L’actualité vue par Le Temps du Togo

Opération entonnoir: Les deux policiers évacués à Accra sont décédés

Deux autres policiers sont décédés suite à l'accident de leur…

Premier test à grande échelle d’un  vaccin contre le paludisme…

A la veille de la Journée mondiale de lutte contre…

Présidentielle française: Les Français du Togo ont plébiscité Emmanuel Macron

Les ressortissants français au Togo ont plébiscité Emmanuel Macron, 344…

RDC : Des proches de Joseph Kabila impliqués dans un scandale…

Selon Reuters révèle un scandale de corruption dans le marché…

Recul prix du cacao : la Côte-d'Ivoire réduit ses dépenses publiques

La réduction des dépenses publiques est de l’ordre de 10%…

Le Burundi interdit l’achat de téléphone mobile dans la rue

L’achat de téléphone portable au Burundi est désormais codifié. La…

Méningite au Nigeria : plus de 750 morts

Elle est énorme et coûteuse en vies humaines cette épidémie…

Mémoire : Une exposition sur la visite de Sylvanus Olympio aux…

L’Ambassade des USA au Togo et le HCRRUN organisent du…

Togo: 200 km de fibre optique pour raccorder 500 bâtiments…

Le chef de l’Etat Faure Gnassingbé inaugurera le 24 avril…

La route du beau: Quand le grand contournement innonde les…

La petite précipitation qu'a connu Lomé cette après-midi s'est soldée…

Un accident de la route fait quatre morts à Lilikopé

Un accident de la route impliquant un car et un…

La Togolaise des Eaux remplace gratuitement les compteurs défectueux

La Togolaise des Eaux (TdE) annonce le remplacement gratuit des…

Le Togo célèbre la journée internationale des sites et monuments

Chaque 18 avril est célébrée la journée internationale des sites…

L’opposition et la société civile s’unissent pour démissionner Jacob Zuma

Le président Jacob Zuma est  sur sellette depuis l’annonce d’une…

Etude : boues de vidange des fèces comme fertilisants agricoles ?

Des chercheurs togolais confirment la possibilité de l’utilisation des boues…

Santé : L'éléphantiasis éradiquée au Togo

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) félicite le Togo pour…

Faits divers: Deux policiers morts et trois autres gravement blessés…

"L'opération entonnoir" contre la vente du carburant illicite a fait…

Jordan Larue remporte l’édition 2017 du Motocross international de Lomé

Comme tous les ans, le rendez-vous sportif était le Motocross…

Réchauffement climatique: 90 milliards CFA pour lutter contre l’érosion côtière…

Un plan de lutte contre le réchauffement climatique et l’érosion…

King Mensah va fêter ses 20 ans de carrière le…

L’artiste de l’afro-funk King Mensah célébrera le 20ème anniversaire de…

Joss Stone, star de la world music sur la scène…

Le samedi 22 avril à 20h30, la star britannique Joss…

Championnat D1: Soupçon de match arrangé entre clubs d'élite

La course pour éviter la relégation en D2 a démarré.…

Afrique : Timide reprise de la croissance selon le FMI

Selon le FMI, les prévisions de croissance en Afrique sont…

Zimbabwe : Robert Mugabe, président depuis 37 ans. Et après…

Le président Robert Mugabe fait l'éloge du bilan désastreux à…

Le tour cycliste du Togo confisqué par des coureurs étrangers

L’édition 2017 du tour cycliste du Togo a connu son…

Santé: Campagne de vaccination contre la méningite dans le Tone

Des sources proches du ministère de la Santé, deux campagnes…

Répression sauvage d’une manifestation pacifique par l’armée à Pagouda

Une manifestation pacifique des populations contre le mode de désignation…

Nicolas Lawson : "Sans les réformes politiques, une révolution est possible"

L’opposant politique Nicolas Lawson annonce qu’une violente révolution pourrait se…

Education : L'examen du baccalauréat reporté en juillet

Le ministère de l’Enseignement vient de revoir le calendrier des…

«
»
TwitterFacebookGoogle+

Le calme revenu à Lomé, des manifestations d’élèves à Kara

24 heures après les violentes manifestations à Lomé, le calme revient mais l’intérieur du pays est aussi en ébullition à cause de la grève des enseignants.

Un mort et un blessé par balles au niveau de l’échangeur d’Agoè, un bus municipal brûlé ainsi que d’autres importants dégâts matériels. Voici le bilan des soubresauts sociaux qui ont secoué la capitale le 28 février dernier, suite à la seconde hausse en l’espace d’un mois du prix des produits pétroliers.

Lomé retrouve son calme, malgré des inquiétudes quant à la reprise des manifestations dans la journée. Sur le réseau social whatsapp circulait un appel à continuer les manifestations ce mercredi.

Cependant la présence des éléments des forces de l’ordre à de nombreux carrefours stratégiques des artères de la capitale et de sa banlieue dissuadent pour l’instant toute reprise des manifestations.

Si vous voulez retirer le corps, on vous arrose de gaz

Du grabuge autour du corps du manifestant tué hier par balles pendant la manifestation à Agoé. Les forces de l’ordre armés du matériel anti-émeute sont intervenus ce matin à la Morgue du CHU Sylvanus Olympio pour s’opposer au transport du corps du jeune Alabi Nadjinoudine. Le corps était dans une bière, recouvert d’un drapeau togolais d’un pagne et d’un drapeau togolais.

De confession musulmane, les parents auraient demandé la permission au ministre de la Sécurité Yark Damehane pour procéder à une rapide inhumation selon les rites musulmans. Mais la police leur a intimé l’ordre de « partir ». « Si vous voulez retirer le corps, on vous arrose [de gaz lacrymogènes] », selon la déclaration d’un parent à Radio Liberté FM.

Plusieurs centaines de jeunes, le front ceint d’un bandeau rouge, était présents pour récupérer le corps. Ils prennent pour un martyr Alabi Nadjinoudine.

Le corps d’Alabi Nadjinoudine

Néanmoins, le refus des autorités s’expliquerait par le risque d’une nouvelle manifestation, en témoigne la forte présence des jeunes du quartier populaire d’Agoè-Zongo.

La famille n’a toujours pas reçu l’autorisation d’inhumation, retour de tout le monde à Agoe-Zongo, où l’on constate une forte présence des forces de l’ordre.

Manifestations à Kara et Atakpame

En revanche, certaines manifestations d’élèves à l’intérieur du pays, à cause de la grève des enseignants, viennent rappeler que le contexte social particulièrement explosif que vit le Togo.

A Kara, les forces de l’ordre ont encadré ce matin une manifestations d’élèves de l’enseignement public réclamant le retour effectif des enseignants dans les classes pour reprendre les cours « non faits ». Le même mouvement d’élèves a été constaté à Atakpame, principale ville de la Région des Plateaux, et à Dapaong.

Les enseignants sont en grève à l’initiative de la Coordination des syndicats de l’éducation du Togo (CSET) et de la FESEN.

Les cours sont boycottés dans la plupart des écoles publiques du pays.

 

441 Vues totales 2 Vues ce jour

Laisser un commentaire

Newsletter