L’actualité vue par Le Temps du Togo

Face à la grogne populaire, Faure Gnassingbé sur les…

Depuis son arrivée au pouvoir en 2005, sous le commandement…

Les Évêques togolais s'engagent pour les réformes politiques

Les chefs de l'Eglise catholique romaine au Togo ne sont…

Réformes constitutionnelles: Les députés d'UNIR et de l'opposition dos à…

A l'Assemblée Nationale du Togo, les jours se passent et…

Réformes constitutionnelles par voie parlementaire: les jeux sont faits!

La session extraordinaire de l'Assemblée Nationale convoquée par le gouvernement…

Agitations cette nuit dans la cellule de Kpatcha Gnassingbé

Kpatcha Gnassingbé, fils d'Eyadema, et demi-frère du Président Faure Gnassingbé,…

La Commission des Réformes a rendu son rapport avec une…

La Commission de Réflexion sur les Réformes politiques, institutionnelles et…

Les Togolais au Sénégal ont manifesté à Dakar

Le réveil des Togolais pour exiger des changements politiques mobilise…

Tribune: Résister en étant radical pour libérer le Togo

Par Le Prof. Ayayi Togoata Apedo-Amah, Universitaire et homme du…

La session parlementaire aussitôt ouverte est ajournée

Comme annoncé la session parlementaire ouverte ce matin avait commencé…

Togo: Début de la session parlementaire sur fond de tension

C'est un dispositif militaire exceptionnel qui a accueilli les député…

Togo, entre pouvoir et opposition, le bras de fer se…

Au cours d'une Conférence de presse tenue hier par les…

Dégoût

Dégoût puant de honte et de laideur ignoble De la cruauté…

Contestations de l'opposition: le pouvoir préfère la dissuasion à la…

Face à la démonstration de force de l'opposition, le pouvoir…

Le parti au pouvoir a déversé ses militants pour contrer…

La situation devient critique à Lomé. UNIR le parti de…

A Lomé, Branle-bas autour de Deckon

Les responsables de l'opposition poussés par les manifestants ont décidé…

Jour 2 de mobilisation au Togo : Les manifestants prennent…

La deuxième journée de manifestations pacifiques pour réclamer les réformes…

Somalie : test concluant de logiciels limitant l’accès des populations à…

La pratique se généralise: prendre alibi sur les dérives des…

Budget de l’Etat : A peine 17 milliards de contribution…

Selon le dernier rapport 2014 de l’initiative pour la transparence…

Transhumance : bilan de la campagne 2017 du comité national

Le comité national de la transhumance est passé au bilan…

Le Togolais, pas brillant en matière de consommation d’alcool

  L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) surveille de très près…

Un marché moderne à bétail inauguré à Cinkassé

Il est construit et inauguré un marché transfrontalier dans l'extrême zone…

Compagnons d'UNIR, le peuple vous invite!

Par Michel Kinvi Nous avons appris que le RPT/UNIR a tenu…

Plusieurs écoles privées fermées au Cameroun

81 écoles privées camerounaises ont été fermées dans le pays…

25ème olympiade panafricaine de mathématiques: médaille de bronze du Togo

Le Togo a obtenu une médaille de bronze à l'édition…

Déclaration naissances : Les enfants lancent un plaidoyer dans le Bas-Mono

Les enfants de la zone sud-est du Togo, Bas-Mono, souvent…

Le corps judiciaire et les dispositions du code sécurité sociale

Des magistrats et avocats ont échangé des informations sur l’interprétation…

Des dizaines de personnalités togolaises à l'étranger dénoncent les violences…

C'est une chose quasi-inédite. Cent-douze (112)Togolais vivant à l'étranger viennent…

Ecotourisme : pirogues modernes pour surveiller les mangroves

La coopération GIZ et une coopérative de solidarité ont conclu…

Libre circulation: Rackets, prélèvements illicites aux postes frontaliers du Togo

Un rapport d’une ONG révèle des pratiques anormales aux postes…

Casques bleus Minusma : un soldat togolais perd la vie

Plusieurs casques bleus togolais ont déjà perdu la vie pour…

«
»
TwitterFacebookGoogle+

Le calme revenu à Lomé, des manifestations d’élèves à Kara

24 heures après les violentes manifestations à Lomé, le calme revient mais l’intérieur du pays est aussi en ébullition à cause de la grève des enseignants.

Un mort et un blessé par balles au niveau de l’échangeur d’Agoè, un bus municipal brûlé ainsi que d’autres importants dégâts matériels. Voici le bilan des soubresauts sociaux qui ont secoué la capitale le 28 février dernier, suite à la seconde hausse en l’espace d’un mois du prix des produits pétroliers.

Lomé retrouve son calme, malgré des inquiétudes quant à la reprise des manifestations dans la journée. Sur le réseau social whatsapp circulait un appel à continuer les manifestations ce mercredi.

Cependant la présence des éléments des forces de l’ordre à de nombreux carrefours stratégiques des artères de la capitale et de sa banlieue dissuadent pour l’instant toute reprise des manifestations.

Si vous voulez retirer le corps, on vous arrose de gaz

Du grabuge autour du corps du manifestant tué hier par balles pendant la manifestation à Agoé. Les forces de l’ordre armés du matériel anti-émeute sont intervenus ce matin à la Morgue du CHU Sylvanus Olympio pour s’opposer au transport du corps du jeune Alabi Nadjinoudine. Le corps était dans une bière, recouvert d’un drapeau togolais d’un pagne et d’un drapeau togolais.

De confession musulmane, les parents auraient demandé la permission au ministre de la Sécurité Yark Damehane pour procéder à une rapide inhumation selon les rites musulmans. Mais la police leur a intimé l’ordre de « partir ». « Si vous voulez retirer le corps, on vous arrose [de gaz lacrymogènes] », selon la déclaration d’un parent à Radio Liberté FM.

Plusieurs centaines de jeunes, le front ceint d’un bandeau rouge, était présents pour récupérer le corps. Ils prennent pour un martyr Alabi Nadjinoudine.

Le corps d’Alabi Nadjinoudine

Néanmoins, le refus des autorités s’expliquerait par le risque d’une nouvelle manifestation, en témoigne la forte présence des jeunes du quartier populaire d’Agoè-Zongo.

La famille n’a toujours pas reçu l’autorisation d’inhumation, retour de tout le monde à Agoe-Zongo, où l’on constate une forte présence des forces de l’ordre.

Manifestations à Kara et Atakpame

En revanche, certaines manifestations d’élèves à l’intérieur du pays, à cause de la grève des enseignants, viennent rappeler que le contexte social particulièrement explosif que vit le Togo.

A Kara, les forces de l’ordre ont encadré ce matin une manifestations d’élèves de l’enseignement public réclamant le retour effectif des enseignants dans les classes pour reprendre les cours « non faits ». Le même mouvement d’élèves a été constaté à Atakpame, principale ville de la Région des Plateaux, et à Dapaong.

Les enseignants sont en grève à l’initiative de la Coordination des syndicats de l’éducation du Togo (CSET) et de la FESEN.

Les cours sont boycottés dans la plupart des écoles publiques du pays.

 

800 Vues totales 2 Vues ce jour

Laisser un commentaire

Newsletter