L’actualité vue par Le Temps du Togo

RDC : Neuf officiels impliqués dans les violences au Kasaï…

Des responsables politiques et hauts-fonctionnaires impliqués dans les violences dans…

A paraître : "Lungi, le récit d’une tragédie", par Pierre Attiogbe

Le journaliste Pierre Attiogbe relate dans un livre à paraître…

Société civile : L’Université de Lomé rendra hommage cette après-midi à…

L’Université de Lomé, la délégation de l’Union Européenne et le…

Disparition: Le journaliste Jean-Karim Fall est décédé

Le journaliste franco-sénégalais Jean-Karim Fall est décédé ce 26 mai…

Affaire de caches d’armes : Le directeur du protocole de Guillaume…

Le directeur du protocole de Guillaume Soro, Souleymane Kamagaté, en…

Défense : Jean-Yves Le Drian a bloqué l’achat de cinq…

Le ministre français Jean-Yves Le Drian, a bloqué une transaction…

Société civile: L’accident qui a tué Boukari Manaf a fait…

Quatre tués et deux blessés dont un bébé de six…

Fonction publique: Les agents des cadastres revendiquent le versement de…

Depuis le 22 mai, les agents de la direction des…

Ethiopie: Yonatan Tesfaye Regassa condamné à 6 ans de…

En Ethiopie, l'opposant Yonatan Tesfaye Regassa a été condamné,  ce…

Essence: Des heurts entre populations et forces de l'ordre à…

L'interpellation de personnes pour trafic illicite de l'essence a tourné…

Media : Le journal "La Nouvelle" suspendu pour un mois…

Le journal "La Nouvelle" est suspendu pour un mois de…

Diaspora : La communauté togolaise en Guinée équatoriale demande un consulat

Forte de plus de 3000 âmes, la communauté togolaise présente…

Société civile : Boukari Manaf est décédé dans un tragique…

Boukari Manaf, consultant de la société civile et critique littéraire,…

Kara aménage son réseau d’assainissement collectif des eaux usées

L’Etat envisage des aménagements dans la ville de Kara pour…

Coup de pouce de UNICEF aux agents d’Etat-civil

Quarante agents d’Etat civil de la préfecture de Dankpen ont…

Idées: Et si vous rentriez (enfin) dans l’histoire ! M.…

Le 7ème anniversaire de l'alliance entre Faure Gnassingbe et Gilchrist…

Société : Le chef Awuya  d'Agoè-Assiyéyé éjecté de son palais royal

Sur décision de justice,  le chef Awuya du quartier Agoè-Assiyéyé,…

OMS : L’Ethiopien Tedros Adhanom Ghebreyesus élu directeur général

Les Etats membres de l’OMS ont élu le 23 mai…

Réforme constitutionnelle: le CAP 2015 convoque un meeting d'informations ce…

En vue de faire pression sur le pouvoir pour ladoption…

Réforme constitutionnelle: Des chauffeurs de taxi-motos lancent un appel aux…

A l'orée du vote de la réforme constitutionnelle, des chauffeurs…

Fermeture de Sikka Tv : Lourde condamnation de la la Haac…

La justice béninoise montre son indépendance en condamnant une institution…

Cinéma : L'acteur Roger Moore, interprète de James Bond, est mort

L’acteur de cinéma, Roger Moore, interprète de sept James Bond,…

Fait divers: La police nationale a présenté à la presse…

La Direction centrale de la police judiciaire a présenté ce…

Justice : Les greffiers en grève de trois jours depuis le…

Les cours et tribunaux du Togo sont paralysés depuis lundi…

Côte d’Ivoire : Les caches d'armes de Guillaume Soro

Une cache d'armes a été découverte à Bouaké, le 18…

Vient de paraître : Togo, le prix de la démocratie, par…

Le Togolais Dany Ayida, représentant-résident du NDI en RDC, vient…

Disparition : Essoyaba Boukpessi est décédé le 18 mai dernier

Essoyaba Boukpessi, le président du club de football As Togo…

Inde: Une chèvre née avec un œil et une oreille

D’après une vidéo de Barcroft Animal, une chèvre est née…

La BADEA accorde 60 millions de dollars à La BIDC

La BADEA et la BIDC ont signé un accord de…

Un financement de 5 milliards CFA de la BID pour…

Le Togo a obtenu de la BID un financement de…

«
»
TwitterFacebookGoogle+

Chefferie traditionnelle: Les Tem manifestent contre la nomination d’un chef kabyè

Les populations manifestent contre l’abolition de la chefferie traditionnelle Tem de Lama-Tessi en faveur d’un chef Kabyè nommé par le gouvernement.

