L’actualité vue par Le Temps du Togo

Le Zimbabwe candidat pour réintégrer le Commonwealth

Le Zimbabwe tente de mettre fin à son isolement sur…

Fin de pagaille dans le secteur immobilier au Bénin

Le secteur immobilier au Bénin se recadre. Le Parlement fixe…

L’Eglise Chilienne : tous les évêques démissionnent devant le Pape

L’Eglise Chilienne est entachée de scandales de pédophilie. En concertation…

WARCIP: Accroître l’économie numérique avec la Banque Mondiale

La Banque Mondiale alloue un financement supplémentaire à l’Etat du…

Les femmes, l’insécurité foncière et la saisine de la justice

Face à l’insécurité foncière et les éprouvantes difficultés des femmes…

Deux journalistes belges interdits d'entrer à Kinshasa

Deux journalistes de nationalité belge accusés de détenir des "visas…

Soudan : Flagellée pour s’être mariée sans le consentement du père

Un commissariat de police au Soudan a donné 75 coups…

L’EEPT : L’Eglise presbytérienne élit son nouveau modérateur

L’édition 74 du Synode de l’EEPT a élu son nouveau…

L’interopérabilité des services financiers sur mobile opérationnel au Ghana

L’interopérabilité des services financiers sur mobile est enfin une réalité…

Les biens et luxe de Yahya Jammeh bientôt en vente

Le gouvernement gambien est acculé par les dettes publiquues. Il…

L’ESMC et sa contribution à la production commune

Les règles de l'innovation de l’ESMC au cœur d’une formation…

Enseignement primaire et secondaire gratuit en Sierra Leone

Le nouveau président Sierra Leonais honore sa promesse de campagne :…

Soudan : Peine de mort pour une adolescente victime de viol

Amnesty International fustige la condamnation à mort par un tribunal…

Dévaluation du FCFA CEMAC pas totalement écartée, selon la COFACE

Le risque d’une prochaine dévaluation du franc CFA de la…

Gambie : La Cour suprême invalide des atteintes aux libertés

La Cour suprême de Gambie a invalidé mercredi plusieurs lois…

L’OIF accompagne jeunes et femmes par l’incubateur Libres Ensemble

L’OIF inaugure son incubateur Libres Ensemble à Lomé, une plateforme…

La Zambie fait la chasse aux étudiantes "à moitié nues"

La Zambie ne donne pas de l’espace aux violeurs des…

Guinée: Importateurs de matériels TIC appelés à promouvoir la qualité

L’Autorité guinéenne de régulation des postes et télécommunications somme les…

Un million d’Africains meurent de pollution de l’air chaque année

La pollution de l'air est responsable de près d'un million…

Burundi : Les radios BBC et VOA suspendues pour six mois

L'autorité des médias du Burundi a annoncé vendredi la suspension…

Le Sénégal va revaloriser son SMIG à partir de juin

Depuis 1996, le Sénégal n’a pu changer son SMIG. A…

Deux pilotes français volent au secours des migrants

Deux pilotes français consacrent leurs économies à l'achat d'un avion…

Bruxelles et Kinshasa : La Belgique sans ambassadeur en RDC

La Belgique affirme qu'elle n'est plus représentée par un ambassadeur…

Neymar arrivera "bien préparé" à la Coupe du monde

Neymar "travaille dur" pour se remettre de la blessure qui…

Mondial/Russie : Zlatan Ibrahimovic sera au Mondial pour…

Zlatan Ibrahimovic a renoncé à faire son retour en équipe…

Angola : Joao Lourenço prend la présidence du MPLA

L'ancien président angolais Jose Eduardo dos Santos est déchargé de…

Niger : Une première Licence 4G octroyée à Airtel Niger

Le Niger vient d’octroyer sa première licence 4G à un…

Le Bénin bascule désormais dans le e-visa

L’idée de l’entrée en service d’un visa électronique pour les…

L’ordre national des notaires du Togo accueille cinq nouveaux

La famille des notaires du Togo s’est agrandie depuis le…

Une Résidence Renaissance naîtra à Lomé dans trois ans

La Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS) apporte à la…

«
»
TwitterFacebookGoogle+

Les fréquences de LCF et City FM retirées, la Haac divisée

Le président Pitang Tchalla a signifié aux média LCF et City FM, le retrait de leurs fréquences, cette après-midi; une décision qui divise la HAAC.

