Economie: Le Budget 2017 ne peut pas financer la croissance

Selon l’ancien ministre Kako Nubukpo, le budget 2017 limite les capacités du Gouvernement pour financer une politique de l’emploi et la croissance.

La politique de petits bras continue. C’est en tout cas ce qu’en pense l’ex ministre de la prospective Kako Nubukpo, à la lecture du budget exercice 2017 qui s’élève 1227,4 milliards CFA.

Le ministre a fait cette déclaration au cours d’une dédicace du livre L’envol des Eperviers à l’Université de Lomé.

Le budget consacre un taux de 35% au remboursement de la dette et 15% au salaire, alors que sa moitié ne sera pas consacrée à la gestion des politiques publiques.  Il consacre également 46% aux « dépenses sociales ».

« Le constat qui en découle est qu’en matière de politique économique, les marges de manœuvre sont limitées », a déclaré le ministre.

« Nos marges de manœuvre sont limitées. C’est pour cela nous devons absolument maîtriser la dette et utiliser rationnellement les ressources qui nous restent pour financer la croissance et la création d’emplois », a ajouté l’ex ministre.

L’envol de la dette

La dette du Togo a explosé ces trois dernières années, passant de 46.5% du PIB en 2011 pour atteindre le chiffre alarmant de 75.4% en 2015.

Elle est due essentiellement à des investissements dans les infrastructures. Des investissements dont on doute de la pertinence.

Le gouvernement peine à maîtriser la dette alors que les investissements n’ont cesse de continuer.

Soyez le premier à commenter

Votre avis sur cet article