La préfecture de Tchaoudjo est entrée en ébullition depuis le week-end dernier: la nomination par decret du ministre de l’administration territoriale d’un chef traditionnel d’ethnie Kabyè dans le canton de Lama-Tessi, est à l’origine des soubresauts dans la région.

Ce matin, les populations de Sokodé (chef-lieu de la préfecture de Tchaoudjo) ont organisé une gigantesque marche de protestation contre le décret de nomination du nouveau chef traditionnel du canton de Lama-Tessi.

Samedi 8 avril, les populations de Kadambara, un autre canton de la préfecture de Tchaoudjo, ont également protesté massivement contre le décret portant nomination du chef Kabyè.

Barons du pouvoir mis en échec

Les ex-ministres du RPT et d’UNIR, le général Seyi Mémène, le colonel Ouro-Koura Agadazi, et Katari Foli-Bazi, tous tem et originaires de la préfecture de Tchaoudjo, dépêchés auprès des populations pour faire accepter la décision du gouvernement, ont essuyé un cuisant échec.

Les populations reprochent au gouvernement l’imposition d’un chef allogène à des autochtones, majoritairement des Tem. Généralement, les populations allogènes dépendent  de la chefferie traditionnelle autochtone. Et les populations elles-mêmes ont leur mode de désignation du chef, selon les us et les coutumes. Le ministère de l’Administration territoriale et de la Décentralisation n’a en réalité pour rôle que d’entériner les choix des populations autochtones.

Mais ces principes des us et coutumes locaux se heurtent quelquefois à la volonté politique de l’Administration centrale désireuse d’imposer dans certaines localités  pour des raisons politiciennes et électoralistes,  des chefs traditionnels n’ayant pas la caution de leur communauté.

Jeu dangereux du ministre Payadowa Boukpessi

La situation est encore plus complexe en ce qui concerne le cas du canton de Lama-Tessi, frontalier Soutouboua, préfecture d’origine du ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, Payadowa Boukpessi. En prévision des élections locales voire législatives prochaines, le ministre essaie de jouer sur la carte et le territoire, en passant par une recomposition des représentations politiques locales.

M. Payadowa Boukpessi  manipule l’histoire, la géographie et le démographie pour créer des situations favorables à UNIR, le parti au pouvoir. Comme l’indique l’éthonymie, Lama-Tessi est mot d’origine Kabyè, littéralement il signifie  » village des Lama ou ferme des Lama ». Les Lama sont des Kabyè de la préfecture de Kozah qui ont donné leur nom à la ville de Kara, anciennement Lama-Kara.

Majoritairement peuplé de Kabyè, Lama-Tessi n’en demeure pas moins une localité Tem. La démographie kabyè en ces lieux s’explique par un peuplement forcé à l’instigation du colonisateur allemand pour des raisons agricoles. Les Tem abusivement appelés Kotokoli, peuples commerçants,  sont rétifs au travail de la terre. Et les Kabyès sont réputés pour leur technique agricole et leur ardeur au travail agreste. Les Allemands les ont donc déplacés sur ces terres propices de Tchaoudjo et de Sotouboua (tous territoires de peuplement tem) pour leur mise en oeuvre agricole.

En voulant imposer un chef kabyè allogène à une population tem autochtone, le ministre Boukpessi essaie d’entériner un fait démographique- une majorité de kabyè- en effaçant l’histoire tout en bafouant les us et coutumes tem. Ce faisant, il attise les démons de l’ethnisme et du tribalisme entre les communautés.

En 1991, en pleins soubresauts démocratiques, des tensions entre les Kabyè et les Tem de la préfecture de Sotouboua ont fait des dizaines de morts. Le jeu électoraliste du ministre Payadowa Boukpessi pourrait mettre le feu aux poudre dans cette zone du pays.

 

363 Vues totales 2 Vues ce jour

Laisser un commentaire

Newsletter