L’actualité vue par Le Temps du Togo

Libre circulation: Rackets, prélèvements illicites aux postes frontaliers du Togo

Un rapport d’une ONG révèle des pratiques anormales aux postes…

Casques bleus Minusma : un soldat togolais perd la vie

Plusieurs casques bleus togolais ont déjà perdu la vie pour…

La création d’une monnaie unique de la Cedeao reportée à…

Pas de monnaie unique de la Cedeao en 2020. L’information…

El hadj Kantoutib YANDJA préside Foadan Football Club de Dapaong

Foadan, club de football de première division du Togo prépare…

Mise en œuvre politiques UEMOA: Avancée mitigée du Togo

L’espace UEMOA organise une revue annuelle où chaque pays évalue…

Kpalimé: Comprendre et expliquer l’importance des taxes dans une commune

Kpalimé et d’autres villes pilotes sont en voie d’expérimentation des…

CAN 2019 : Paul Biya s'implique dans l'accélération de construction

Le Président camerounais, Paul Biya s’implique dans l’avancement de préparation…

Marseille : des témoins assistent à un viol en pleine…

Trois amies qui célébraient leurs retrouvailles à la terrasse d’un…

CAN 2019 : Issa Hayatou répond à son successeur Ahmad

L'ancien président de la CAF, Issa Hayatou rumine à peine…

CEMAC : La forte baisse des réserves de change menace le…

Le FCFA menacé de dévaluation. Le FMI confirme les inquiétudes…

Le journaliste américain Garry Iwele interdit de quitter la RDC

Le journaliste indépendant Garry Iwele, basé à Washington, interpellé puis…

Des inspections pédagogiques célèbrent la citoyenneté par des saynètes

Des inspections pédagogiques ont accueilli un festival en cette fin…

Olusegun Obasanjo présente son livre «l’Afrique en marche»

L’écriture est devenue l’une des passions de l’ancien président nigérian,…

Togo recrute Directeur Général pour réguler l'ARCEP

Le Togo dit vouloir nouer avec les principes modernes de…

La CAF rejette les réserves du Togo contre le Bénin

La CAF a rejeté les réserves portées par le Togo…

Environnement : Les communautés Wadagni s’organisent autour de leurs forêts

Les vastes terres de Wadagni étaient prisées du fait de…

L’année scolaire se termine au collège militaire Eyadéma de Tchitchao

Tout se passe en beauté en cette fin d’année pour…

L'académie Kabiyè réactualise ses textes

Les membres de l’académie de langue nationale Kabiyè ont tenu…

Zones minières : nécessité d’un dialogue autour des droits des communautés

Le 25 juillet à Vogan le «dialogue des parties prenantes…

Qualification CHAN : Des réserves dans la double confrontation Togo-Bénin

Le Togo et le Bénin ont joué pour la qualification…

La vingtième promotion EFOFAT accède aux grades de sous-lieutenants

L’Ecole de Formation des Officiers des Forces Armées Togolaises (EFOFAT)…

Quarante entraîneurs togolais en quête de la licence B-CAF

Quarante entraîneurs de football du Togo sont en stage pour…

Les Akposso ont leur concours/festival de danses traditionnelles

Une première édition du festival de danses traditionnelles s'est déroulé…

Le FMI pourrait délocaliser en Chine dans dix ans

Selon la patronne du Fonds Monétaire International, Christine Lagarde, le…

Transport taxi : Le Caire, mégapole la moins chère au monde

Quelles sont les villes où le Taxi coûte le plus…

Elle trouve la mort dans un conflit foncier dans l’Akébou

Mme Tchando Bêta contribuait au revenu de la famille par…

Bassar: Un ponceau réaménagé et réceptionné sur la piste Dimori-Bikpadjabe

Bassar enregistre le désenclavement de deux localités naguère reliées par…

Rd Congo: sanctions envisagées pour les compagnies minières

La banque centrale de la RDC ne va pas du…

Les Etats-Unis opposés au siège de la RDC au Conseil…

Un siège pour la RDC au conseil des droits de…

Le CLAC de Notsè transformé en centre culturel numérique

Le Centre de lecture publique, CLAC de Notsè a fait…

«
»
TwitterFacebookGoogle+

Nouvelle augmentation des prix des produits pétroliers

Le gouvernement vient de procéder encore une fois à une forte hausse des prix des produits pétroliers, la deuxième en l’espace d’un mois.

Qui va stopper le renchérissement des prix des produits pétroliers ? Pas le gouvernement  togolais en tout cas qui vient de rendre publique une nouvelle augmentation des prix. La hausse varie de 10% sur certains produits à 33% sur d’autres. Seul le prix du gaz demeure stable, 6.500 pour la bouteille de 12 kg, et 3120 pour celle de 6 Kg.

Ainsi, à partir de ce 28 février, le  Super sans plomb passera de 476 FCFA,à 524 FCFA, soit 10% de hausse ;   le gaz oil  de 478 FCFA, à 638, soit 33% ;   le pétrole lampant de 425 FCFA  à  514, soit 20,94%,  et le mélange 2 temps  de 539 à 687 F, soit 27, 45%.

Aucune explication quant à cette flambée en l’espace d’un mois: la dernière hausse fut décidée le 27 janvier dernier. Depuis quelques années, au mépris de tout réalisme politique et des considérations sociales,  le gouvernement a décidé la libéralisation des prix dont la fixation dépend de la fluctuation des cours mondiaux. Les prix sont alors fixés conformément à un décret anti-social et ultra-libéral «relatif au mécanisme d’ajustement automatique des prix à la pompe ».

Hausse très modérée du prix du baril, décision injustifiée des autorités togolaises

Certes, le cours du baril du pétrole est à 54 dollars US en février, une très légère hausse. Mais pour  les analystes, le prix ne diffère guère de son niveau de fin décembre 2016.

En dépit des accords de baisse au sein de l’Opep et en Russie pour renchérir le prix du baril, une circonspection reste de guise quant à leur évolution. Les Etats-Unis ont d’ailleurs repris leur production à la hausse. Il faudra donc attendre l’application des accords portant sur les baisses pour observer leur influence sur les cours.

Conclusion : les prix sont modérés et la fluctuation n’explique en rien la hausse. Le gouvernement togolais a menti.

Néanmoins, les baisses répertoriées sur les prix des produits pétroliers l’année dernière au Togo, est une conjonction des problèmes sociaux et la fluctuation vers le bas sur le marché mondial. Faure Gnassingbé et le syndicat  des sociétés pétrolières locales se sont donc acheté la paix sociale avec une diminution en decrescendo des prix.

Les successives augmentations actuelles résultent donc d’une politique de reprendre de la main gauche ce qui a été donné de la droite. En clair, la nouvelle hausse est clairement injustifiée.

Son troisième mandat sera social, avait déclaré Faure Gnassingbé pendant la présidentielle 2015.  Mais les promesses n’engagent effectivement que les populations togolaises abusées.

810 Vues totales 1 Vues ce jour

Laisser un commentaire

Newsletter