Côte d’Ivoire : Kablan Duncan nommé vice-président

Le président Alassane Ouattara a désigné Daniel Kablan Duncan, son vice-président, aujourd’hui au cours d’une cérémonie au parlement de Côte d’Ivoire.

Ce mardi 10 janvier, Daniel Kablan Duncan a été nommé vice-président de la République de Côte d’Ivoire, ce au cours d’une cérémonie à l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire.

Il s’agit d’un moment historique pour les Ivoiriens. Cette nomination faite suite à une modification de la Constitution validée par un référendum l’année dernière.

Depuis l’indépendance de la Côte d’Ivoire en 1960, le président de l’Assemblée nationale était le successeur constitutionnel du Président de la République en cas de vacance du pouvoir.

Daniel Kablan Duncan, ancien Premier ministre de Henri Konan Bedié, occupe le même poste sous Alassane Ouattara depuis 2012.  Issu du PDCI-RDA, rompu aux finances et à la diplomatie, il est considéré par le président Ouattara comme un homme« fidèle, dévoué », qui a un « grand sens de l’Etat ».

Intervention de Daniel Kablan Duncan

« Je voudrais indiquer à quel point je suis heureux et ému de la décision prise par le président de la République de bien vouloir me nommer à cette haute et prestigieuse fonction de vice-président de la République. Je dois dire que ces remerciements vont aussi à son aîné, le président Henri Konan Bédié, avec lequel il a toujours travaillé en synergie et en symbiose», a déclaré le nouveau vice-président.

Cette nomination intervient après les législatives qui ont vu la victoire du RHDP, la coalition au pouvoir, composée du PDCI-RDA et du RDR.

Guillaume Soro a fini par obtenir de nouveau la présidence de l’Assemblée nationale, alors que les anciens militaires issus de la rebellion, revendiquant une revalorisation salariale, avaient fait des mutineries sur l’ensemble du territoire.

Le président Alassane Ouattara a limogé trois responsables de la sécurité. le chef d’état-major des armées, le général Soumaïla Bakayoko, du commandant suprême de la gendarmerie Gervais Kouakou Kouassi, et du chef de la police, Bredou M’Bia.

 

Avatar
A propos Komi Dovlovi 793 Articles
Journaliste chroniqueur, Komi Dovlovi collabore au journal Le Temps depuis sa création en 1999. Il s'occupe de politique et d'actualité africaine. Son travail est axé sur la recherche et l'analyse, en conjonction avec les grands  développements au Togo et sur le continent.

Soyez le premier à commenter

Votre commentaire sur cet article