L’actualité vue par Le Temps du Togo

Kossi Dzodji: Mendiant le jour mais braqueur la nuit

La police a localisé et maîtrisé un groupe de malfrats…

Maurice sacrée championne de la cybersécurité en Afrique

Sixième mondial selon l'Union internationale des télécommunications, l’île Maurice est…

« Génération 2030 » : prime aux projets des jeunes sur…

Le Togo a profité de la commémoration de l’édition 2017…

Sénégal : Sept ans de débat autour du code de la…

Les associations de presse du Sénégal ont appris que l'Assemblée…

Vers l’utilisation des fours solaires pour remplacer le charbon de…

En quinze jours une cinquantaine de menuisiers artisans de la…

Réalisation prochaine d’un film documentaire sur les danses traditionnelles

Un film documentaire autour des danses traditionnelles du centre du…

Des organismes à but non lucratif aux organisations terroristes

Des experts de la sous-région et partenaires discutent de l’utilisation…

Le pape menace des prêtres nigérians de destitution

Le pape François a lancé un ultimatum de 30 jours…

Kinshasa et Brazzaville enfin interconnectées par fibre optique

La liaison fibre optique entre Kinshasa et Brazza est finalisée.…

L’ATBEF pour la prise en charge des femmes enceintes séropositives

L’Association togolaise pour le bien-être familial (ATBEF) lance la lutte…

Notsè célèbre l’éleveur et les produits locaux

«Elevage et Solidarité des Familles au Togo» organise chaque année…

Promotion élevage : de la volaille hybride aux éleveurs de la…

Trente éleveurs dont treize femmes de villages pilotes de la…

Les ministres togolais à l’école des conditions de financements de…

Les conditions d’accès aux financements de l’IDA, souvent mal maîtrisées,…

Mesures préventives pour la sauvegarde de l’environnement et produits halieutiques

Afin de dynamiser le système lagunaire et sa filière poisson,…

Le Togo attribue deux nouvelles licences à des fournisseurs d’accès internet

Par le biais du Ministère des Postes et de l’Economie…

Des professionnels en communication recyclés en journalisme d’investigation

Le Centre de Formation et de Recyclage en Communication vient…

Le Bénin et African Parks ressuscitent le Parc de la Pendjari

Au Bénin, le gouvernement a signé un accord de partenariat…

Inclure la lutte anti-tabac dans les politiques nationales

Il existe au Togo plus de fumeurs dans les zones…

Kara célèbre la journée de la courtoisie sur la route

La ville de Kara se fait doter d'un radar pédagogique…

« Demain pour l’Afrique » au secours de l’orphelinat d’Abalo-Condji

L’association « Demain pour l’Afrique » vient vers le sud…

Unesco: Le Togolais Blim Adoté Blivi représentant du Togo…

Le géomorphologue Blim Adoté Blivi a été élu expert membre…

Football : La FTF suspend Maranatha FC et Gbikinti FC en…

La Fédération togolaise a suspendu depuis ce 30 mai Maranatha…

Média : Le Conapp, la presse proche du pouvoir en assemblée…

Le Bureau Exécutif du Conseil National des Patrons de Presse…

Justice : Les greffiers du Togo poursuivent la grève cette semaine

Les greffiers du Togo ont  repris une grève de trois…

Phosphates : Menace de grève à la SNPT du 6 au…

Le personnel de la Société nouvelle des phosphates du Togo…

Le GF2D appuie les femmes pour un développement local maîtrisé

Le GF2D encourage les femmes à émerger dans les instances…

Pour la CNDH la détention provisoire compromet la présomption d’innocence

La Commission Nationale des Droits de l’Homme (CNDH) et le…

RDC : Neuf officiels impliqués dans les violences au Kasaï…

Des responsables politiques et hauts-fonctionnaires impliqués dans les violences dans…

A paraître : "Lungi, le récit d’une tragédie", par Pierre Attiogbe

Le journaliste Pierre Attiogbe relate dans un livre à paraître…

Société civile : L’Université de Lomé rendra hommage cette après-midi à…

L’Université de Lomé, la délégation de l’Union Européenne et le…

«
»
TwitterFacebookGoogle+

Coopération culturelle: Le budget de l’IFT sera fortement diminué

Le budget de la coopération culturelle de l’Institut français du Togo (IFT) déjà réduite de moitié, va encore subir des fortes réductions drastiques.

