L’actualité vue par Le Temps du Togo

Ghana: Le gouvernement ambitionne de rendre l’éducation secondaire gratuite

Promesse de campagne du candidat Nana Akufo-Addo, le Gouvernement ghanéen veut…

Le Maroc satisfait de la résolution de l’ONU sur le…

Le Royaume chérifien s'est contenté d'une résolution du Conseil de…

Arts: Une alliance de Faure Gnassingbe et des artistes togolais

Faure Gnassingbe a inauguré le 28 avril dernier des fresques…

La fête patronale de l’UCAO-UUT a célébré l’érudit St Augustin

L’Université Catholique de l’Afrique de l’Ouest-Unité Universitaire Technique (UCAO-UUT) a…

ZAAP : Vers la mécanisation des zones agricoles aménagées

Le Togo tente l’expérience de la mécanisation de l’agriculture dans…

27 avril: Faure Gnassingbé décore ses fidèles serviteurs

Dans le cadre de la célébration du 27 avril, Faure…

Justice : La perpétuité confirmée pour l’ex-président tchadien Hissène Habré

Les Chambres africaines extraordinaires ont confirmé ce 27 avrril à…

Le Togo entreprend la construction d’un port de pêche moderne

La localité de Gbétsogbé (environ 7 km à l’est de…

Irak : trois djihadistes de Daesh tués par des sangliers

Trois combattants de l’Etat Islamique (EI) auraient été tués par…

FESTHEF : fin de la quinzième édition à Assahoun

La quinzaine édition du Festival de Théâtre de la Fraternité…

RDC: 20 morts dans des affrontements interethniques au Kasaï

20 personnes ont été tuées le 19 avril lors d’affrontements…

Fait divers: Un mort dans l'incendie d'un véhicule de contrebande…

Un contrebandier transportant du carburant illiicite a été tué dans…

Gilchrist Olympio: "Il faut oublier les réformes !"

Dans une interview à Jeune Afrique, le président national de…

27 avril: L'ANC célébrera l'indépendance en solo

Naturellement, l'Alliance nationale pour le changement (ANC) ne participera pas…

Les rivières Koumongou et Kara abriteront deux ponts d'ici 2020

Le Japon aide le Togo à construire deux ponts sur…

Media: La Gazette du Golfe, nouveau revenu sur le marché…

La Haac a autorisé le journal La Gazette du Golfe à…

Le salon international des études et formations ELITE ouvre à…

Un salon international, ELITE s’ouvre à Lomé pour renseigner sur…

Fait divers: Un voleur présumé battu à mort à Casablanca

Un voleur présumé a été battu à mort le 23…

Bouraima Brim Diabacté: "L'UFC ne périra jamais"

Brim Bouraïma Diabacté, l'un des vice-présidents de l'UFC, a déclaré…

Opération entonnoir: Les deux policiers évacués à Accra sont décédés

Deux autres policiers sont décédés suite à l'accident de leur…

Premier test à grande échelle d’un  vaccin contre le paludisme…

A la veille de la Journée mondiale de lutte contre…

Présidentielle française: Les Français du Togo ont plébiscité Emmanuel Macron

Les ressortissants français au Togo ont plébiscité Emmanuel Macron, 344…

RDC : Des proches de Joseph Kabila impliqués dans un scandale…

Selon Reuters révèle un scandale de corruption dans le marché…

Recul prix du cacao : la Côte-d'Ivoire réduit ses dépenses publiques

La réduction des dépenses publiques est de l’ordre de 10%…

Le Burundi interdit l’achat de téléphone mobile dans la rue

L’achat de téléphone portable au Burundi est désormais codifié. La…

Méningite au Nigeria : plus de 750 morts

Elle est énorme et coûteuse en vies humaines cette épidémie…

Mémoire : Une exposition sur la visite de Sylvanus Olympio aux…

L’Ambassade des USA au Togo et le HCRRUN organisent du…

Togo: 200 km de fibre optique pour raccorder 500 bâtiments…

Le chef de l’Etat Faure Gnassingbé inaugurera le 24 avril…

«
»
TwitterFacebookGoogle+

Togo: Six partis politiques tentent un nouveau regroupement

Six partis politiques lancent un nouveau regroupement visiblement opposé au CAP 2015 mais en vue d’une recomposition de la scène politique au Togo. 