Le président de la Haac, Pitang Tchalla, est allé jusqu’au bout de sa logique de fermer la chaîne de télé LCF (La Chaîne du Futur) et radio City FM.

« Les fréquences radioélectriques sur lesquelles la station de radio City FM émet sans avoir accompli les formalités préalables d’autorisation d’installation et d’exploitation auprès de la HAAC sont retirées ».

Depuis la semaine dernière, après une conférence de presse soporifique, les acteurs de la presse privée ont compris que les carottes sont cuites pour le groupe Sud Média, proche de Pascal Bodjona, ancien numéro deux du régime passé à l’opposition.

Comme par hasard, les décisions de retrait tombent le 6 février, date anniversaire de sortie de prison de Pascal Bodjona, incarcéré pour une obscure affaire d’escroquerie en ligne.

Un complot ourdi contre LCF et City FM ?

En dépit affirmations maintes réitérées et preuves à l’appui des  formalités effectuées par le groupe Sud Média, M. Pitang Tchalla a démenti avoir reçu les documents d’autorisation d’installation et d’exploitation.

Une lettre de Sallah Sodja Kangni, ci-devant conseiller technique du président de la HAAC, diffusée sur le réseau whatsapp apporte la preuve que la HAAC reste ferme sur sa position de fermer à tous prix les deux média du groupe.

Dans sa lettre, le conseiller conseillait de « préparer l’opinion à accepter une fermeture de ces médias »/

Dans un français approximatif indigne de cadres de l’Administration, ce conseiller technique écrivait :

Dans cette histoire, il faudra beaucoup communiquer, connaissant notre pays et les idées véhiculées et voir aussi le cas de New World Info qui véhicule aussi la TVT qui fait aussi une production nationale ».

La HAAC divisée

La fermeture de LCF crée la division au sein de la HAAC au point qu’un membre a écrit à la Cour suprême pour se prononcer sur la situation.

Aussi Zeus Aziadouvo, membre de la HAAC, président du Comité presse écrite s’insurge-t-il contre le comportement du Président Pitang Tchalla. Dans sa lettre à la Chambre Administrative de la Cour Suprême, il écrit:

Contrairement aux informations qui circulent, les dossiers déposés par les responsables de LCF et City FM en 2012 et 2015 sont à la HAAC et ont été étudiés.

Selon le Président du Comité des Autorisations, du Contrôle et de l’Evolution technologique, les dossiers de ces deux organes de presse sont techniquement au point. Une information qui nous a été donnée à la séance plénière du mercredi 18 janvier 2017 lorsque le cas de LCF et de City FM a été évoqué pour la seconde fois.

Mais il ressort des échanges que les vraies raisons qui sous-tendent ce projet de fermeture se trouvent dans les « on m’a dit », « on m’a dit », etc.

Il interpelle ensuite les juges:

De tout ce qui précède, Monsieur le Président, j’en appelle à votre sagesse afin que vous nous aidiez à traduire effectivement dans les faits les engagements que nous avons pris en prêtant serment devant votre haute juridiction. Notre pays qui s’est engagé dans une nouvelle dynamique et qui fait face à plusieurs défis, n’a pas besoin en ce moment de ce coup de force.

Pitang Tchalla le fossoyeur de la presse

Institution toujours soupçonnée d’être à la solde du pouvoir, la HAAC était devenue quelque peu « normale » sous la présidence de Philippe Evegno et de Kokou Tozoun. Mais le retour de Pitang Tchalla, ancien ministre d’Eyadema, et cacique du régime, ramène au-devant de la scène des méthodes surannées. Porte-valise de l’argent de la corruption des journalistes, cet ancien ministre de l’information est non seulement décidé à régler des vieux comptes entre Kabyè, mais surtout à donner le coup de grâceà la liberté de presse vacillante.

 

 

1101 Vues totales 1 Vues ce jour
(Visited 250 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Newsletter