L’actualité vue par Le Temps du Togo

Réforme constitutionnelle: Des chauffeurs de taxi-motos lancent un appel aux…

A l'orée du vote de la réforme constitutionnelle, des chauffeurs…

Fermeture de Sikka Tv : Lourde condamnation de la la Haac…

La justice béninoise montre son indépendance en condamnant une institution…

Cinéma : L'acteur Roger Moore, interprète de James Bond, est mort

L’acteur de cinéma, Roger Moore, interprète de sept James Bond,…

Fait divers: La police nationale a présenté à la presse…

La Direction centrale de la police judiciaire a présenté ce…

Justice : Les greffiers en grève de trois jours depuis le…

Les cours et tribunaux du Togo sont paralysés depuis lundi…

Côte d’Ivoire : Les caches d'armes de Guillaume Soro

Une cache d'armes a été découverte à Bouaké, le 18…

Vient de paraître : Togo, le prix de la démocratie, par…

Le Togolais Dany Ayida, représentant-résident du NDI en RDC, vient…

Disparition : Essoyaba Boukpessi est décédé le 18 mai dernier

Essoyaba Boukpessi, le président du club de football As Togo…

Inde: Une chèvre née avec un œil et une oreille

D’après une vidéo de Barcroft Animal, une chèvre est née…

La BADEA accorde 60 millions de dollars à La BIDC

La BADEA et la BIDC ont signé un accord de…

Un financement de 5 milliards CFA de la BID pour…

Le Togo a obtenu de la BID un financement de…

Pacôme Yawovi Adjourouvi, un conseiller de Faure Gnassingbe si proche…

Selon Jeune Afrique, le Franco-Togolais Pacôme Yawovi Adjourouvi, maire adjoint…

Coton: Une production importante de 108.000 tonnes depuis la reprise…

La NSCT annonce bonne nouvelle pour le coton avec une…

Agriculture : Quand le gouvernement se risque à relancer la filière…

Faure Gnassingbé veut encourager le développement, la relance et la…

Pays-Bas : Le roi Willem-Alexander, co-pilote sur des vols commerciaux

Pilote avant de devenir souverain en 2013, le souverain des…

Economie : Deux missions de la BAD en cours au Togo

Deux missions de la BAD sont actuellement à Lomé pour…

Togo:Appel des partis de l’opposition aux députés UNIR pour un …

Deux groupes de partis de l’opposition ont lancé un appel…

Assemblée nationale: La commission des lois va étudier une proposition…

La Commission des lois de l'Assemblée nationale étudiera ce mercredi…

France : Edouard Philippe nommé Premier ministre

Le nouveau premier ministre français est Edouard Philippe, et sa…

L'OMS confirme un deuxième cas lié au virus Ebola en…

L'OMS a confirmé dimanche l'existence d'un deuxième cas de contamination…

Nigéria : L’émir Sanusi II de Kano accusé de détournement de…

L’émir de Kano, Sanusi II, est visé par une enquête…

Diplomatie : Eli Ben-Tura, nouvel ambassadeur d’Israël au Togo

Dans l’optique du sommet Israël-Afrique à Lomé en octobre prochain,…

Togo: Le gouvernement veut instaurer un dialogue avec les populations…

L’inefficacité de la  politique des aires protégées pousse le gouvernement…

RDC : Annonce d'une épidémie du virus Ebola dans la province…

L’Organisation mondiale de la santé indique avoir été informée par…

Viettel Global tenté par le marché télécoms nigérian

Le marché télécoms nigérian semble prometteur, ce qui attire Viettel…

Zimbabwe : Vers une canditature unique de l’opposition contre Robert Mugabe

A l’approche de la présidentielle de 2018 au Zimbabwe, l’opposition…

120 ans après la tragédie, la communauté Bassar s’en souvient

Bassar commémore chaque année la tragédie de l'expédition allemande sur…

Finance : La BIDC lance un emprunt obligataire de 50 milliards…

La BIDC, la banque d'investissement de la CEDEAO, lance un…

Afrique du Sud : Des affiches  nazies pour un suprémacisme blanc…

Des affiches inspirées de la propagande nazie  pour une suprématie…

«
»
TwitterFacebookGoogle+

Nicolas Lawson : « Sans les réformes politiques, une révolution est possible »

L’opposant politique Nicolas Lawson annonce qu’une violente révolution pourrait se produire si le régime en place n’entreprenait pas les réformes politiques.

