L’actualité vue par Le Temps du Togo

Le Burkina bombarde Bana avec des moustiques génétiquement modifiés

Dix mille moustiques mâles génétiquement modifiés ont été introduits à…

Liberia : Disparition de "conteneurs" de billets de banque

Cent millions de dollars, destinés à la Banque centrale du…

Vienne: Aussitôt son brevet de pilotage, meurt dans le crash…

Un avion de tourisme, piloté par un jeune de 20…

CILSS : Les Etats veulent renforcer la lutte contre la chenille…

Le Comité permanent inter-Etats de lutte contre la sécheresse dans…

RDC : Journalistes licenciés pour avoir couvert la conférence d’un opposant

Une ONG congolaise dénonce le licenciement de deux journalistes de…

Opic : Nouvelle enveloppe pour financer des projets en Afrique

L’agence américaine Overseas Private Investment Corporation, Opic, a approuvé une…

Le parquet ivoirien recherche "des dizaines de milliards" détournés

La haute autorité pour la bonne gouvernance a saisi le…

La Chine envisage son entrée dans le capital de Asky…

Le Fonds de développement Chine-Afrique (CAD-Fund) s’intéresse à Asky Airlines,…

Suppression de l’aide à la presse : "presse morte" maintenue en…

Les patrons de presse veulent protester en Côte-d'Ivoire contre la…

Participation des FAT aux opérations de maintien de la paix

Les Forces Armées Togolaises, FAT, ont organisé une journée d’information…

La Maison familiale de formation rurale se mue en Association

La Maison familiale de formation rurale rouvre à Manga avec…

William Gomis, ex-joueur de Saint-Etienne, tué dans une fusillade

Les dirigeants et joueurs de l’As Saint-Etienne sont profondément affectés…

Nigeria: une explosion de gaz fait plusieurs morts

Une explosion de gaz suivie d’un incendie a tué plusieurs…

La commune de Tsévié célèbre le mois de l’état civil

La mairie de Tsévié célèbre en partenariat avec le Service…

Ghana: Yahsat lance son service internet à haut débit par…

Le fournisseur de connectivité par satellite, Yahsat, a officiellement lancé…

Sénégal: la BOAD subventionne la construction d’infrastructures scolaires

Le Sénégal projette de construire cinq cent salles de classe…

Arrêté pour avoir comparé les Kenyans à des singes

Un homme d'affaires chinois a été arrêté au Kenya après…

RDC : Militants de Lucha libérés après deux jours de détention

Les sept militants de Lucha (Lutte pour le changement), arrêtés…

Transhumance : La campagne 2018 n’a enregistré aucune mort d’homme

Le Comité National de Transhumance (CNT) a tenu ses assises…

Ouganda : Les autorités interdisent un festival qui célébrerait l'homosexualité

Les autorités en Ouganda ont interdit un des plus importants…

RDC: Officiers arrêtés pour n'avoir pas empêché Lucha de manifester

Deux officiers de la police, accusés de n'avoir pas empêché…

RDC: libération du journaliste Tusenge Sebazungu contre rançon

Une organisation de défense de la presse annonce la libération…

Chine : 60 milliards de dollars au développement de l'Afrique

La Chine va consacrer soixante milliards de dollars supplémentaires au…

Hama: Un hebdomadaire tchadien suspendu pour "fausses informations"

Al-Chahed, un hebdomadaire tchadien, a été suspendu trois mois pour…

Bénin : Sanctions envisagées pour les footballeurs mentant sur leur âge

Bénin, le nouveau président de la fédération de football promet…

PPT : Carlos Kétohou passe les charges à Isidore Akollor

Le Patronat de la Presse Togolaise, PPT, a renouvelé son…

L’Université de Kara ouvre un master en planification de développement

L’Université de Kara va ouvrir cette année un programme de…

Les radios rurales du Togo souhaitent la performance

Les radios rurales du Togo sollicitent l’appui du gouvernement et…

Santé : Cas de cataractes pris en charge dans le Tchamba

Une opération chirurgicale foraine de la cataracte s'est déroulée du…

Ghana : les déchets électroniques passeront à l’usine

Le président du Ghana, Nana Akufo-Addo, a annoncé mercredi la…

«
»
TwitterFacebookGoogle+

Nouvelle augmentation des prix des produits pétroliers

Le gouvernement vient de procéder encore une fois à une forte hausse des prix des produits pétroliers, la deuxième en l’espace d’un mois.

Qui va stopper le renchérissement des prix des produits pétroliers ? Pas le gouvernement  togolais en tout cas qui vient de rendre publique une nouvelle augmentation des prix. La hausse varie de 10% sur certains produits à 33% sur d’autres. Seul le prix du gaz demeure stable, 6.500 pour la bouteille de 12 kg, et 3120 pour celle de 6 Kg.

Ainsi, à partir de ce 28 février, le  Super sans plomb passera de 476 FCFA,à 524 FCFA, soit 10% de hausse ;   le gaz oil  de 478 FCFA, à 638, soit 33% ;   le pétrole lampant de 425 FCFA  à  514, soit 20,94%,  et le mélange 2 temps  de 539 à 687 F, soit 27, 45%.

Aucune explication quant à cette flambée en l’espace d’un mois: la dernière hausse fut décidée le 27 janvier dernier. Depuis quelques années, au mépris de tout réalisme politique et des considérations sociales,  le gouvernement a décidé la libéralisation des prix dont la fixation dépend de la fluctuation des cours mondiaux. Les prix sont alors fixés conformément à un décret anti-social et ultra-libéral «relatif au mécanisme d’ajustement automatique des prix à la pompe ».

Hausse très modérée du prix du baril, décision injustifiée des autorités togolaises

Certes, le cours du baril du pétrole est à 54 dollars US en février, une très légère hausse. Mais pour  les analystes, le prix ne diffère guère de son niveau de fin décembre 2016.

En dépit des accords de baisse au sein de l’Opep et en Russie pour renchérir le prix du baril, une circonspection reste de guise quant à leur évolution. Les Etats-Unis ont d’ailleurs repris leur production à la hausse. Il faudra donc attendre l’application des accords portant sur les baisses pour observer leur influence sur les cours.

Conclusion : les prix sont modérés et la fluctuation n’explique en rien la hausse. Le gouvernement togolais a menti.

Néanmoins, les baisses répertoriées sur les prix des produits pétroliers l’année dernière au Togo, est une conjonction des problèmes sociaux et la fluctuation vers le bas sur le marché mondial. Faure Gnassingbé et le syndicat  des sociétés pétrolières locales se sont donc acheté la paix sociale avec une diminution en decrescendo des prix.

Les successives augmentations actuelles résultent donc d’une politique de reprendre de la main gauche ce qui a été donné de la droite. En clair, la nouvelle hausse est clairement injustifiée.

Son troisième mandat sera social, avait déclaré Faure Gnassingbé pendant la présidentielle 2015.  Mais les promesses n’engagent effectivement que les populations togolaises abusées.

1175 Vues totales 3 Vues ce jour
(Visited 242 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Newsletter