L’actualité vue par Le Temps du Togo

Education: Détournements à la direction régionale de Lomé

Le conseil des ministres a révélé de graves malversations financières…

Alpha Condé pour sauver la mise à Yahya Jammeh

Le Guinéen Alpha Condé est en Gambie avec pour mission…

Aného découvre « l’or blanc » sur sa côte

Les premiers produits de l’unité artisanale de production de sel…

Un atelier sur la gestion du patrimoine muséographique

Un atelier sur le patrimoine a été organisé par la…

La préfecture Golfe et l'IYF engagés pour la décentralisation

La préfecture du Golfe et l'International Youth Fellwoship signent un…

Gambie : Adama Barrow investi à Dakar

Le président élu de la Gambie, Adama Barrow, a fait…

Le gouvernement institue un groupe de travail pour l'éducation

Le Premier ministre Selom Klassou a institué un Groupe de…

Gervais Djondo distingué pour sa contribution à l’économie africaine

L'entrepreneur Gervais Djondo a été distingué par l’Initiative AfroChampions pour…

Faure Gnassingbé aurait donné 5 milliards à Manuel Valls

Lors de son passage à Lomé, Faure Gnassingbé aurait offert…

Les enseignants en grève de trois jours à compter de…

Les syndicats enseignants du public ont relancé une grève de…

Vers une intervention militaire en Gambie

Selon un officiel nigérian, l’option militaire est imminente  en Gambie…

Téléphonie mobile : Un troisième opérateur est possible

Un troisième opérateur de téléphonie mobile est possible, déclare M.…

Le Roy aligne un groupe choc contre la Côte-d’Ivoire

Le sélectionneur des Eperviers du Togo, Claude Le Roy vient…

Médias : Le Groupe Sud média en voie de fermeture ?

L’ultimatum de la Haac aux médias menacés de fermeture a…

Les Eperviers ouvrent les matches de leur groupe ce lundi

Les Eperviers du Togo ouvrent le bal des matches de…

Gambie: Les jours de Yahya Jammeh sont comptés

A trois jours de la fin de son mandat ,…

Vers une monnaie numérique, le e-cfa dans l’Uemoa

Le Sénégal va tester au nom des pays de l'UEMOA,…

Politique : Yawovi Agboyibo le CAR en main

Yawovi Agboyibo a repris la tête du Comité d’action pour…

Jean-Pierre Fabre veut rencontrer Faure Gnassingbe

Dans un courrier au chef de l’Etat, le leader de…

L’Etat togolais appelle les couvents vaudous à de la discipline

Le non respect de la discipline au sein de la…

Presse : Le PPT dément avoir reçu l'argent de la corruption

En pleine bourrasque de scandale de corruption, le Patronat de…

Banque mondiale : Une croissance faible en Afrique en 2017

Pour la Banque mondiale, l’Afrique subsaharienne  connaîtra une croissance « modeste »…

Economie: Le Budget 2017 ne peut pas financer la croissance

Selon l’ancien ministre Kako Nubukpo, le budget 2017 limite les…

Etat-civil : Faciliter les procédures d’enregistrement de nouveaux-nés

Partenaires et acteurs se mobilisent pour améliorer les procédures d'enregistrement…

Togo: Deux milliards pour les victimes de violences politiques

Dans le cadre du processus de réconciliation, l'Etat a provisionné…

Suppression des frais roaming entre le Togo et cinq pays

Le Togo formalise son intention de supprimer les frais de…

Gambie: Yahya Jammeh attendra jusqu'en mai pour le recours

Le Cour suprême de Gambie n’a pas siégé sur le…

Côte d’Ivoire : Kablan Duncan nommé vice-président

Le président Alassane Ouattara a désigné Daniel Kablan Duncan, son…

Presse privée: Démission en cascade dans les corporations

  Le Patronat de la presse togolaise (PPT) enregistre une deuxième…

Gambie: Une Cour suprême fantôme pour Yahya Jammeh

La Cour suprême de Gambie doit statuer sur un recours…

«
»
TwitterFacebookGoogle+

Togo: Six partis politiques tentent un nouveau regroupement

Six partis politiques lancent un nouveau regroupement visiblement opposé au CAP 2015 mais en vue d’une recomposition de la scène politique au Togo. 

