Les cyclistes togolais mis au vert à Adéta

Les cyclistes togolais ayant pris part à la présélection

Les cyclistes togolais ont démarré leur regroupement en vue de la préparation du prochain tour cycliste international du Togo. Un mois de mise au vert.

Le programme de mise au vert des 16 cyclistes togolais retenus pour les préparatifs de la 26ème édition du tour cycliste international du Togo, a été communiqué le 08 mars par le président de la Fédération Togolaise de Cyclisme (FTC), Dieudonné Gagou et le Directeur Technique National (DTN), Anagonou Godfrey.

La mise au vert dure quatre semaines et va du 9 mars au 9 avril dans la préfecture d’Adéta qui consistera à travailler la technique de grimper, la maîtrise de route, la condition physique pour permettre de rehausser la capacité individuelle des athlètes.

Au cours de la première semaine, les cyclistes seront encadrés dans la technicité du vélo et la deuxième semaine en technique de grimper. La 3ème semaine sera consacrée à l’endurance. « Des courses allant de 150 km à 180 km seront organisées les matins et les après-midis pour jauger la performance de chacun. La 4ème semaine servira de moments de relâche pour voir la capacité de récupération des athlètes », a rappelé le président de la FTC.

La mise au vert a pour but de mettre les coureurs dans une posture devant leur permettre de bien préparer une compétition. Les athlètes sont entourés de médecin sportif pour contrôler l’état physique des coureurs et leurs repas. Il y a compromis entre cyclistes, entraîneurs et bureau de la FTC. « La prime de mise au vert est fixés à 30.000 FCFA par coureur tandis que celle du tour est fixée à 120.000 FCFA par cycliste », révélation du président de la FTC.

Sur les 16 coureurs cyclistes prenant part à la mise au vert, 12 seront retenus pour former deux équipes de six pour le tour. Le pays organisateur est autorisé à présenter deux équipes à la fois.

Soyez le premier à commenter

Votre avis sur cet article