L’actualité vue par Le Temps du Togo

Valorisation filière forestière : deux nouveaux appuis pour accompagner

La filière forestière togolaise enregistre deux nouvelles initiatives pour renforcer…

Mondial 2026 : Maroc, Côte d’Ivoire et Espagne, co-organisateurs ?

Le Maroc veut innover dans l’organisation des coupes du monde.…

Le Kenya détient la meilleure connexion Internet d’Afrique

Le Kenya offre la meilleure connexion internet actuellement en Afrique,…

La Guinée occtroie des tablettes numériques aux étudiants

Le président Alpha Condé avait promis environ cent mille tablettes…

Le Togo possède sa nouvelle carte topographique numérique

Le Togo a dessiné sa nouvelle carte topographique numérique qui…

Publication d'une enquête pour les prévisions macroéconomiques

Le Togo pense à hisser son économie sur un sentier…

Téléphonie mobile: Orange arrache Airtel Burkina

Le réseau de la téléphonie mobile du Burkina Faso subit…

La francophonie célèbre sa quinzaine au Togo

La francophonie se célèbre tous les 20 mars. Depuis quelques…

Droits humains : Le Togo invité à mettre en œuvre les…

Le Conseil des droits de l'homme a adopté ce 16…

Energie : L'industrie pétrolière et gazière d'Afrique en mai au…

Ce rassemblement annuel de l'industrie du pétrole et du gaz…

Brésil : Retour au foot pour un gardien assassin

Un footballeur brésilien, Bruno Fernandes retrouve les pelouses après sept…

Education : La grève des enseignants absente du Conseil des ministres

Timide reprise des cours après trois de grève, une petite…

Le PAM veut utiliser le port de Lomé comme un…

De passage à Lomé, le Directeur du PAM a fait…

Ahmad Ahmad au podium de la Confédération Africaine de Football

L'Assemblée Générale de la Confédération Africaine de Football a élu…

La cité lacustre de Ganvié attirera bientôt les touristes

Le nouveau projet touristique du Bénin va consister à moderniser…

Togo: Les milieux d’affaires à l’origine du limogeage de Henri…

Maversations, hostilités des milieux d'affaires seraient à l'origine du départ…

Afrique Sud : Des suspects du braquage de l'aéroport de Johannesburg

Déjà des arrestations une semaine après un braquage inédit à…

Claude Ameganvi lance une campagne pétitionnaire pour la démission de…

Claude Ameganvi du Parti des Travailleurs, sonne la mobilisation populaire…

La danse de la gourde, Akoto a son festival

La danse de la gourde, Akoto, a un droit d'auteur…

Adébayor Shéyi retrouve le sens des buts

Blessé depuis le 04 février 2017 après son premier match…

Sélectionneur adjoint FTF : Julien Chevalier remplace Migné

Le Ministère togolais des sports accepte Julien Chevalier comme nouveau…

Cinquantenaire pour les sœurs de NDA de Notsè

Double commémoration des sœurs assomptionnistes célébrant le bicentenaire de leur…

Session ordinaire du comité technique spécialisé de l’UA à Lomé

Démarrage à Lomé des travaux de la session ordinaire du…

Kanté fait sa fête traditionnelle TISLM-DIFOINI-OBOUDAM 2017

Les Lamba, Tamberma et N’gangan de la Kéran ont célébré…

Vers la baisse des tarifs télécoms au Bénin

Le gendarme des télécoms au Bénin recommande aux opérateurs de…

Guinée: Le militaire Toumba Diakité expulsé vers Conakry

Recherché par la justice guinéenne pour le massacre de 157…

Education: Des manifestations d'élèves dans plusieurs localités du pays

Dans plusieurs localités du pays se déroulent actuellement des manifestations…

La Fifa récuse le limogeage des dirigeants maliens de football

Les dirigeants maliens de la fédération de football ont été…

La prison civile de Dapaong fera peau neuve

La prison civile de Dapaong date de la période coloniale.…

Les cyclistes togolais mis au vert à Adéta

Les cyclistes togolais ont démarré leur regroupement en vue de…

«
»
TwitterFacebookGoogle+

Média : Amnesty International condamne la HAAC

Amnesty International juge disproportionné le retrait des fréquences radioélectriques et les considère comme  une nouvelle attaque contre la liberté d’expression au Togo.

Le retrait des fréquences radioélectriques à la chaîne de télévision LCF et radio  City FM, propriétés du groupe Sud Média, hier 6 février par la Haac, suscite une vague d’indignation dans les milieux des droits de l’homme.

Dans un communiqué rendu publique sur son site, Amnesty International condamné sévèrement le retrait des fréquences et le juge disproportionné par rapport aux faits reprochés aux deux organes appartenant au groupe Sud Média.

« Ce retrait unilatéral des fréquences radioélectriques constitue une sanction disproportionnellement lourde au vu des faits reprochés et marque une nouvelle attaque contre la liberté d’expression au Togo», a déclaré François Patuel, chercheur d’Amnesty International sur l’Afrique de l’Ouest francophone.

Amnesty International considère l’escalade dans la violation des droits de l’homme et la liberté d’expression au Togo. Le Togo est dans une logique de musellement de la presse, constate l’influente organisation des droits de l’homme.

Lors du dernier Examen périodique universel (EPU) en octobre 2016, le Togo a rejeté la plupart des recommandations visant à protéger et à promouvoir la liberté d’expression, en particulier celles demandant la dépénalisation de la diffamation et de l’outrage au chef de l’Etat et aux personnalités publiques.

En 2013, la HAAC a fermé plusieurs médias, dont la radio Légende FM, au motif qu’elle diffusait de fausses informations dans le contexte des élections législatives, souligne le communiqué.

Les organisations de la presse togolaises dénoncent l’attitude de la HAAC

Même son de cloche au sein des organisations de presse au Togo. Dans un communiqué, l’UJIT, le CONAPP, et l’OTM, demandent à la HAAC de revenir sa décision.

L’OTM, le CONAPP et  l’UJIT condamnent  cette décision qui réduit l’espace de liberté et porte atteinte à la pluralité ainsi qu’à la diversité du paysage médiatique togolais, indique le communiqué.

Aussi demandent-elles le report de la décision de la HAAC,  l’ouverture immédiate « sans délai » de négociations pour la résolution du problème.

Une autre organisation de la presse, l’URATEL dénonce elle l’arbitraire de la décision en dépit des preuves témoignant en faveur du groupe Sud Média en ce qui concernant le respect des formalités concernant l’autorisation d’exploitation et le paiement des redevances.

L’affaire divise la HAAC elle-même. Un de ces membres, Komi Zeus Aziadouvo, venant de la presse privée, a interpellé la Cour Suprême pour qu’elle s’autosaisisse de la violation de la liberté d’expression par la Haac.

Pitang Tchalla reste également isolé dans cette affaire. Porteur de valise du président de la République, distributeur en chef des cadeaux en espèces sonnantes et trébuchantes de Faure Gnassingbé aux journalistes de la presse privée, Pitang Tchalla n’a reçu aucun soutien de la part des journalistes bénéficaires des libéralités du chef de l’Etat. Il leur a pourtant partagé des enveloppes contenant quatre cent mille CFA en guise de cadeau du chef de l’Etat pour bien fêter les fêtes de fin d’année 2016.

 

 

337 Vues totales 1 Vues ce jour

Laisser un commentaire

Newsletter