L’Alliance des Démocrates pour le développement Intégral (ADDI), Les Forces Démocratiques pour la République (FDR), Le Togo Autrement, Les Démocrates, Le Mouvement Citoyen pour la Démocratie et le Développement (MCD) et Le Parti des Togolais, ensemble au sein d’un regroupement anonyme.

Un regroupement de minoritaires, c’est comme cela qu’on peut appeler  le rassemblement de partis politiques annoncé ce 9 janvier à l’hôtel Ibis de Lomé.

Non seulement le regroupement est anonyme mais il n’a ni bureau ni leader d’après Fulbert Atisso.  C’est dire que les nouveaux alliés se sont mis ensemble sur un minimum syndical : un assemblage hétéroclite sans leader mais dans lequel chacun reste chef chez soi.

Partis politiques minoritaires

Dans ce regroupement d’éléments minoritaires  sur l’échiquier politique, l’ADDI est le plus connu. Dirigé par l’économiste et universitaire Aimé Tchaboré Gogué, l’ADDI a une  forte implantation dans la région de la Savane et dispose de trois sièges à l’Assemblée nationale.

Ex allié de l’ANC avec qui il formait un groupe parlementaire, l’ADDI s’est défait de cette alliance au moment de la présidentielle d’avril 2015 pour des raisons non seulement de stratégie mais aussi de contestation profonde du leadership de Jean-Pierre Fabre, jugé peu efficace.

Les autres sont des partis extraparlementaires, exception faite des FDR, disposant d’un siège au parlement.

Autre caractéristique de ce regroupement, la présence de voix fortes voire tonitruantes de la scène à l’instar du Parti des Togolais et de Togo Autrement connus pour leur force de proposition.

Changer le rapport de force

Le regroupement arrive dans un contexte où le théâtre politique est marqué par une domination outrageuse d’un seul acteur, le parti UNIR au pouvoir, et la relégation à la périphérie au rôle de faire-valoir du CAP 2015, regroupement de parti de certains partis de l’opposition.

L’objectif de ce regroupement est donc évidemment de constituer une alternative plus  crédible au pouvoir en place, par opposition au CAP 2015 dont l’efficacité est mise en doute depuis la présidentielle d’avril 2015.

Le CAP 2015 est en voie d’émasculation depuis la présidentielle d’avril 2015 qui a connu la défaite de son candidat, Jean-Pierre Fabre de l’Alliance nationale pour le changement (ANC).

En outre, ce regroupement arrive également dans un contexte de délitement de l’opposition marqué par des divisions et de multiples recompositions à désorienter les militants.

Exemple: les FDR, nouveau né des partis sur une scène qui en compte une centaine, est issu des querelles de leadership au CAR. L’ex-président, M. Yaovi Agboyibo, 74 ans, tente de reprendre les rênes du parti, cantonné aujourd’hui dans le sud-est maritime.

Le Togo est dirigé depuis 1967 par la même famille, les Gnassingbé, le même parti, le RPT et son avatar, UNIR, reposant sur une béquille, les Forces armées togolaises.

Le pouvoir de Faure Gnassingbé repose sur une mainmise sur l’Administration, le pouvoir judiciaire et une chambre d’enregistrement appelée Assemblée nationale. Le pouvoir s’oppose à toute réforme devant changer le cours du système politique inique et pseudo-démocratique mis en place par la force.

Autre phénomène inquiétant: l’embrigandement de l’élite intellectuelle par le parti au pouvoir. Les élites déçues par l’absence de perspective d’un changement dans un avenir proche, s’allient de plus en plus au pouvoir, laissant de plus en plus le champ à l’établissement d’un parti unique au Togo et à la disparition de toute opposition, y compris celle des leaders d’opinion.

Le nouveau regroupement, s’il peut apparaître comme un éniéme rassemblement, vu sa composition, ne manque pas de lancer le débat sur la nécessité d’une renaissance de l’opposition face à un pouvoir cinquatenaire.

438 Vues totales 1 Vues ce jour

Laisser un commentaire

Newsletter