L’actualité vue par Le Temps du Togo

Valorisation filière forestière : deux nouveaux appuis pour accompagner

La filière forestière togolaise enregistre deux nouvelles initiatives pour renforcer…

Mondial 2026 : Maroc, Côte d’Ivoire et Espagne, co-organisateurs ?

Le Maroc veut innover dans l’organisation des coupes du monde.…

Le Kenya détient la meilleure connexion Internet d’Afrique

Le Kenya offre la meilleure connexion internet actuellement en Afrique,…

La Guinée occtroie des tablettes numériques aux étudiants

Le président Alpha Condé avait promis environ cent mille tablettes…

Le Togo possède sa nouvelle carte topographique numérique

Le Togo a dessiné sa nouvelle carte topographique numérique qui…

Publication d'une enquête pour les prévisions macroéconomiques

Le Togo pense à hisser son économie sur un sentier…

Téléphonie mobile: Orange arrache Airtel Burkina

Le réseau de la téléphonie mobile du Burkina Faso subit…

La francophonie célèbre sa quinzaine au Togo

La francophonie se célèbre tous les 20 mars. Depuis quelques…

Droits humains : Le Togo invité à mettre en œuvre les…

Le Conseil des droits de l'homme a adopté ce 16…

Energie : L'industrie pétrolière et gazière d'Afrique en mai au…

Ce rassemblement annuel de l'industrie du pétrole et du gaz…

Brésil : Retour au foot pour un gardien assassin

Un footballeur brésilien, Bruno Fernandes retrouve les pelouses après sept…

Education : La grève des enseignants absente du Conseil des ministres

Timide reprise des cours après trois de grève, une petite…

Le PAM veut utiliser le port de Lomé comme un…

De passage à Lomé, le Directeur du PAM a fait…

Ahmad Ahmad au podium de la Confédération Africaine de Football

L'Assemblée Générale de la Confédération Africaine de Football a élu…

La cité lacustre de Ganvié attirera bientôt les touristes

Le nouveau projet touristique du Bénin va consister à moderniser…

Togo: Les milieux d’affaires à l’origine du limogeage de Henri…

Maversations, hostilités des milieux d'affaires seraient à l'origine du départ…

Afrique Sud : Des suspects du braquage de l'aéroport de Johannesburg

Déjà des arrestations une semaine après un braquage inédit à…

Claude Ameganvi lance une campagne pétitionnaire pour la démission de…

Claude Ameganvi du Parti des Travailleurs, sonne la mobilisation populaire…

La danse de la gourde, Akoto a son festival

La danse de la gourde, Akoto, a un droit d'auteur…

Adébayor Shéyi retrouve le sens des buts

Blessé depuis le 04 février 2017 après son premier match…

Sélectionneur adjoint FTF : Julien Chevalier remplace Migné

Le Ministère togolais des sports accepte Julien Chevalier comme nouveau…

Cinquantenaire pour les sœurs de NDA de Notsè

Double commémoration des sœurs assomptionnistes célébrant le bicentenaire de leur…

Session ordinaire du comité technique spécialisé de l’UA à Lomé

Démarrage à Lomé des travaux de la session ordinaire du…

Kanté fait sa fête traditionnelle TISLM-DIFOINI-OBOUDAM 2017

Les Lamba, Tamberma et N’gangan de la Kéran ont célébré…

Vers la baisse des tarifs télécoms au Bénin

Le gendarme des télécoms au Bénin recommande aux opérateurs de…

Guinée: Le militaire Toumba Diakité expulsé vers Conakry

Recherché par la justice guinéenne pour le massacre de 157…

Education: Des manifestations d'élèves dans plusieurs localités du pays

Dans plusieurs localités du pays se déroulent actuellement des manifestations…

La Fifa récuse le limogeage des dirigeants maliens de football

Les dirigeants maliens de la fédération de football ont été…

La prison civile de Dapaong fera peau neuve

La prison civile de Dapaong date de la période coloniale.…

Les cyclistes togolais mis au vert à Adéta

Les cyclistes togolais ont démarré leur regroupement en vue de…

«
»
TwitterFacebookGoogle+

Togo: L’opposition vers une union pour exiger les réformes politiques

Deux groupes de l’opposition se sont réunis hier en vue d’une synergie d’actions pour exiger les réformes constitutionnelles et institutionnelles.

