L’actualité vue par Le Temps du Togo

Adhésion au Commonwealth : Puérile réaction de l’ANC

Une mission du Commonwealth a séjourné à Lomé pour évaluer…

Faune de l'Oti: Le délibéré renvoyé au 3 mars

Le procureur a requis 40 mois d’emprisonnement dont 20 mois…

Serge Gakpé range le maillot des Eperviers

  L’international togolais Serge Gakpé, a annoncé jeudi via sa page…

Clément Ahialey, un spécialiste d'évasion fiscale à la tête de…

L’Association des Grandes Entreprises du Togo élit à sa tête…

Togo: L’opposition vers une union pour exiger les réformes politiques

Deux groupes de l’opposition se sont réunis hier en vue…

Sénégal : Réformes foncières attendues

Le Sénégal souhaite accélérer les procédures dans la mise en…

Facebook offre un nouveau service innovant

Envoyer de l’argent vers les Etats-Unis, l’Europe ou encore l’Australie…

Eperviers : Les comptes du comité de mobilisation des fonds

Le comité de mobilisation des fonds pour la campagne de…

Mango et Dapaong accèderont mieux au service de l’eau potable

Les villes de Mango et Dapaong ne sont pas les…

France : François Bayrou soutient Emmanuel Macron

,Le président du Modem, François Bayrou, apporte un soutien de…

Afrique: DHL facilite les achats en ligne grâce à  On…

DHL Express facilite les achats en ligne grâce au déploiement…

Un juge annule le retrait de l’Afrique du Sud de…

«Inconstitutionnelle et invalide», tel est le cinglant verdict de la…

Cameroun : Moteurs à gaz pour les écloseries de volailles

La technologie des moteurs à gaz de GE offre une…

Pitang Tchalla demande des investigations sur l’agression de Robert Avotor

Dans un sursaut de dignité contenue, le président de  la…

De nouveaux billets de banque en perspective pour la Somalie

La Somalie va émettre de nouveaux billets de banque pour…

Un Togolais remporte le tournoi d’enduro international de Kpalimé

Les Togolais ont imposé leur rythme au tournoi d'enduro international…

Démarrage des travaux de réhabilitation du site Agbogbo de Notsè

Le périmètre de l’ancienne cité du peuple Ewé de Notsè,…

Une église catholique profanée à Kinshasa

Des individus non identifiés ont profané une église catholique dimanche…

Les syndicats d'enseignants  en grève de trois jours à partir…

La Coordination des syndicats de l’enseignement au Togo lance une…

Argent : WorldRemit atteint 10 000 transactions par mois en Tanzanie

WorldRemit observe une énorme croissance des transferts d’argent vers la…

Messi revient en Egypte comme ambassadeur

Le retour de Messi est celui du footballeur du Barça…

Jean-Pierre Fabre :"Accord politique global ou rien"

Dans un courrier à la présidente du Hccrun, Jean-Pierre Fabre…

Liberté de presse: Qui veut  tuer le journaliste Robert Avotor ?

La liberté de presse est en danger : alors que…

Le code minier sera harmonisé dans l’espace UEMOA

Les pays de l'UEMOA souhaitent adopter un code minier commun…

Les juridictions et services pénitentiaires ont besoin de moyens

  Un rapport d’audit de l’inspection générale et juridictions pénitentiaires recommande…

Sidiki Kaba salue le retour de la Gambie à la…

Le Président de l’Assemblée des Etats Parties se félicite de…

Haac: On parle de l’affaire LCF et City FM au…

La Secrétaire d’Etat chargé des relations avec les institutions et…

L’Institut Goethe expose les sites historiques allemands au Togo

Un projet lie le Togo à l'Allemagne pour informer sur…

Améliorer l'hygiène et la qualité des produits halieutiques

Les pêcheurs artisanaux  regroupés au sein de FCPAT travaillent,pour une…

Violences intercommunautaires dans la région de la Savane

Des violences intercommunautaires ont lieu entre des éléveurs peuhls et…

«
»
TwitterFacebookGoogle+

Togo: Six partis politiques tentent un nouveau regroupement

Six partis politiques lancent un nouveau regroupement visiblement opposé au CAP 2015 mais en vue d’une recomposition de la scène politique au Togo. 

