L’actualité vue par Le Temps du Togo

Ouganda : Onze écoliers meurent dans l'incendie de leurs dortoirs

Onze jeunes garçons Ougandais ont été tués et 20 grièvement…

Il guettait les proches des patients pour voler leurs motos

Voleur de motos? Un présumé avait sa tactique unique pour…

Togo/Bénin : Négociation pour la délimitation de la frontière maritime

Le Togo et le Bénin négocient la délimitation consensuelle de…

Cameron : Libération de la journaliste anglophone Mimi Mefo

La journaliste anglophone camerounaise, Mimi Mefo, a été libérée samedi…

Tchad : Un an de prison ferme pour "séquestration" d'une mineure

L'époux de la jeune Hawariya, qui l'accusait de l'avoir séquestrée…

eSwatini : La fille du roi, ministre de l'Information du royaume

La fille du roi Mswati III de l'eSwatini, ancien Swaziland,…

Mobilisation pour améliorer les conditions de vie des personnes âgées

L’Etat togolais mobilise ses partenaires pour la mise en œuvre…

Le Togo accueille un colloque international sur les plantes médicinales

Lomé abritera en décembre un colloque international sur les plantes…

Etude : Des chiens capables de diagnostiquer le paludisme

Des chiens spécialement formés pourraient diagnostiquer le paludisme en flairant…

Niels Högel, «l'infirmier du diable» accusé d'une centaine de meurtres

«Le pire meurtrier d'Allemagne depuis Hitler», «l'infirmier du diable», «le…

Tanzanie : Dar es Salaam appelle à dénoncer les homosexuels

Le gouverneur de Dar es Salaam et environs est en…

Guinée-équatoriale : Alfredo Okenve, a été arrêté et "roué de coups"

Un défenseur des droits humains équato-guinéen, Alfredo Okenve a été…

Gabon : la mouvance Anonymous a attaqué les sites officiels

Des hackers de la mouvance Anonymous ont revendiqué les attaques…

Indonésie : Un avion de Lion Air parti de Jakarta s'écrase…

Un appareil de la compagnie Lion Air a disparu des radars…

Liberia : Weah annonce la gratuité pour le premier cycle universitaire

Le président du Liberia, GeorgeLe président Georges Weah vient d’annoncer…

François Jeronimo Amorin J., héros de la lutte indépendantiste disparaît.

François Jeronimo Amorin Joao compte parmi les ardents militants ayant…

Canal+ condamnée pour un "éloge appuyé" du Togo

La chaîne française Canal+ a été condamnée par le CSA,…

Le Maroc teste son projet de télémédecine en zone rurale

Le Maroc a lancé, le 22 octobre 2018, la phase…

Raila Odinga nommé haut représentant de l'Union africaine

L’Union africaine nomme l’opposant kényan, Raila Odinga haut représentant de…

Arrestation pour contrefaçon de la quinine en RDC 

Deux responsables d'un des plus grands laboratoires pharmaceutiques en RDC…

Ethiopie : au moins 120 clous extraits de l'estomac d'un patient

Des médecins d'un hôpital de la capitale éthiopienne ont extrait…

Le Togo contre la criminalité faunique et floristique

L’autorité chargée de la protection de l’environnement et des ressources…

Médias/RDC : Cinq journalistes "enlevés" à Kinshasa

Cinq journalistes d'un tri-hebdomadaire paraissant à Kinshasa "enlevés" après la…

Le Togo communique sur l’organisme de sécurité sanitaire des aliments

Le Togo est en chantier pour créer un organisme de…

Vers l’interconnexion des douanes de cinq pays ouest-africains

Réunis à Lomé, le Burkina Faso, la Côte d'Ivoire, le…

Angola : Le président se réjouit d'avoir freiné la corruption

Le président angolais s'est réjoui des résultats obtenus sur le…

Appel aux bonnes pratiques dans le commerce café-cacao

A l’orée de la campagne de commercialisation du café-cacao, les…

Sierra Leone: le gouvernement annule un contrat avec la Chine

Le gouvernement sierra léonais résilie un contrat de 300 millions $…

L'ancien footballeur Bonaventure Kalou gagne la mairie de Vavoua

L'ancien international ivoirien Bonaventure Kalou a été élu maire de…

Dapaong : Une grotte mariale dédiée au pèlerinage des fidèles

Après quinze ans d’existence, la paroisse Bon Pasteur de Natbagou…

«
»
TwitterFacebookGoogle+

L’Etat togolais appelle les couvents vaudous à de la discipline

Le non respect de la discipline au sein de la Fédération Nationale des Cultes Vaudous et des Traditions du Togo (FNCVTT) est caractériel et son bureau exécutif dit vouloir ramener l’ordre, la discipline et la dignité au sein des différents couvents du pays à travers quelques actions. La fédération se donne cinq ans pour réussir.

Les couvents vaudous accueillent en  leur sein les enfants (filles et garçons) en âge de se scolariser. Ils y passent plusieurs années à l’endurance et à l’apprentissage des pratiques traditionnelles liées au culte vaudou. Quelques générations déjà qu’une certaine modernité tente d’écourter leur séjour dans ces couvents et à les orienter autrement, vers l’école moderne. Les Etats et quelques partenaires sont à la pointe de cette campagne avec la couverture de la chefferie traditionnelle.

Avec le soutien de ces partenaires, la fédération (FNCVTT) annonce le démarrage d’un recensement de tous les couvents du pays pour répertorier le nombre d’enfants vivant dans chaque couvent, en vue de plancher sur leur scolarisation et leur formation professionnelle. L’occasion aussi d’identifier tous les prêtres et prêtresses des couvents qui respectent l’éthique et la déontologie. Les lieux et forêts sacrés de culte vaudou et des traditions seront enregistrés, dans le souci de continuer à assurer leur protection contre les feux de brousse et autres actions destructives des hommes.

Ce recensement débute du sud vers le nord du pays et par région d’ici 2021. La région Maritime pour 2017. Il se poursuivra en 2018 dans la région des Plateaux, en 2019 dans la Centrale, ensuite la Kara et les Savanes, respectivement en 2020 et 2021.

Le culte Vaudou n’est pas une pratique néfaste. La loyauté, le respect de la loi et de la chose publique, le respect de l’autre, l’amour et la compréhension mutuelle sont quelques principes de cette pratique. Le Vaudou est une tradition qui prône le bien-être spirituel de ses adeptes et contribue aussi au développement du milieu où il est exercé.

La pratique des couvents avec internement des enfants de bas âge est concentrée dans les régions du sud du Togo et presque résiduelle dans le reste du pays. L’opinion est divisée sur le temps de séjour des enfants dans ces couvents mais  depuis quelques années l’Etat tente des dispositions pour mettre ces enfants à l’abri des mariages précoces et des maladies sexuellement transmissibles. Une entente est conclue entre chefs traditionnels, chefs de couvents, adeptes ces cultes vaudou et pratiquants avec l’accompagnement des partenaires en développement : «45 jours, c’est le maximum de temps qu’un enfant vaudou doit passer dans un couvent et seulement durant les vacances ». Le reste du temps est consacré à l’école.

2108 Vues totales 2 Vues ce jour
(Visited 195 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Newsletter