L’actualité vue par Le Temps du Togo

Criminalité : Recrudescence des braquages à Anié

La préfecture de Anié et ses environs connaissent une insécurité…

Le plan secret de Faure Gnassingbé pour surprendre l'opposition

Qu'est-ce qui donc fait courir l'héritier-successeur du Général Eyadema? Depuis…

Tribune de Dany Ayida : Au-delà d’un simple dialogue, négocier…

Nous vous proposons la tribune de Dany K. Ayida, publiée…

Africans Rising: Brève interpellation de quatre activistes pro-démocratie

Brièvement interpellés dans la nuit du 12 au 13 octobre,…

Dany AYIDA: "L'alternance va se réaliser d'ici à 2020 au…

Le Temps vous propose l'interview de Dany Ayida, réalisée par…

Un navire togolais intercepté pour contrebande en Italie

Un navire battant pavillon togolais a été intercepté début novembre…

Justice : Rentrée solennelle 2017-2018 pour le barreau togolais

Le Barreau togolais a effectué, dans la semaine du 13…

Contre cancer du sein : Un site internet dédié par Alafia

Le site internet nocancer.net a été construit et dédié à…

L’Union Européenne s’intéressera aux volontaires nationaux sur ses projets

L’Union européenne et l’agence nationale du volontariat s’accordent sur l’implication…

Danyi abrite un projet d’assainissement pour milieux ruraux

Un projet d’« Appui à l’Assainissement Total piloté par les…

Les Nations Unies nomment un nouveau Directeur pour UNREC

La Haute-Représentante des Nations Unies pour les affaires de désarmement…

Côte d’Ivoire: Action judiciaire contre des opérateurs télécoms

L'Association ivoirienne des consommateurs des services télécoms intente une action…

Construction du tout premier bâtiment pour le CEG Sogou

Le collège d’enseignement général de Sogou (préfecture de Kpendjal) a…

Le footballeur Georges Griffiths tué par des braqueurs à Abidjan

Un joueur ivoirien, Georges Griffiths a été tué par balles…

Cinq présidents ouest africains au chevet de Faure Gnassingbé

Patrice Talon, Christian Kaboré, Nana Akufo-Addo, Alassane Ouattara et Mahamadou…

Eagle/Togo en Croisade contre trafic pointes d’ivoire : un ex marin interpellé

Le nommé Gumédzoé Koffi Mawuli a été interpellé le 02…

Lilian Thuram : L’ex international rejoint les opposants au Franc CFA

Le front anti-FCFA vient de recevoir un soutien, inattendu mais…

Revue à la hausse du budget 2018 de l’Assemblée Nationale

Les députés de l’Assemblée Nationale se sont octroyés environ neuf…

Un ministre tunisien décède lors d'un marathon contre le cancer

Le ministre Tunisien de la Santé est décédé dimanche après…

Remontée du dollar : bonnes et mauvaises nouvelles face au CFA

En un mois le dollar américain a progressé face au…

AFRIQUE Mediapart révèle des preuves d'un montage du procès de…

Alors que le procès de Laurent Gbagbo se poursuit actuellement…

Financement de l’agriculture : Quinze pays africains se concertent

Il est une peine de pouvoir mobiliser des ressources pour…

Burkina : Vers la construction d’un mémorial dédié à Thomas Sankara

Une campagne de collecte de fonds est lancée au Burkina…

"Marche de la colère": des foules, quelques heurts et des…

La deuxième journée de manifestations à l'appel de l'opposition démocratique…

Le jeu trouble de la communauté régionale dans la crise…

Hier, trois organisations régionales (et internationales) ont rendu public un…

A travers le Togo, des centaines de milliers de personnes…

La vague de manifestations contre le régime de Faure Gnassingbé…

La Francophonie dépêche une mission d'évaluation au Togo

Depuis le mois d'Août, le Togo est secoué par une…

Plusieurs jeunes Egyptiens jugés à huis clos pour homosexualité

Dix-sept Egyptiens de 17 à 35 ans, soupçonnés d'être homosexuels,…

Systèmes éducatifs: Les harmoniser avec les exigences du marché travail

Les ministres en charge de systèmes éducatifs de la CEDEAO…

«
»
TwitterFacebookGoogle+

Nicolas Lawson : « Sans les réformes politiques, une révolution est possible »

L’opposant politique Nicolas Lawson annonce qu’une violente révolution pourrait se produire si le régime en place n’entreprenait pas les réformes politiques.