L’Alliance des Démocrates pour le développement Intégral (ADDI), Les Forces Démocratiques pour la République (FDR), Le Togo Autrement, Les Démocrates, Le Mouvement Citoyen pour la Démocratie et le Développement (MCD) et Le Parti des Togolais, ensemble au sein d’un regroupement anonyme.

Un regroupement de minoritaires, c’est comme cela qu’on peut appeler  le rassemblement de partis politiques annoncé ce 9 janvier à l’hôtel Ibis de Lomé.

Non seulement le regroupement est anonyme mais il n’a ni bureau ni leader d’après Fulbert Atisso.  C’est dire que les nouveaux alliés se sont mis ensemble sur un minimum syndical : un assemblage hétéroclite sans leader mais dans lequel chacun reste chef chez soi.

Partis politiques minoritaires

Dans ce regroupement d’éléments minoritaires  sur l’échiquier politique, l’ADDI est le plus connu. Dirigé par l’économiste et universitaire Aimé Tchaboré Gogué, l’ADDI a une  forte implantation dans la région de la Savane et dispose de trois sièges à l’Assemblée nationale.

Ex allié de l’ANC avec qui il formait un groupe parlementaire, l’ADDI s’est défait de cette alliance au moment de la présidentielle d’avril 2015 pour des raisons non seulement de stratégie mais aussi de contestation profonde du leadership de Jean-Pierre Fabre, jugé peu efficace.

Les autres sont des partis extraparlementaires, exception faite des FDR, disposant d’un siège au parlement.

Autre caractéristique de ce regroupement, la présence de voix fortes voire tonitruantes de la scène à l’instar du Parti des Togolais et de Togo Autrement connus pour leur force de proposition.

Changer le rapport de force

Le regroupement arrive dans un contexte où le théâtre politique est marqué par une domination outrageuse d’un seul acteur, le parti UNIR au pouvoir, et la relégation à la périphérie au rôle de faire-valoir du CAP 2015, regroupement de parti de certains partis de l’opposition.

L’objectif de ce regroupement est donc évidemment de constituer une alternative plus  crédible au pouvoir en place, par opposition au CAP 2015 dont l’efficacité est mise en doute depuis la présidentielle d’avril 2015.

Le CAP 2015 est en voie d’émasculation depuis la présidentielle d’avril 2015 qui a connu la défaite de son candidat, Jean-Pierre Fabre de l’Alliance nationale pour le changement (ANC).

En outre, ce regroupement arrive également dans un contexte de délitement de l’opposition marqué par des divisions et de multiples recompositions à désorienter les militants.

Exemple: les FDR, nouveau né des partis sur une scène qui en compte une centaine, est issu des querelles de leadership au CAR. L’ex-président, M. Yaovi Agboyibo, 74 ans, tente de reprendre les rênes du parti, cantonné aujourd’hui dans le sud-est maritime.

Le Togo est dirigé depuis 1967 par la même famille, les Gnassingbé, le même parti, le RPT et son avatar, UNIR, reposant sur une béquille, les Forces armées togolaises.

Le pouvoir de Faure Gnassingbé repose sur une mainmise sur l’Administration, le pouvoir judiciaire et une chambre d’enregistrement appelée Assemblée nationale. Le pouvoir s’oppose à toute réforme devant changer le cours du système politique inique et pseudo-démocratique mis en place par la force.

Autre phénomène inquiétant: l’embrigandement de l’élite intellectuelle par le parti au pouvoir. Les élites déçues par l’absence de perspective d’un changement dans un avenir proche, s’allient de plus en plus au pouvoir, laissant de plus en plus le champ à l’établissement d’un parti unique au Togo et à la disparition de toute opposition, y compris celle des leaders d’opinion.

Le nouveau regroupement, s’il peut apparaître comme un éniéme rassemblement, vu sa composition, ne manque pas de lancer le débat sur la nécessité d’une renaissance de l’opposition face à un pouvoir cinquatenaire.

1098 Vues totales 1 Vues ce jour

Laisser un commentaire

Newsletter