L’actualité vue par Le Temps du Togo

Face à la grogne populaire, Faure Gnassingbé sur les…

Depuis son arrivée au pouvoir en 2005, sous le commandement…

Les Évêques togolais s'engagent pour les réformes politiques

Les chefs de l'Eglise catholique romaine au Togo ne sont…

Réformes constitutionnelles: Les députés d'UNIR et de l'opposition dos à…

A l'Assemblée Nationale du Togo, les jours se passent et…

Réformes constitutionnelles par voie parlementaire: les jeux sont faits!

La session extraordinaire de l'Assemblée Nationale convoquée par le gouvernement…

Agitations cette nuit dans la cellule de Kpatcha Gnassingbé

Kpatcha Gnassingbé, fils d'Eyadema, et demi-frère du Président Faure Gnassingbé,…

La Commission des Réformes a rendu son rapport avec une…

La Commission de Réflexion sur les Réformes politiques, institutionnelles et…

Les Togolais au Sénégal ont manifesté à Dakar

Le réveil des Togolais pour exiger des changements politiques mobilise…

Tribune: Résister en étant radical pour libérer le Togo

Par Le Prof. Ayayi Togoata Apedo-Amah, Universitaire et homme du…

La session parlementaire aussitôt ouverte est ajournée

Comme annoncé la session parlementaire ouverte ce matin avait commencé…

Togo: Début de la session parlementaire sur fond de tension

C'est un dispositif militaire exceptionnel qui a accueilli les député…

Togo, entre pouvoir et opposition, le bras de fer se…

Au cours d'une Conférence de presse tenue hier par les…

Dégoût

Dégoût puant de honte et de laideur ignoble De la cruauté…

Contestations de l'opposition: le pouvoir préfère la dissuasion à la…

Face à la démonstration de force de l'opposition, le pouvoir…

Le parti au pouvoir a déversé ses militants pour contrer…

La situation devient critique à Lomé. UNIR le parti de…

A Lomé, Branle-bas autour de Deckon

Les responsables de l'opposition poussés par les manifestants ont décidé…

Jour 2 de mobilisation au Togo : Les manifestants prennent…

La deuxième journée de manifestations pacifiques pour réclamer les réformes…

Somalie : test concluant de logiciels limitant l’accès des populations à…

La pratique se généralise: prendre alibi sur les dérives des…

Budget de l’Etat : A peine 17 milliards de contribution…

Selon le dernier rapport 2014 de l’initiative pour la transparence…

Transhumance : bilan de la campagne 2017 du comité national

Le comité national de la transhumance est passé au bilan…

Le Togolais, pas brillant en matière de consommation d’alcool

  L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) surveille de très près…

Un marché moderne à bétail inauguré à Cinkassé

Il est construit et inauguré un marché transfrontalier dans l'extrême zone…

Compagnons d'UNIR, le peuple vous invite!

Par Michel Kinvi Nous avons appris que le RPT/UNIR a tenu…

Plusieurs écoles privées fermées au Cameroun

81 écoles privées camerounaises ont été fermées dans le pays…

25ème olympiade panafricaine de mathématiques: médaille de bronze du Togo

Le Togo a obtenu une médaille de bronze à l'édition…

Déclaration naissances : Les enfants lancent un plaidoyer dans le Bas-Mono

Les enfants de la zone sud-est du Togo, Bas-Mono, souvent…

Le corps judiciaire et les dispositions du code sécurité sociale

Des magistrats et avocats ont échangé des informations sur l’interprétation…

Des dizaines de personnalités togolaises à l'étranger dénoncent les violences…

C'est une chose quasi-inédite. Cent-douze (112)Togolais vivant à l'étranger viennent…

Ecotourisme : pirogues modernes pour surveiller les mangroves

La coopération GIZ et une coopérative de solidarité ont conclu…

Libre circulation: Rackets, prélèvements illicites aux postes frontaliers du Togo

Un rapport d’une ONG révèle des pratiques anormales aux postes…

Casques bleus Minusma : un soldat togolais perd la vie

Plusieurs casques bleus togolais ont déjà perdu la vie pour…

«
»
TwitterFacebookGoogle+

Nouvelle augmentation des prix des produits pétroliers

Le gouvernement vient de procéder encore une fois à une forte hausse des prix des produits pétroliers, la deuxième en l’espace d’un mois.

Qui va stopper le renchérissement des prix des produits pétroliers ? Pas le gouvernement  togolais en tout cas qui vient de rendre publique une nouvelle augmentation des prix. La hausse varie de 10% sur certains produits à 33% sur d’autres. Seul le prix du gaz demeure stable, 6.500 pour la bouteille de 12 kg, et 3120 pour celle de 6 Kg.

Ainsi, à partir de ce 28 février, le  Super sans plomb passera de 476 FCFA,à 524 FCFA, soit 10% de hausse ;   le gaz oil  de 478 FCFA, à 638, soit 33% ;   le pétrole lampant de 425 FCFA  à  514, soit 20,94%,  et le mélange 2 temps  de 539 à 687 F, soit 27, 45%.

Aucune explication quant à cette flambée en l’espace d’un mois: la dernière hausse fut décidée le 27 janvier dernier. Depuis quelques années, au mépris de tout réalisme politique et des considérations sociales,  le gouvernement a décidé la libéralisation des prix dont la fixation dépend de la fluctuation des cours mondiaux. Les prix sont alors fixés conformément à un décret anti-social et ultra-libéral «relatif au mécanisme d’ajustement automatique des prix à la pompe ».

Hausse très modérée du prix du baril, décision injustifiée des autorités togolaises

Certes, le cours du baril du pétrole est à 54 dollars US en février, une très légère hausse. Mais pour  les analystes, le prix ne diffère guère de son niveau de fin décembre 2016.

En dépit des accords de baisse au sein de l’Opep et en Russie pour renchérir le prix du baril, une circonspection reste de guise quant à leur évolution. Les Etats-Unis ont d’ailleurs repris leur production à la hausse. Il faudra donc attendre l’application des accords portant sur les baisses pour observer leur influence sur les cours.

Conclusion : les prix sont modérés et la fluctuation n’explique en rien la hausse. Le gouvernement togolais a menti.

Néanmoins, les baisses répertoriées sur les prix des produits pétroliers l’année dernière au Togo, est une conjonction des problèmes sociaux et la fluctuation vers le bas sur le marché mondial. Faure Gnassingbé et le syndicat  des sociétés pétrolières locales se sont donc acheté la paix sociale avec une diminution en decrescendo des prix.

Les successives augmentations actuelles résultent donc d’une politique de reprendre de la main gauche ce qui a été donné de la droite. En clair, la nouvelle hausse est clairement injustifiée.

Son troisième mandat sera social, avait déclaré Faure Gnassingbé pendant la présidentielle 2015.  Mais les promesses n’engagent effectivement que les populations togolaises abusées.

887 Vues totales 3 Vues ce jour

Laisser un commentaire

Newsletter