L’actualité vue par Le Temps du Togo

Criminalité : Recrudescence des braquages à Anié

La préfecture de Anié et ses environs connaissent une insécurité…

Le plan secret de Faure Gnassingbé pour surprendre l'opposition

Qu'est-ce qui donc fait courir l'héritier-successeur du Général Eyadema? Depuis…

Tribune de Dany Ayida : Au-delà d’un simple dialogue, négocier…

Nous vous proposons la tribune de Dany K. Ayida, publiée…

Africans Rising: Brève interpellation de quatre activistes pro-démocratie

Brièvement interpellés dans la nuit du 12 au 13 octobre,…

Dany AYIDA: "L'alternance va se réaliser d'ici à 2020 au…

Le Temps vous propose l'interview de Dany Ayida, réalisée par…

Un navire togolais intercepté pour contrebande en Italie

Un navire battant pavillon togolais a été intercepté début novembre…

Justice : Rentrée solennelle 2017-2018 pour le barreau togolais

Le Barreau togolais a effectué, dans la semaine du 13…

Contre cancer du sein : Un site internet dédié par Alafia

Le site internet nocancer.net a été construit et dédié à…

L’Union Européenne s’intéressera aux volontaires nationaux sur ses projets

L’Union européenne et l’agence nationale du volontariat s’accordent sur l’implication…

Danyi abrite un projet d’assainissement pour milieux ruraux

Un projet d’« Appui à l’Assainissement Total piloté par les…

Les Nations Unies nomment un nouveau Directeur pour UNREC

La Haute-Représentante des Nations Unies pour les affaires de désarmement…

Côte d’Ivoire: Action judiciaire contre des opérateurs télécoms

L'Association ivoirienne des consommateurs des services télécoms intente une action…

Construction du tout premier bâtiment pour le CEG Sogou

Le collège d’enseignement général de Sogou (préfecture de Kpendjal) a…

Le footballeur Georges Griffiths tué par des braqueurs à Abidjan

Un joueur ivoirien, Georges Griffiths a été tué par balles…

Cinq présidents ouest africains au chevet de Faure Gnassingbé

Patrice Talon, Christian Kaboré, Nana Akufo-Addo, Alassane Ouattara et Mahamadou…

Eagle/Togo en Croisade contre trafic pointes d’ivoire : un ex marin interpellé

Le nommé Gumédzoé Koffi Mawuli a été interpellé le 02…

Lilian Thuram : L’ex international rejoint les opposants au Franc CFA

Le front anti-FCFA vient de recevoir un soutien, inattendu mais…

Revue à la hausse du budget 2018 de l’Assemblée Nationale

Les députés de l’Assemblée Nationale se sont octroyés environ neuf…

Un ministre tunisien décède lors d'un marathon contre le cancer

Le ministre Tunisien de la Santé est décédé dimanche après…

Remontée du dollar : bonnes et mauvaises nouvelles face au CFA

En un mois le dollar américain a progressé face au…

AFRIQUE Mediapart révèle des preuves d'un montage du procès de…

Alors que le procès de Laurent Gbagbo se poursuit actuellement…

Financement de l’agriculture : Quinze pays africains se concertent

Il est une peine de pouvoir mobiliser des ressources pour…

Burkina : Vers la construction d’un mémorial dédié à Thomas Sankara

Une campagne de collecte de fonds est lancée au Burkina…

"Marche de la colère": des foules, quelques heurts et des…

La deuxième journée de manifestations à l'appel de l'opposition démocratique…

Le jeu trouble de la communauté régionale dans la crise…

Hier, trois organisations régionales (et internationales) ont rendu public un…

A travers le Togo, des centaines de milliers de personnes…

La vague de manifestations contre le régime de Faure Gnassingbé…

La Francophonie dépêche une mission d'évaluation au Togo

Depuis le mois d'Août, le Togo est secoué par une…

Plusieurs jeunes Egyptiens jugés à huis clos pour homosexualité

Dix-sept Egyptiens de 17 à 35 ans, soupçonnés d'être homosexuels,…

Systèmes éducatifs: Les harmoniser avec les exigences du marché travail

Les ministres en charge de systèmes éducatifs de la CEDEAO…

«
»
TwitterFacebookGoogle+

Le calme revenu à Lomé, des manifestations d’élèves à Kara

24 heures après les violentes manifestations à Lomé, le calme revient mais l’intérieur du pays est aussi en ébullition à cause de la grève des enseignants.

Un mort et un blessé par balles au niveau de l’échangeur d’Agoè, un bus municipal brûlé ainsi que d’autres importants dégâts matériels. Voici le bilan des soubresauts sociaux qui ont secoué la capitale le 28 février dernier, suite à la seconde hausse en l’espace d’un mois du prix des produits pétroliers.

Lomé retrouve son calme, malgré des inquiétudes quant à la reprise des manifestations dans la journée. Sur le réseau social whatsapp circulait un appel à continuer les manifestations ce mercredi.

Cependant la présence des éléments des forces de l’ordre à de nombreux carrefours stratégiques des artères de la capitale et de sa banlieue dissuadent pour l’instant toute reprise des manifestations.

Si vous voulez retirer le corps, on vous arrose de gaz

Du grabuge autour du corps du manifestant tué hier par balles pendant la manifestation à Agoé. Les forces de l’ordre armés du matériel anti-émeute sont intervenus ce matin à la Morgue du CHU Sylvanus Olympio pour s’opposer au transport du corps du jeune Alabi Nadjinoudine. Le corps était dans une bière, recouvert d’un drapeau togolais d’un pagne et d’un drapeau togolais.

De confession musulmane, les parents auraient demandé la permission au ministre de la Sécurité Yark Damehane pour procéder à une rapide inhumation selon les rites musulmans. Mais la police leur a intimé l’ordre de « partir ». « Si vous voulez retirer le corps, on vous arrose [de gaz lacrymogènes] », selon la déclaration d’un parent à Radio Liberté FM.

Plusieurs centaines de jeunes, le front ceint d’un bandeau rouge, était présents pour récupérer le corps. Ils prennent pour un martyr Alabi Nadjinoudine.

Le corps d’Alabi Nadjinoudine

Néanmoins, le refus des autorités s’expliquerait par le risque d’une nouvelle manifestation, en témoigne la forte présence des jeunes du quartier populaire d’Agoè-Zongo.

La famille n’a toujours pas reçu l’autorisation d’inhumation, retour de tout le monde à Agoe-Zongo, où l’on constate une forte présence des forces de l’ordre.

Manifestations à Kara et Atakpame

En revanche, certaines manifestations d’élèves à l’intérieur du pays, à cause de la grève des enseignants, viennent rappeler que le contexte social particulièrement explosif que vit le Togo.

A Kara, les forces de l’ordre ont encadré ce matin une manifestations d’élèves de l’enseignement public réclamant le retour effectif des enseignants dans les classes pour reprendre les cours « non faits ». Le même mouvement d’élèves a été constaté à Atakpame, principale ville de la Région des Plateaux, et à Dapaong.

Les enseignants sont en grève à l’initiative de la Coordination des syndicats de l’éducation du Togo (CSET) et de la FESEN.

Les cours sont boycottés dans la plupart des écoles publiques du pays.

 

852 Vues totales 1 Vues ce jour

Laisser un commentaire

Newsletter