Cassandre. Dans un communiqué acerbe, où le lyrisme le dispute aux diatribes enflammées d’un pasteur de l’Eglise du jugement dernier, le président du PRR décrypte la situation sociopolitique et économique dangereuse que vit le Togo et qui risque de l’entraîner dans une révolution violente.

L’économie du pays est dans un état de délitement à cause de l’explosion de la dette publique voire d’une politique d’endettement quelque peu irresponsable du régime en place qui s’affranchit des règles  communautaires.

Par exemple, la dette du Togo a atteint 75% du PIB contre le seuil de 70%, plafond indépassable selon l’UEMOA, faisant du Togo le pays le plus endetté de la zone UEMOA contre un taux d’endettement moyen de 45.1%.

En dépit de ces feux de détresse, le régime vient encore de lancer un emprunt obligataire de 20 milliards CFA perçu « dont seuls ceux qui font du blanchissement d’argent, les trafiquants et les fonds vautours consentiront à souscrire à un taux usurier. »

Le régime est perçu par M. Lawson comme « congénitalement meurtrier, d’essence criminogène, promoteur de la corruption, de la médiocrité, de l’incompétence, de l’impunité et de la volupté »

Régime anti-social

Un tel régime « anti-social » selon leader du PRR, ne fait que  « pressurer et accabler les togolais sous la plus cuisante détresse et les faire gémir sous le plus odieux avilissement.» Pour Lawson Nicolas la situation est telle que le pays se présente comme un fief pour Faure Gnassingbé et les populations, ses sujets, malléables et corvéables à merci, sans une digne rétribution salariale.

« Il est prescrit dans le Traité de l’UEMOA que chaque Etat devrait consacrer au plus 35% de son budget à la masse salariale des fonctionnaires. Mais, le gouvernement antisocial et faisandé actuel ne consacre que 14,34% du budget de l’Etat togolais de 2017 à la masse salariale des fonctionnaires», s’indigne-t-il.

« Le Togo est en ruine économiquement, socialement et moralement. La caricature actuelle de la gouvernance, symbolisée par le tératologique UNIR, a totalement défiguré notre pays. L’affaissement moral dans la société a fini par paralyser le pouvoir et le Chef de l’Etat ne réalise pas le désastre vers lequel il nous conduit », ajoute-t-il.

Une révolution populaire pour « dégager »  Faure Gnassingbe

Selon M. Lawson,   « Faure Gnassingbé et sa minorité ont lamentablement failli et ne peuvent plus résoudre les grands problèmes politiques, économiques, sociaux et moraux de notre pays ».

 Malgré une peinture misérable de la situation togolaise, pour M. Lawson les Togolais ont l’âme chevillée au corps et se relèveront indubitablement pour « dégager » le pouvoir des Gnassingbé.

Les manœuvres des dirigeants d’UNIR pour verrouiller à son profit le processus de décentralisation et les élections locales prochaines peuvent constituer un horizon indépassable pour les populations du Togo afin de mettre fin au régime.

« Dans le combat éternel de l’Archange et de Lucifer, que nos oppresseurs et leurs complices sachent qu’ils ont déjà perdu. Ils ont encore le choix entre faire dans le consensus les réformes ou être dégagés du pouvoir sans aménité« , conclut-il.

Et il invite en référence à Frantz Fanon, et sur un ton eschatologique,  la jeunesse à prendre ses responsabilités.

« Ce n’est pas une affaire de partis politiques ou de regroupement de partis politiques ou même de lutte entre le pouvoir et l’opposition. C’est une question de foi et de la destinée d’un peuple. Notre génération a l’ardente obligation de faire du Togo ce qu’il doit être suivant le rêve de nos aînés : c’est-à-dire l’Or de l’humanité. Nous vaincrons les forces de la régression et du mal. Que Dieu Tout-Puissant nous inspire et nous protège« , dit-il en conclusion.

 

511 Vues totales 1 Vues ce jour

Laisser un commentaire

Newsletter