L’actualité vue par Le Temps du Togo

Kossi Dzodji: Mendiant le jour mais braqueur la nuit

La police a localisé et maîtrisé un groupe de malfrats…

Maurice sacrée championne de la cybersécurité en Afrique

Sixième mondial selon l'Union internationale des télécommunications, l’île Maurice est…

« Génération 2030 » : prime aux projets des jeunes sur…

Le Togo a profité de la commémoration de l’édition 2017…

Sénégal : Sept ans de débat autour du code de la…

Les associations de presse du Sénégal ont appris que l'Assemblée…

Vers l’utilisation des fours solaires pour remplacer le charbon de…

En quinze jours une cinquantaine de menuisiers artisans de la…

Réalisation prochaine d’un film documentaire sur les danses traditionnelles

Un film documentaire autour des danses traditionnelles du centre du…

Des organismes à but non lucratif aux organisations terroristes

Des experts de la sous-région et partenaires discutent de l’utilisation…

Le pape menace des prêtres nigérians de destitution

Le pape François a lancé un ultimatum de 30 jours…

Kinshasa et Brazzaville enfin interconnectées par fibre optique

La liaison fibre optique entre Kinshasa et Brazza est finalisée.…

L’ATBEF pour la prise en charge des femmes enceintes séropositives

L’Association togolaise pour le bien-être familial (ATBEF) lance la lutte…

Notsè célèbre l’éleveur et les produits locaux

«Elevage et Solidarité des Familles au Togo» organise chaque année…

Promotion élevage : de la volaille hybride aux éleveurs de la…

Trente éleveurs dont treize femmes de villages pilotes de la…

Les ministres togolais à l’école des conditions de financements de…

Les conditions d’accès aux financements de l’IDA, souvent mal maîtrisées,…

Mesures préventives pour la sauvegarde de l’environnement et produits halieutiques

Afin de dynamiser le système lagunaire et sa filière poisson,…

Le Togo attribue deux nouvelles licences à des fournisseurs d’accès internet

Par le biais du Ministère des Postes et de l’Economie…

Des professionnels en communication recyclés en journalisme d’investigation

Le Centre de Formation et de Recyclage en Communication vient…

Le Bénin et African Parks ressuscitent le Parc de la Pendjari

Au Bénin, le gouvernement a signé un accord de partenariat…

Inclure la lutte anti-tabac dans les politiques nationales

Il existe au Togo plus de fumeurs dans les zones…

Kara célèbre la journée de la courtoisie sur la route

La ville de Kara se fait doter d'un radar pédagogique…

« Demain pour l’Afrique » au secours de l’orphelinat d’Abalo-Condji

L’association « Demain pour l’Afrique » vient vers le sud…

Unesco: Le Togolais Blim Adoté Blivi représentant du Togo…

Le géomorphologue Blim Adoté Blivi a été élu expert membre…

Football : La FTF suspend Maranatha FC et Gbikinti FC en…

La Fédération togolaise a suspendu depuis ce 30 mai Maranatha…

Média : Le Conapp, la presse proche du pouvoir en assemblée…

Le Bureau Exécutif du Conseil National des Patrons de Presse…

Justice : Les greffiers du Togo poursuivent la grève cette semaine

Les greffiers du Togo ont  repris une grève de trois…

Phosphates : Menace de grève à la SNPT du 6 au…

Le personnel de la Société nouvelle des phosphates du Togo…

Le GF2D appuie les femmes pour un développement local maîtrisé

Le GF2D encourage les femmes à émerger dans les instances…

Pour la CNDH la détention provisoire compromet la présomption d’innocence

La Commission Nationale des Droits de l’Homme (CNDH) et le…

RDC : Neuf officiels impliqués dans les violences au Kasaï…

Des responsables politiques et hauts-fonctionnaires impliqués dans les violences dans…

A paraître : "Lungi, le récit d’une tragédie", par Pierre Attiogbe

Le journaliste Pierre Attiogbe relate dans un livre à paraître…

Société civile : L’Université de Lomé rendra hommage cette après-midi à…

L’Université de Lomé, la délégation de l’Union Européenne et le…

«
»
TwitterFacebookGoogle+

L’opposition et la société civile s’unissent pour démissionner Jacob Zuma

Le président Jacob Zuma est  sur sellette depuis l’annonce d’une union de l’opposition et de la société civile pour exiger sa démission.

