L’actualité vue par Le Temps du Togo

Mémoire : Une exposition sur la visite de Sylvanus Olympio aux…

L’Ambassade des USA au Togo et le HCRRUN organisent du…

Togo: 200 km de fibre optique pour raccorder 500 bâtiments…

Le chef de l’Etat Faure Gnassingbé inaugurera le 24 avril…

La route du beau: Quand le grand contournement innonde les…

La petite précipitation qu'a connu Lomé cette après-midi s'est soldée…

Un accident de la route fait quatre morts à Lilikopé

Un accident de la route impliquant un car et un…

La Togolaise des Eaux remplace gratuitement les compteurs défectueux

La Togolaise des Eaux (TdE) annonce le remplacement gratuit des…

Le Togo célèbre la journée internationale des sites et monuments

Chaque 18 avril est célébrée la journée internationale des sites…

L’opposition et la société civile s’unissent pour démissionner Jacob Zuma

Le président Jacob Zuma est  sur sellette depuis l’annonce d’une…

Etude : boues de vidange des fèces comme fertilisants agricoles ?

Des chercheurs togolais confirment la possibilité de l’utilisation des boues…

Santé : L'éléphantiasis éradiquée au Togo

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) félicite le Togo pour…

Faits divers: Deux policiers morts et trois autres gravement blessés…

"L'opération entonnoir" contre la vente du carburant illicite a fait…

Jordan Larue remporte l’édition 2017 du Motocross international de Lomé

Comme tous les ans, le rendez-vous sportif était le Motocross…

Réchauffement climatique: 90 milliards CFA pour lutter contre l’érosion côtière…

Un plan de lutte contre le réchauffement climatique et l’érosion…

King Mensah va fêter ses 20 ans de carrière le…

L’artiste de l’afro-funk King Mensah célébrera le 20ème anniversaire de…

Joss Stone, star de la world music sur la scène…

Le samedi 22 avril à 20h30, la star britannique Joss…

Championnat D1: Soupçon de match arrangé entre clubs d'élite

La course pour éviter la relégation en D2 a démarré.…

Afrique : Timide reprise de la croissance selon le FMI

Selon le FMI, les prévisions de croissance en Afrique sont…

Zimbabwe : Robert Mugabe, président depuis 37 ans. Et après…

Le président Robert Mugabe fait l'éloge du bilan désastreux à…

Le tour cycliste du Togo confisqué par des coureurs étrangers

L’édition 2017 du tour cycliste du Togo a connu son…

Santé: Campagne de vaccination contre la méningite dans le Tone

Des sources proches du ministère de la Santé, deux campagnes…

Répression sauvage d’une manifestation pacifique par l’armée à Pagouda

Une manifestation pacifique des populations contre le mode de désignation…

Nicolas Lawson : "Sans les réformes politiques, une révolution est possible"

L’opposant politique Nicolas Lawson annonce qu’une violente révolution pourrait se…

Education : L'examen du baccalauréat reporté en juillet

Le ministère de l’Enseignement vient de revoir le calendrier des…

Un militaire français jugé d’agressions sexuelles de fillettes au Burkina

Quel ressentiment en attouchant d’innocentes fillettes de trois et cinq…

Un gala international de boxe thaïlandaise a lieu à Lomé

La boxe thaïlandaise s’invite au Togo à travers un prochaine…

Filières café et chaîne de valeur huile rouge : filières porteuses

Les régions Plateaux et Maritime sont dans une action conjointe…

CEDEAO : mécanisme de gestion intégrée des écosystèmes naturels

Il est envisagé la mise en place d’un mécanisme régional…

Un camp de technologie agricole, AgriTechCamp tenu à Kara

Une nouvelle initiative alliant l’utilisation des outils technologiques dans l’agriculture,…

Les hippopotames du sud-est du Togo menacés par le braconnage

Leur habitat se restreint chaque année tandis que le braconnage…

RDC: Le dirigeant syndicaliste Jean-Pierre Muteba libéré sous caution

En RDC, un syndicaliste a été libéré sous caution le…

Zimbabwe : le bétail pourrait bientôt servir de garantie bancaire

Ailleurs c'est le titre foncier pour garantir un prêt dans…

«
»
TwitterFacebookGoogle+

Nouvelle augmentation des prix des produits pétroliers

Le gouvernement vient de procéder encore une fois à une forte hausse des prix des produits pétroliers, la deuxième en l’espace d’un mois.

Qui va stopper le renchérissement des prix des produits pétroliers ? Pas le gouvernement  togolais en tout cas qui vient de rendre publique une nouvelle augmentation des prix. La hausse varie de 10% sur certains produits à 33% sur d’autres. Seul le prix du gaz demeure stable, 6.500 pour la bouteille de 12 kg, et 3120 pour celle de 6 Kg.

Ainsi, à partir de ce 28 février, le  Super sans plomb passera de 476 FCFA,à 524 FCFA, soit 10% de hausse ;   le gaz oil  de 478 FCFA, à 638, soit 33% ;   le pétrole lampant de 425 FCFA  à  514, soit 20,94%,  et le mélange 2 temps  de 539 à 687 F, soit 27, 45%.

Aucune explication quant à cette flambée en l’espace d’un mois: la dernière hausse fut décidée le 27 janvier dernier. Depuis quelques années, au mépris de tout réalisme politique et des considérations sociales,  le gouvernement a décidé la libéralisation des prix dont la fixation dépend de la fluctuation des cours mondiaux. Les prix sont alors fixés conformément à un décret anti-social et ultra-libéral «relatif au mécanisme d’ajustement automatique des prix à la pompe ».

Hausse très modérée du prix du baril, décision injustifiée des autorités togolaises

Certes, le cours du baril du pétrole est à 54 dollars US en février, une très légère hausse. Mais pour  les analystes, le prix ne diffère guère de son niveau de fin décembre 2016.

En dépit des accords de baisse au sein de l’Opep et en Russie pour renchérir le prix du baril, une circonspection reste de guise quant à leur évolution. Les Etats-Unis ont d’ailleurs repris leur production à la hausse. Il faudra donc attendre l’application des accords portant sur les baisses pour observer leur influence sur les cours.

Conclusion : les prix sont modérés et la fluctuation n’explique en rien la hausse. Le gouvernement togolais a menti.

Néanmoins, les baisses répertoriées sur les prix des produits pétroliers l’année dernière au Togo, est une conjonction des problèmes sociaux et la fluctuation vers le bas sur le marché mondial. Faure Gnassingbé et le syndicat  des sociétés pétrolières locales se sont donc acheté la paix sociale avec une diminution en decrescendo des prix.

Les successives augmentations actuelles résultent donc d’une politique de reprendre de la main gauche ce qui a été donné de la droite. En clair, la nouvelle hausse est clairement injustifiée.

Son troisième mandat sera social, avait déclaré Faure Gnassingbé pendant la présidentielle 2015.  Mais les promesses n’engagent effectivement que les populations togolaises abusées.

560 Vues totales 1 Vues ce jour

Laisser un commentaire

Newsletter