Cassandre. Dans un communiqué acerbe, où le lyrisme le dispute aux diatribes enflammées d’un pasteur de l’Eglise du jugement dernier, le président du PRR décrypte la situation sociopolitique et économique dangereuse que vit le Togo et qui risque de l’entraîner dans une révolution violente.

L’économie du pays est dans un état de délitement à cause de l’explosion de la dette publique voire d’une politique d’endettement quelque peu irresponsable du régime en place qui s’affranchit des règles  communautaires.

Par exemple, la dette du Togo a atteint 75% du PIB contre le seuil de 70%, plafond indépassable selon l’UEMOA, faisant du Togo le pays le plus endetté de la zone UEMOA contre un taux d’endettement moyen de 45.1%.

En dépit de ces feux de détresse, le régime vient encore de lancer un emprunt obligataire de 20 milliards CFA perçu « dont seuls ceux qui font du blanchissement d’argent, les trafiquants et les fonds vautours consentiront à souscrire à un taux usurier. »

Le régime est perçu par M. Lawson comme « congénitalement meurtrier, d’essence criminogène, promoteur de la corruption, de la médiocrité, de l’incompétence, de l’impunité et de la volupté »

Régime anti-social

Un tel régime « anti-social » selon leader du PRR, ne fait que  « pressurer et accabler les togolais sous la plus cuisante détresse et les faire gémir sous le plus odieux avilissement.» Pour Lawson Nicolas la situation est telle que le pays se présente comme un fief pour Faure Gnassingbé et les populations, ses sujets, malléables et corvéables à merci, sans une digne rétribution salariale.

« Il est prescrit dans le Traité de l’UEMOA que chaque Etat devrait consacrer au plus 35% de son budget à la masse salariale des fonctionnaires. Mais, le gouvernement antisocial et faisandé actuel ne consacre que 14,34% du budget de l’Etat togolais de 2017 à la masse salariale des fonctionnaires», s’indigne-t-il.

« Le Togo est en ruine économiquement, socialement et moralement. La caricature actuelle de la gouvernance, symbolisée par le tératologique UNIR, a totalement défiguré notre pays. L’affaissement moral dans la société a fini par paralyser le pouvoir et le Chef de l’Etat ne réalise pas le désastre vers lequel il nous conduit », ajoute-t-il.

Une révolution populaire pour « dégager »  Faure Gnassingbe

Selon M. Lawson,   « Faure Gnassingbé et sa minorité ont lamentablement failli et ne peuvent plus résoudre les grands problèmes politiques, économiques, sociaux et moraux de notre pays ».

 Malgré une peinture misérable de la situation togolaise, pour M. Lawson les Togolais ont l’âme chevillée au corps et se relèveront indubitablement pour « dégager » le pouvoir des Gnassingbé.

Les manœuvres des dirigeants d’UNIR pour verrouiller à son profit le processus de décentralisation et les élections locales prochaines peuvent constituer un horizon indépassable pour les populations du Togo afin de mettre fin au régime.

« Dans le combat éternel de l’Archange et de Lucifer, que nos oppresseurs et leurs complices sachent qu’ils ont déjà perdu. Ils ont encore le choix entre faire dans le consensus les réformes ou être dégagés du pouvoir sans aménité« , conclut-il.

Et il invite en référence à Frantz Fanon, et sur un ton eschatologique,  la jeunesse à prendre ses responsabilités.

« Ce n’est pas une affaire de partis politiques ou de regroupement de partis politiques ou même de lutte entre le pouvoir et l’opposition. C’est une question de foi et de la destinée d’un peuple. Notre génération a l’ardente obligation de faire du Togo ce qu’il doit être suivant le rêve de nos aînés : c’est-à-dire l’Or de l’humanité. Nous vaincrons les forces de la régression et du mal. Que Dieu Tout-Puissant nous inspire et nous protège« , dit-il en conclusion.

 

307 Vues totales 1 Vues ce jour

Laisser un commentaire

Newsletter