L’actualité vue par Le Temps du Togo

Bassar: Un ponceau réaménagé et réceptionné sur la piste Dimori-Bikpadjabe

Bassar enregistre le désenclavement de deux localités naguère reliées par…

Rd Congo: sanctions envisagées pour les compagnies minières

La banque centrale de la RDC ne va pas du…

Les Etats-Unis opposés au siège de la RDC au Conseil…

Un siège pour la RDC au conseil des droits de…

Le CLAC de Notsè transformé en centre culturel numérique

Le Centre de lecture publique, CLAC de Notsè a fait…

L’OOAS et l’école des bonnes pratiques en santé

L’Organisation Ouest-Africaine de la Santé, OOAS vient appui les politiques…

Le gouvernement togolais transforme le groupe Togo Telecom en Holding

Le groupe Togo Télécoms vient de voir son statut légal…

Un projet du gouvernement menacé de suspension par le FIDA

Un projet du FIDA pour la promotion de l'entrepreneuriat rural…

Dapaong : Des présumés trafiquants d’espèces protégées arrêtés et détenus

Le commissariat de Dapaong et EAGLE-Togo étaient en alerte sur…

La bibliothèque d’Aného bascule dans le numérique

Les TIC et l’évolution technologique tentent la révolution devant les…

Trente sept magistrats accusés de corruption au Burkina

La gangrène n’est pas que régionale mais se généralise :…

Fabrication pagnes traditionnels : Des femmes renforcent leurs aptitudes

Une cinquantaine de femmes de Timbou (12 km de Cinkassé)…

Creuset Togo et cinq cantons sur la délivrance des naissances

L’ONG Creuset Togo développe des activités de promotion du droit…

Bénin : les opérateurs télécoms font face à la colère des…

Les abonnés télécoms du Bénin n’en font pas dans la…

Livres numériques : En projet, l’édition numérique des livres au…

Les centres culturels allemand et français ont en projet l’«Edition,…

Nécrologie : l’artiste musicien Basile Adéwussi est décédé

Le monde des artistes de la chanson togolaise s’est vu…

Démarrage pénible pour les préparatifs des Eperviers locaux

Les Eperviers locaux préparent leur qualification pour le CHAN 2018…

Matériels d’installation des pépinières pour producteurs de cacao biologique

Une partie de la région des plateaux va renforcer ses…

Le projet-programme de l’entretien routier togolais estimé à 31,47 milliards

L’entretien routier pour 2018 coûtera au moins 30 milliards au…

Le Togolais Daryl Nouvi champion du cross de Ouagadougou

Le Togo s’est hissé au sommet à l’occasion du cross…

Les magistrats revoient le cadre juridique de leur plan de…

La justice togolaise se dote de nouveaux manuels pour relancer…

CEDEAO: carburants à faible taux de soufre recommandés dans l’espace

Les ministres de l’énergie de la CEDEAO recommandaient en décembre…

La BOAD prête pour financer les infrastructures agricoles

Le financement porte sur 27,6 milliards au Togo par la…

Le point d’échange Internet du Togo opérationnel depuis mi-juin

La ministre togolaise des postes et de l’économie numérique a…

Kossi Dzodji: Mendiant le jour mais braqueur la nuit

La police a localisé et maîtrisé un groupe de malfrats…

Maurice sacrée championne de la cybersécurité en Afrique

Sixième mondial selon l'Union internationale des télécommunications, l’île Maurice est…

« Génération 2030 » : prime aux projets des jeunes sur…

Le Togo a profité de la commémoration de l’édition 2017…

Sénégal : Sept ans de débat autour du code de la…

Les associations de presse du Sénégal ont appris que l'Assemblée…

Vers l’utilisation des fours solaires pour remplacer le charbon de…

En quinze jours une cinquantaine de menuisiers artisans de la…

Réalisation prochaine d’un film documentaire sur les danses traditionnelles

Un film documentaire autour des danses traditionnelles du centre du…

Des organismes à but non lucratif aux organisations terroristes

Des experts de la sous-région et partenaires discutent de l’utilisation…

«
»
TwitterFacebookGoogle+

Média : Amnesty International condamne la HAAC

Amnesty International juge disproportionné le retrait des fréquences radioélectriques et les considère comme  une nouvelle attaque contre la liberté d’expression au Togo.

Le retrait des fréquences radioélectriques à la chaîne de télévision LCF et radio  City FM, propriétés du groupe Sud Média, hier 6 février par la Haac, suscite une vague d’indignation dans les milieux des droits de l’homme.

Dans un communiqué rendu publique sur son site, Amnesty International condamné sévèrement le retrait des fréquences et le juge disproportionné par rapport aux faits reprochés aux deux organes appartenant au groupe Sud Média.

« Ce retrait unilatéral des fréquences radioélectriques constitue une sanction disproportionnellement lourde au vu des faits reprochés et marque une nouvelle attaque contre la liberté d’expression au Togo», a déclaré François Patuel, chercheur d’Amnesty International sur l’Afrique de l’Ouest francophone.

Amnesty International considère l’escalade dans la violation des droits de l’homme et la liberté d’expression au Togo. Le Togo est dans une logique de musellement de la presse, constate l’influente organisation des droits de l’homme.

Lors du dernier Examen périodique universel (EPU) en octobre 2016, le Togo a rejeté la plupart des recommandations visant à protéger et à promouvoir la liberté d’expression, en particulier celles demandant la dépénalisation de la diffamation et de l’outrage au chef de l’Etat et aux personnalités publiques.

En 2013, la HAAC a fermé plusieurs médias, dont la radio Légende FM, au motif qu’elle diffusait de fausses informations dans le contexte des élections législatives, souligne le communiqué.

Les organisations de la presse togolaises dénoncent l’attitude de la HAAC

Même son de cloche au sein des organisations de presse au Togo. Dans un communiqué, l’UJIT, le CONAPP, et l’OTM, demandent à la HAAC de revenir sa décision.

L’OTM, le CONAPP et  l’UJIT condamnent  cette décision qui réduit l’espace de liberté et porte atteinte à la pluralité ainsi qu’à la diversité du paysage médiatique togolais, indique le communiqué.

Aussi demandent-elles le report de la décision de la HAAC,  l’ouverture immédiate « sans délai » de négociations pour la résolution du problème.

Une autre organisation de la presse, l’URATEL dénonce elle l’arbitraire de la décision en dépit des preuves témoignant en faveur du groupe Sud Média en ce qui concernant le respect des formalités concernant l’autorisation d’exploitation et le paiement des redevances.

L’affaire divise la HAAC elle-même. Un de ces membres, Komi Zeus Aziadouvo, venant de la presse privée, a interpellé la Cour Suprême pour qu’elle s’autosaisisse de la violation de la liberté d’expression par la Haac.

Pitang Tchalla reste également isolé dans cette affaire. Porteur de valise du président de la République, distributeur en chef des cadeaux en espèces sonnantes et trébuchantes de Faure Gnassingbé aux journalistes de la presse privée, Pitang Tchalla n’a reçu aucun soutien de la part des journalistes bénéficaires des libéralités du chef de l’Etat. Il leur a pourtant partagé des enveloppes contenant quatre cent mille CFA en guise de cadeau du chef de l’Etat pour bien fêter les fêtes de fin d’année 2016.

 

 

533 Vues totales 2 Vues ce jour

Laisser un commentaire

Newsletter