L’actualité vue par Le Temps du Togo

Face à la grogne populaire, Faure Gnassingbé sur les…

Depuis son arrivée au pouvoir en 2005, sous le commandement…

Les Évêques togolais s'engagent pour les réformes politiques

Les chefs de l'Eglise catholique romaine au Togo ne sont…

Réformes constitutionnelles: Les députés d'UNIR et de l'opposition dos à…

A l'Assemblée Nationale du Togo, les jours se passent et…

Réformes constitutionnelles par voie parlementaire: les jeux sont faits!

La session extraordinaire de l'Assemblée Nationale convoquée par le gouvernement…

Agitations cette nuit dans la cellule de Kpatcha Gnassingbé

Kpatcha Gnassingbé, fils d'Eyadema, et demi-frère du Président Faure Gnassingbé,…

La Commission des Réformes a rendu son rapport avec une…

La Commission de Réflexion sur les Réformes politiques, institutionnelles et…

Les Togolais au Sénégal ont manifesté à Dakar

Le réveil des Togolais pour exiger des changements politiques mobilise…

Tribune: Résister en étant radical pour libérer le Togo

Par Le Prof. Ayayi Togoata Apedo-Amah, Universitaire et homme du…

La session parlementaire aussitôt ouverte est ajournée

Comme annoncé la session parlementaire ouverte ce matin avait commencé…

Togo: Début de la session parlementaire sur fond de tension

C'est un dispositif militaire exceptionnel qui a accueilli les député…

Togo, entre pouvoir et opposition, le bras de fer se…

Au cours d'une Conférence de presse tenue hier par les…

Dégoût

Dégoût puant de honte et de laideur ignoble De la cruauté…

Contestations de l'opposition: le pouvoir préfère la dissuasion à la…

Face à la démonstration de force de l'opposition, le pouvoir…

Le parti au pouvoir a déversé ses militants pour contrer…

La situation devient critique à Lomé. UNIR le parti de…

A Lomé, Branle-bas autour de Deckon

Les responsables de l'opposition poussés par les manifestants ont décidé…

Jour 2 de mobilisation au Togo : Les manifestants prennent…

La deuxième journée de manifestations pacifiques pour réclamer les réformes…

Somalie : test concluant de logiciels limitant l’accès des populations à…

La pratique se généralise: prendre alibi sur les dérives des…

Budget de l’Etat : A peine 17 milliards de contribution…

Selon le dernier rapport 2014 de l’initiative pour la transparence…

Transhumance : bilan de la campagne 2017 du comité national

Le comité national de la transhumance est passé au bilan…

Le Togolais, pas brillant en matière de consommation d’alcool

  L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) surveille de très près…

Un marché moderne à bétail inauguré à Cinkassé

Il est construit et inauguré un marché transfrontalier dans l'extrême zone…

Compagnons d'UNIR, le peuple vous invite!

Par Michel Kinvi Nous avons appris que le RPT/UNIR a tenu…

Plusieurs écoles privées fermées au Cameroun

81 écoles privées camerounaises ont été fermées dans le pays…

25ème olympiade panafricaine de mathématiques: médaille de bronze du Togo

Le Togo a obtenu une médaille de bronze à l'édition…

Déclaration naissances : Les enfants lancent un plaidoyer dans le Bas-Mono

Les enfants de la zone sud-est du Togo, Bas-Mono, souvent…

Le corps judiciaire et les dispositions du code sécurité sociale

Des magistrats et avocats ont échangé des informations sur l’interprétation…

Des dizaines de personnalités togolaises à l'étranger dénoncent les violences…

C'est une chose quasi-inédite. Cent-douze (112)Togolais vivant à l'étranger viennent…

Ecotourisme : pirogues modernes pour surveiller les mangroves

La coopération GIZ et une coopérative de solidarité ont conclu…

Libre circulation: Rackets, prélèvements illicites aux postes frontaliers du Togo

Un rapport d’une ONG révèle des pratiques anormales aux postes…

Casques bleus Minusma : un soldat togolais perd la vie

Plusieurs casques bleus togolais ont déjà perdu la vie pour…

«
»
TwitterFacebookGoogle+

Décentralisation : Pour Gerry Taama, le CNDS est un mammouth à dégraisser

Dans un courrier adressé au ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, Gerry Taama prône un CNDS réduit de 70 à 25 membres.

Sobriété et efficacité. La création du Conseil national de suivi de la décentralisation (CNDS) est un monstre de mammouth, un aéropage constitué de 70 personnes chargées de suivre la feuille de route du processus de la décentralisation dont le terme avoué est l’organisation des élections dans presque 12 mois.

On trouve un peu de tout au CNDS, des membres du pouvoir en passant par le chef de file de l’opposition, des partis de gouvernement déguisés en opposant (UFC, par exemple), des experts et des sièges pour les chancelleries et autres partenaires au développement. Cette pléthore fait craindre un patchwork inefficace qui fera échec au processus.

Gerry Taama, le président du Nouvel engagement togolais (NET), malgré son passé d’officier des Forces armées togolaises, pense qu’il faut moins d’hommes pour faire aboutir  les  recommandations de l’atelier national sur la décentralisation tenu les 6, 7 et 8 décembre 2016 à Lomé.

Un conseil de près de 70 personnes est le plus sûr moyen de l’engluer dans des débats de fonds sans fin, alors que le chronogramme établi pour organiser les élections locales  dans 15 à 18 mois à partir de décembre 2016 a déjà du retard, indique le militaire à la retraite et reconverti à l’agro-élevage.

Tout en critiquant la composition même du CNDS dans son essence, le déséquilibre entre l’opposition et le gouvernement par exemple, Gerry Taama pose des questions pertinentes quant au travail  et à l’efficacité du CNDS depuis sa création.

Pour ne pas finir en un capharnaüm insoluble, Gerry Taama demande tout simplement une réduction de l’effectif  du CNDS. Un dégraissage du mammouth de 70 à 25 personnes.

Décentralisation opportune ?

« Voilà pourquoi nous proposons que ce conseil soit réduit aux 17 députés déjà choisis, pour fonctionner plutôt comme une commission parlementaire indépendante, auxquels il faudrait ajouter les 5 experts désignés par le Président de la République », conclut-il.

On accuse Gerry Taama d’être un Macron en miniature, louvoyant de gauche à droite grâce à de petites embardées opportunistes. Cette fois-ci, il faudrait être de mauvaise foi pour ne pas lui accorder raison. Même s’il pourrait aller plus loin sur les questions, l’opportunité de la mise en œuvre de ce processus par une administration aussi inefficace et incompétente que la nôtre, par exemple.

Au fait, à quoi peut bien servir le futur maire de la ville d’Aného qui n’aura pour budget que 150 millions CFA, le prix d’une villa ?

416 Vues totales 2 Vues ce jour

Laisser un commentaire

Newsletter