Grève : Les syndicats enseignants insatisfaits suite au dialogue

Les primes n’ont pas été au menu des discussions entre pouvoir et syndicats. La CSET se réunit demain pour décider de la poursuite ou non de la grève.

D’après des sources proches de la Coordination des syndicats de l’éducation du Togo (CSET), les discussions ont porté sur le problème de l’auxiliariat,  la Caisse nationale de sécurité sociale, et les affectations punitives.

De grandes lignes générales ont été dégagées sans arriver véritablement à un accord, selon un membre de la délégation de la CSET joint au téléphone par notre Rédaction.

Cependant, aucune avancée notable sur les questions relatives à la grève, c’est-à-dire la plate-forme de revendication relative à l’amélioration de leurs conditions de vie et de travail : primes de nuit, indemnités de logements, etc…

La CSET se réunit demain en une espèce d’assemblée générale pour informer les membres et décider ou non de la poursuite de la grève. Elle accuse les autorités de se livrer toujours à « un dilatoire ».

Les syndicats avaient lancé une grève de quatre jours cette semaine. L’école publique togolaise est perturbée sur l’ensemble du territoire depuis décembre par une série de grèves.

Avatar
A propos Komi Dovlovi 813 Articles
Journaliste chroniqueur, Komi Dovlovi collabore au journal Le Temps depuis sa création en 1999. Il s'occupe de politique et d'actualité africaine. Son travail est axé sur la recherche et l'analyse, en conjonction avec les grands  développements au Togo et sur le continent.

Laisser un commentaire