Afrique: 97 migrants disparus au large de la Lybie

Des sources proches de 23 rescapés, près d’une centaine de migrants auraient  disparu à un peu moins de 10 km au large de Tripoli.

Un continent à la mer. Le décompte macabre continue pour les migrants africains en quête d’un Eldorado en Europe. Un voyage qui finit parfois tragiquement dans les profondeurs de la Méditerranée mais qui ne dissuade guère les candidats.

Au moins 97 migrants sont portés disparus, dont quinze femmes et cinq enfants, après le naufrage de leur embarcation jeudi 13 avril au large de la capitale libyenne, a annoncé le porte-parole de la marine libyenne.

La coque de l’embarcation était complètement détruite. Les 23 migrants, tous des hommes, ont survécu en s’agrippant à un « ballon » qui était à bord de l’embarcation. Les migrants disparus sont « probablement morts », même si aucun corps n’a pu être repêché dans l’immédiat en raison des mauvaises conditions climatiques, selon le communiqué.

Depuis le début de l’année, au moins 590 migrants sont morts ou portés disparus au large de la Libye, selon un bilan provisoire de l’Organisation internationale pour les migrations arrêté à la fin de mars.

Un continent en pleine explosion démographique

L’immigration est un des thèmes majeurs de la campagne présidentielle française. Si la plupart des candidats envisagent de réduire drastiquement l’immigration et de fermer les frontières françaises voire européennes, aucun des potentiels présidentiables n’a abordé le sujet en profondeur, à savoir les raisons du départ de milliers de jeunes Africains de leur pays.

Un discours lénifiant et trompeur fait de l’Afrique le continent de la croissance, alors que cette dernière est basée essentiellement sur la vente des ressources énergétiques et ne voit pas se développer de potentielles industries pouvant résorber les millions de chômeurs. Continent en explosion démographique, avec des pays surpeuplés dont le Togo, l’Afrique est aussi le continent cornaqué par les pires dirigeants de la planète, incompétents et sans vision.

Représentant actuellement 17% de la population mondiale, dans les années 2050 la population de l’Afrique se situera entre 2 et 3 milliards puis 4,4 milliards en 2100. Mais l’état actuel de l’économie et les ressources disponibles sont loin de satisfaire une telle explosion démographique.

 

Avatar
A propos Komi Dovlovi 834 Articles
Journaliste chroniqueur, Komi Dovlovi collabore au journal Le Temps depuis sa création en 1999. Il s'occupe de politique et d'actualité africaine. Son travail est axé sur la recherche et l'analyse, en conjonction avec les grands  développements au Togo et sur le continent.

Laisser un commentaire