la malaria, cela signifie que l’impact sera quoi qu’il arrive énorme », assure toutefois Mme Hamel.

Le paludisme est la première cause de mortalité en Afrique, loin devant le Sida et l’hépatite B et C.

1457 Vues totales 2 Vues ce jour
(Visited 82 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Newsletter