L’Alliance des Démocrates pour le développement Intégral (ADDI), Les Forces Démocratiques pour la République (FDR), Le Togo Autrement, Les Démocrates, Le Mouvement Citoyen pour la Démocratie et le Développement (MCD) et Le Parti des Togolais, ensemble au sein d’un regroupement anonyme.

Un regroupement de minoritaires, c’est comme cela qu’on peut appeler  le rassemblement de partis politiques annoncé ce 9 janvier à l’hôtel Ibis de Lomé.

Non seulement le regroupement est anonyme mais il n’a ni bureau ni leader d’après Fulbert Atisso.  C’est dire que les nouveaux alliés se sont mis ensemble sur un minimum syndical : un assemblage hétéroclite sans leader mais dans lequel chacun reste chef chez soi.

Partis politiques minoritaires

Dans ce regroupement d’éléments minoritaires  sur l’échiquier politique, l’ADDI est le plus connu. Dirigé par l’économiste et universitaire Aimé Tchaboré Gogué, l’ADDI a une  forte implantation dans la région de la Savane et dispose de trois sièges à l’Assemblée nationale.

Ex allié de l’ANC avec qui il formait un groupe parlementaire, l’ADDI s’est défait de cette alliance au moment de la présidentielle d’avril 2015 pour des raisons non seulement de stratégie mais aussi de contestation profonde du leadership de Jean-Pierre Fabre, jugé peu efficace.

Les autres sont des partis extraparlementaires, exception faite des FDR, disposant d’un siège au parlement.

Autre caractéristique de ce regroupement, la présence de voix fortes voire tonitruantes de la scène à l’instar du Parti des Togolais et de Togo Autrement connus pour leur force de proposition.

Changer le rapport de force

Le regroupement arrive dans un contexte où le théâtre politique est marqué par une domination outrageuse d’un seul acteur, le parti UNIR au pouvoir, et la relégation à la périphérie au rôle de faire-valoir du CAP 2015, regroupement de parti de certains partis de l’opposition.

L’objectif de ce regroupement est donc évidemment de constituer une alternative plus  crédible au pouvoir en place, par opposition au CAP 2015 dont l’efficacité est mise en doute depuis la présidentielle d’avril 2015.

Le CAP 2015 est en voie d’émasculation depuis la présidentielle d’avril 2015 qui a connu la défaite de son candidat, Jean-Pierre Fabre de l’Alliance nationale pour le changement (ANC).

En outre, ce regroupement arrive également dans un contexte de délitement de l’opposition marqué par des divisions et de multiples recompositions à désorienter les militants.

Exemple: les FDR, nouveau né des partis sur une scène qui en compte une centaine, est issu des querelles de leadership au CAR. L’ex-président, M. Yaovi Agboyibo, 74 ans, tente de reprendre les rênes du parti, cantonné aujourd’hui dans le sud-est maritime.

Le Togo est dirigé depuis 1967 par la même famille, les Gnassingbé, le même parti, le RPT et son avatar, UNIR, reposant sur une béquille, les Forces armées togolaises.

Le pouvoir de Faure Gnassingbé repose sur une mainmise sur l’Administration, le pouvoir judiciaire et une chambre d’enregistrement appelée Assemblée nationale. Le pouvoir s’oppose à toute réforme devant changer le cours du système politique inique et pseudo-démocratique mis en place par la force.

Autre phénomène inquiétant: l’embrigandement de l’élite intellectuelle par le parti au pouvoir. Les élites déçues par l’absence de perspective d’un changement dans un avenir proche, s’allient de plus en plus au pouvoir, laissant de plus en plus le champ à l’établissement d’un parti unique au Togo et à la disparition de toute opposition, y compris celle des leaders d’opinion.

Le nouveau regroupement, s’il peut apparaître comme un éniéme rassemblement, vu sa composition, ne manque pas de lancer le débat sur la nécessité d’une renaissance de l’opposition face à un pouvoir cinquatenaire.

895 Vues totales 7 Vues ce jour

Laisser un commentaire

Newsletter