Et ça repart comme en 40 ! Les partis du CAP 2015 et  le groupe des six partis se sont réunis en vue d’une une coalition pour exiger les réformes constitutionnelle et institutionnelle.

«Il s’agit donc de créer un cadre qui va permettre à toute la classe politique du pays de retrouver pour mener des actions solidaires pour aboutir à ces réformes et à la décentralisation au Togo», résume M. Tchassona Traoré, président du Mouvement citoyen pour la démocratie (MCD).

A priori, les deux groupes ont des intérêts communs et une même communauté de vues quant aux réformes à appliquer : l’abolition d’un pouvoir cinquantenaire, et la mise en place d’un régime politique démocratique qui consacre le partage du pouvoir, l’indépendance des institutions. Et une opposition à la conduite unilatérale des réformes par UNIR, le parti au pouvoir, à travers une commission d’experts à sa guise.

Les réformes en dix points

Les deux parties déclinent les revendications en dix points :

  • Un mandat présidentiel de cinq ans renouvelable une (1) fois.
  • Sur la décentralisation : une communalisation intégrale doit être appliquée, avec intégration des communes dans une préfecture, elle-même inscrite dans une région ;
  • Un même mode de scrutin uninominal à deux tours au suffrage universel direct aux élections présidentielle et législatives ;
  • Un découpage électoral plus équitable ;
  • Un contrôle plus strict des comptes de campagne et des mesures répressives.
  • Un mode de désignation des membres des institutions basé plutôt sur des critères de compétence et de probité morale, des écoutes, leurs auditions par l’Assemblée nationale.

Ces différents points constituent le minimum syndical…tant qu’on ne parle pas de constitution de listes ou de candidatures communes pour les élections prochaines. Le plus facile sera donc la formation de cette coalition si les ego, les ambitions personnelles et partisanes sont tempérés.

Le plus difficile reste tout de même d’atteindre les objectifs dont le mode d’opération imaginable sera de mettre à contribution les populations. Dans un régime despotique, il n’y a pas une autre méthode pacifique. Par contre, les manifestations de rue ont connu deux échecs retentissants en 2013, à l’orée des élections législatives, et en 2014 à l’approche de la présidentielle 2015.

En 2015, les manifestations ont d’ailleurs tourné à la pantalonnade, l’opposition étant divisée sur l’opportunité ou non des réformes avant la présidentielle. Les uns étaient résolus à participer à tout prix à la présidentielle malgré les conditions épouvantables, et les autres, ultra-minoritaires, partisans du boycott. Résultat : une abstention record qui frôle les 50%.

Difficultés en perspective

Si la mobilisation a été d’une réussite incontestable en 2013, elle était résiduelle en 2015. Une union de l’opposition avec un objectif minimal peut-elle inciter de nouveau la rue à en découdre avec le pouvoir ?

La rue a perdu son affect pour l’opposition devenue d’ailleurs quasi atone. Elle semble même avoir une prévention contre de telles manifestations contre le pouvoir comme on l’a observé en 2014-2015, avec de faibles mobilisations.

C’est dans ce contexte que le pouvoir prépare en toute tranquillité les élections locales prévues pour fin 2017, où l’on note déjà sa présence sur le terrain par des projets gouvernementaux dont la rentabilité reste à démontrer mais le caractère clientéliste avéré.

En réalité, le plus dur pour l’opposition est de convaincre les Togolais à se mobiliser pour mettre en échec les initiatives de Faure Gnassingbé d’étendre sa mainmise sur la totalité du pouvoir à la fois sur le plan national et local, et de s’offrir un boulevard pour un quatrième mandat en 2020.

Le CAP 2015 est constitué de: ANC, CDPA, PSR, UDS-Togo, DSA tandis que le Groupe des six rassemble le Parti des Togolais, le MCD, l’ADDI, les FDR, Togo Autrement, Les Démocrates.

365 Vues totales 1 Vues ce jour

Laisser un commentaire

Newsletter