Large union. C’est une large coalition qui est en train de se constituer pour démettre le président Jacob Zuma du pouvoir. Un rassemblement appelé « Mouvement de la Liberté » vient de constituer et appelle à des manifestations contre le président Jacob Zuma. Plusieurs leaders de l’opposition et de la société civile, dont Mgr Desmond Tutu, ourdissent cette vaste entente pour pousser dehors l’ancien compagnon de Nelson Mandela. Desmond Tutu a par ailleurs tweeté qu’il soutenait « le principe d’une coalition unie en appelant tous les Sud-Africains à rejoindre la marche » du 27 avril.

« Il n’a jamais été aussi urgent de s’unir pour stopper la trajectoire actuelle de l’Afrique du Sud« , assure un communiqué du mouvement qui appelle les Sud-Africains à manifester le 27 avril prochain, « Jour de la liberté« , férié dans le pays. « Nous devons avoir de l’énergie pour cette lutte. Nous ne nous épuiserons pas car nous luttons pour la liberté de chacun d’entre nous« , a lancé le chef de l’Alliance démocratique (DA), Mmusi Maimane, lors d’une conférence de presse organisée dans le township de Soweto, symbole de la lutte anti-apartheid.

Les Combattants pour la liberté économique (EFF) de Julius Malema, deuxième parti d’opposition et critique virulent de Zuma, n’a pas encore rejoint ce mouvement.

Au cri de « Zuma doit tomber », l’opposition avait rassemblée plusieurs milliers de manifestants le 12 avril dernier dans les principales villes du pays pour demander la démission du président Jacob Zuma.

Jacob Zuma, un  chef traditionnel africain qui s’ignore

Le président impliqué dans plusieurs scandales de corruption fait l’unanimité  de la classe politique contre lui. Il est soupçonné d’avoir permis à une famille richissime, les Gupta, d’avoir fait main-basse sur l’économie du pays et de procéder en lieu et place du président à la nomination des dirigeants de la haute administration. Depuis le limogeage du ministre des finances Pravin Gordhan, opposant à la famille Gupta, Jacob Zuma est dans une mauvaise posture, y compris dans son propre camp.

Les amis de Nelson Mandela ont pris leur distance avec le président, un ancien aussi du bagne de Rhodes Islands. Il en est de même des premiers dirigeants de l’African national congress (ANC), le parti au pouvoir. Plusieurs de ces membres craignent un désastre électoral encore plus grand que celle des élections locales de fin 2016, et veulent évincer le président. A 12 mois de la fin de son mandat, Ce dernier manœuvre pour que son ex-femme, Dhlamini Zuma, ex-président de la Commission de l’Union Africaine, prenne sa succession. Une éventualité à laquelle s’oppose le richissime Cyril Ramaphosa, qui croit enfin venue son heure après avoir attendu longtemps dans l’ombre de Thabo MBeki.

Polygame, gouvernant comme un chef traditionnel zoulou, accusé de tribalisme, le président Jacob Zuma constitue une grande déception pour les progressistes sud-africains. En l’espace de quelques années, il a fini par faire de l’Afrique du Sud, une pointe de l’Occident européen sur le continent noir, une banale république bananière d’Afrique subsaharienne. Seuls les meurtres de masse le différencient des despotes d’opérette du continent. Bête politique et excellent manoeuvrier pour s’accrocher au pouvoir grâce à un réseau d’obligés, Jacob Zuma reste tout de même un dirigeant d’une grande médiocrité politique : l’économie du pays ne se relève que d’un long marasme commencé depuis son arrivée au pouvoir.

313 Vues totales 1 Vues ce jour

Laisser un commentaire

Newsletter