L’actualité vue par Le Temps du Togo

Opération entonnoir: Les deux policiers évacués à Accra sont décédés

Deux autres policiers sont décédés suite à l'accident de leur…

Premier test à grande échelle d’un  vaccin contre le paludisme…

A la veille de la Journée mondiale de lutte contre…

Présidentielle française: Les Français du Togo ont plébiscité Emmanuel Macron

Les ressortissants français au Togo ont plébiscité Emmanuel Macron, 344…

RDC : Des proches de Joseph Kabila impliqués dans un scandale…

Selon Reuters révèle un scandale de corruption dans le marché…

Recul prix du cacao : la Côte-d'Ivoire réduit ses dépenses publiques

La réduction des dépenses publiques est de l’ordre de 10%…

Le Burundi interdit l’achat de téléphone mobile dans la rue

L’achat de téléphone portable au Burundi est désormais codifié. La…

Méningite au Nigeria : plus de 750 morts

Elle est énorme et coûteuse en vies humaines cette épidémie…

Mémoire : Une exposition sur la visite de Sylvanus Olympio aux…

L’Ambassade des USA au Togo et le HCRRUN organisent du…

Togo: 200 km de fibre optique pour raccorder 500 bâtiments…

Le chef de l’Etat Faure Gnassingbé inaugurera le 24 avril…

La route du beau: Quand le grand contournement innonde les…

La petite précipitation qu'a connu Lomé cette après-midi s'est soldée…

Un accident de la route fait quatre morts à Lilikopé

Un accident de la route impliquant un car et un…

La Togolaise des Eaux remplace gratuitement les compteurs défectueux

La Togolaise des Eaux (TdE) annonce le remplacement gratuit des…

Le Togo célèbre la journée internationale des sites et monuments

Chaque 18 avril est célébrée la journée internationale des sites…

L’opposition et la société civile s’unissent pour démissionner Jacob Zuma

Le président Jacob Zuma est  sur sellette depuis l’annonce d’une…

Etude : boues de vidange des fèces comme fertilisants agricoles ?

Des chercheurs togolais confirment la possibilité de l’utilisation des boues…

Santé : L'éléphantiasis éradiquée au Togo

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) félicite le Togo pour…

Faits divers: Deux policiers morts et trois autres gravement blessés…

"L'opération entonnoir" contre la vente du carburant illicite a fait…

Jordan Larue remporte l’édition 2017 du Motocross international de Lomé

Comme tous les ans, le rendez-vous sportif était le Motocross…

Réchauffement climatique: 90 milliards CFA pour lutter contre l’érosion côtière…

Un plan de lutte contre le réchauffement climatique et l’érosion…

King Mensah va fêter ses 20 ans de carrière le…

L’artiste de l’afro-funk King Mensah célébrera le 20ème anniversaire de…

Joss Stone, star de la world music sur la scène…

Le samedi 22 avril à 20h30, la star britannique Joss…

Championnat D1: Soupçon de match arrangé entre clubs d'élite

La course pour éviter la relégation en D2 a démarré.…

Afrique : Timide reprise de la croissance selon le FMI

Selon le FMI, les prévisions de croissance en Afrique sont…

Zimbabwe : Robert Mugabe, président depuis 37 ans. Et après…

Le président Robert Mugabe fait l'éloge du bilan désastreux à…

Le tour cycliste du Togo confisqué par des coureurs étrangers

L’édition 2017 du tour cycliste du Togo a connu son…

Santé: Campagne de vaccination contre la méningite dans le Tone

Des sources proches du ministère de la Santé, deux campagnes…

Répression sauvage d’une manifestation pacifique par l’armée à Pagouda

Une manifestation pacifique des populations contre le mode de désignation…

Nicolas Lawson : "Sans les réformes politiques, une révolution est possible"

L’opposant politique Nicolas Lawson annonce qu’une violente révolution pourrait se…

Education : L'examen du baccalauréat reporté en juillet

Le ministère de l’Enseignement vient de revoir le calendrier des…

«
»
TwitterFacebookGoogle+

Média : Amnesty International condamne la HAAC

Amnesty International juge disproportionné le retrait des fréquences radioélectriques et les considère comme  une nouvelle attaque contre la liberté d’expression au Togo.

Le retrait des fréquences radioélectriques à la chaîne de télévision LCF et radio  City FM, propriétés du groupe Sud Média, hier 6 février par la Haac, suscite une vague d’indignation dans les milieux des droits de l’homme.

Dans un communiqué rendu publique sur son site, Amnesty International condamné sévèrement le retrait des fréquences et le juge disproportionné par rapport aux faits reprochés aux deux organes appartenant au groupe Sud Média.

« Ce retrait unilatéral des fréquences radioélectriques constitue une sanction disproportionnellement lourde au vu des faits reprochés et marque une nouvelle attaque contre la liberté d’expression au Togo», a déclaré François Patuel, chercheur d’Amnesty International sur l’Afrique de l’Ouest francophone.

Amnesty International considère l’escalade dans la violation des droits de l’homme et la liberté d’expression au Togo. Le Togo est dans une logique de musellement de la presse, constate l’influente organisation des droits de l’homme.

Lors du dernier Examen périodique universel (EPU) en octobre 2016, le Togo a rejeté la plupart des recommandations visant à protéger et à promouvoir la liberté d’expression, en particulier celles demandant la dépénalisation de la diffamation et de l’outrage au chef de l’Etat et aux personnalités publiques.

En 2013, la HAAC a fermé plusieurs médias, dont la radio Légende FM, au motif qu’elle diffusait de fausses informations dans le contexte des élections législatives, souligne le communiqué.

Les organisations de la presse togolaises dénoncent l’attitude de la HAAC

Même son de cloche au sein des organisations de presse au Togo. Dans un communiqué, l’UJIT, le CONAPP, et l’OTM, demandent à la HAAC de revenir sa décision.

L’OTM, le CONAPP et  l’UJIT condamnent  cette décision qui réduit l’espace de liberté et porte atteinte à la pluralité ainsi qu’à la diversité du paysage médiatique togolais, indique le communiqué.

Aussi demandent-elles le report de la décision de la HAAC,  l’ouverture immédiate « sans délai » de négociations pour la résolution du problème.

Une autre organisation de la presse, l’URATEL dénonce elle l’arbitraire de la décision en dépit des preuves témoignant en faveur du groupe Sud Média en ce qui concernant le respect des formalités concernant l’autorisation d’exploitation et le paiement des redevances.

L’affaire divise la HAAC elle-même. Un de ces membres, Komi Zeus Aziadouvo, venant de la presse privée, a interpellé la Cour Suprême pour qu’elle s’autosaisisse de la violation de la liberté d’expression par la Haac.

Pitang Tchalla reste également isolé dans cette affaire. Porteur de valise du président de la République, distributeur en chef des cadeaux en espèces sonnantes et trébuchantes de Faure Gnassingbé aux journalistes de la presse privée, Pitang Tchalla n’a reçu aucun soutien de la part des journalistes bénéficaires des libéralités du chef de l’Etat. Il leur a pourtant partagé des enveloppes contenant quatre cent mille CFA en guise de cadeau du chef de l’Etat pour bien fêter les fêtes de fin d’année 2016.

 

 

394 Vues totales 1 Vues ce jour

Laisser un commentaire

Newsletter