L’Institut français, dont le budget (40 millions d’euros) a fondu de plus d’un cinquième en cinq ans, redéfinit ses objectifs pour les trois années à venir, selon notre confrère Jeune Afrique.

Une nouvelle orientation régit désormais la nouvelle politique culturelle de la France en Afrique. Les pays d’Afrique Caraïbe et Pacifique sont ainsi classés d’après des zones dites d’intervention prioritaire ou non.

Le Togo est dans la zone non prioritaire car d’après les responsables français le pays manque de dynamisme culturel voire est improductif. Ses voisins sont mieux lotis du Bénin et du Burkina sont mieux lotis.

Selon ce nouveau recentrage de la politique française, qui ne tient pas compte du caractère francophone des pays et obéit à des impératifs économiques et politiques, la zone prioritaire inclut 39 pays dont des Etats du continent africain (Afrique du Sud, Algérie, Bénin, Burkina, Côte d’Ivoire, Égypte, Madagascar, Mali, Maroc, Nigeria, RD Congo, Sénégal, Tunisie). Ces pays toucheront la part du lion du budget alloué.

Mutualiser les moyens

Dans les autres pays dont le Togo, les antennes africaines de l’Institut devront mutualiser leurs moyens.

« Si l’on prend en compte nos coûts incompressibles, nous ne perdons pas 25 %, mais en réalité 35 % de notre budget d’intervention », explique Foucher cité par Jeune Afrique.

Déjà en 2010, le Togo était relégué dans une zone grise considérée « pays improductif ». L’année de la création de l’Institut Français, le budget de la coopération culturelle française au Togo est passé sous les fourches caudines subissant une réduction de moitié.

Conséquence de cette situation sur le Centre culturel français (CCF, ancêtre de l’antenne de l’Institut Français du Togo), une réduction importante des fonds documentaires, dont certains volumes ont été cédés à certains organismes culturels privés, le refus de soutenir les artistes et les organisations culturelles.

Après le transfert de l’Institut Français dans les locaux de l’ancienne Orstom, son siège actuel, la coopération est restée dans cette logique de coupes continues. La coopération ne se limite aujourd’hui qu’à la circulation d’un ou deux artistes togolais. L’IFT n’accueille que des expositions d’artistes plasticiens, d’artistes de la chanson et des conférences. L’Institut ne dispose pas réellement de salle théâtre. C’est cette situation qui se continue à réduire comme peau de chagrin.

Autres sources de financements

Pour bénéficier de financement, les acteurs culturels togolais se tournent désormais vers le Goethe Institut de Lomé et l’Union Européenne. Le Festival international des lucioles bleues (Filbleu), pourtant festival international de littérature francophone qui a pignon sur rue, ne bénéficie plus des financements de la France. Filbleu adresse ses demandes au Goethe Institut, l’Union Européenne, l’Organisation internationale de la Francophonie, l’Ambassade des Etats-Unis,  et aux privés togolais.

La situation n’est pas prête de changer. Compte tenu de certaines contingences intérieures, la France n’a plus son lustre d’antan  pour soutenir son rayonnement culturel à l’étranger. Même en France, le budget de la culture est  en baisse.

Certes, la situation pénalise les acteurs culturels mais il va falloir s’adapter.

Longtemps parent pauvre du budget de l’Etat à cause de l’absence d’une politique culturelle, la culture bénéficie désormais d’un financement de l’Etat à hauteur de 400 millions CFA.

Un financement hélas insuffisant. Les acteurs peinent d’ailleurs à en juger la pertinence et l’efficacité. Le Fonds d’aide à la culture (FAC) pose plus de problèmes que n’apportent de solutions. La demande est forte et l’offre est rachitique alors que les infrastructures sont absentes.

Mais la balle reste dans le camp des acteurs togolais eux-mêmes. Non seulement il est temps d’agir pour que l’Etat revoie sensiblement à la hausse le financement de la culture mais il importe également que la création relève quelque peu son niveau esthétique. Le landerneau culturel est trop atone voire quelque peu inexistant en terme d’offre.

 

733 Vues totales 4 Vues ce jour

Laisser un commentaire

Newsletter