Le Burundi interdit l’achat de téléphone mobile dans la rue

L’achat de téléphone portable au Burundi est désormais codifié. La mesure envisagée, veut protéger contre le vol mais aussi la sécurité des consommateurs.

L’Autorité de régulations et de contrôle des télécommunications (ARCT) en collaboration avec la police nationale et les opérateurs de téléphonie mobile du Burundi ont imaginé un scénario innovant tourné vers des solutions préventives devant permettre aux trois parties de mener le combat contre le vol de téléphone mobile tout en protégeant les consommateurs.

L’une des solutions prises par le régulateur télécoms, c’est l’interdiction d’achat de téléphones mobiles dans la rue. « L’achat des téléphones portables doit se faire dans les magasins ou dans des maisons bien connues qui délivrent des factures, pour éviter d’acheter des téléphones volés.», a déclaré Emmanuel Misago, porte-parole de l’ARCT.

Autre mesure prise par l’ARCT pour son combat contre le vol des téléphones mobiles et leur revente aux populations, la publication du numéro identifiant des appareils dérobés sur son site web. Ainsi, lors de l’achat d’un mobile, l’acquéreur pourra directement se rassurer que le produit n’est pas de provenance douteuse.

Pour les victimes, le rôle de la police et des opérateurs télécoms commence, dès qu’une plainte aura été déposée. Les enquêteurs pourront par la suite solliciter l’appui du régulateur télécoms qui entrera en contact avec les opérateurs télécoms. Ces derniers pourront à leur niveau localiser les mobiles dérobés.

Le Temps avec Agence Ecofin

Avatar
About Omaboe Akpovi 888 Articles
Journaliste Reporter, 7 ans d'expérience. Couvre l'actualité nationale et les reportages sociaux, culturels, ainsi que les événements de la la société civile. Passionné de lecture et des médias sociaux.

Be the first to comment

Votre avis sur cet article