Brésil : Retour au foot pour un gardien assassin

Bruno Fernandes

Un footballeur brésilien, Bruno Fernandes retrouve les pelouses après sept ans passés en prison. Peine allégée. Joueur brillant mais apôtre du féminicide.

Le gardien de but brésilien Bruno Fernandes a signé le 14 mars 2017 en deuxième division brésilienne après avoir passé 7 ans en prison pour avoir commandité le meurtre sordide de son ancienne maîtresse

« Dieu nous ouvre des portes », s’est exclamé le gardien Bruno Fernandes en signant mardi dans un club de deuxième division brésilienne. Bruno est un portier âgé de 32 ans aujourd’hui. Il passera les deux prochaines saisons avec Boa Esporte, équipe de la petite ville de Varginha, dans son État natal de Minas Gerais (sud-est), qui a été sacrée championne de troisième division à la surprise générale l’année dernière.
En 2010, Bruno gardait les buts de Flamengo, le club le plus populaire du Brésil. Il était sur les tablettes de l’AC Milan et aux portes de l’équipe nationale.

Mais tout a dérapé avec la disparition en juin de cette année-là d’Eliza Samudio, son ex-maîtresse et la mère de son fils.

Sorti de prison le 24 février dernier après avoir purgé moins d’un tiers de sa peine, ce dernier avait avoué que le corps de la victime avait été découpé en morceaux par ses hommes de main et jeté aux chiens. Le cadavre n’a jamais été retrouvé.
Reconnu coupable d’avoir commandité cet assassinat brutal, il était en prison depuis 2010 et la décision de le relâcher a été prise par la Cour Suprême.
Condamné en 2013 à plus de 22 ans de prison, il peut désormais attendre en liberté son jugement en appel.

Avatar
A propos Omaboe Akpovi 894 Articles
Journaliste Reporter, 7 ans d'expérience. Couvre l'actualité nationale et les reportages sociaux, culturels, ainsi que les événements de la la société civile. Passionné de lecture et des médias sociaux.

Soyez le premier à commenter

Commenter cet article