L’actualité vue par Le Temps du Togo

Valorisation filière forestière : deux nouveaux appuis pour accompagner

La filière forestière togolaise enregistre deux nouvelles initiatives pour renforcer…

Mondial 2026 : Maroc, Côte d’Ivoire et Espagne, co-organisateurs ?

Le Maroc veut innover dans l’organisation des coupes du monde.…

Le Kenya détient la meilleure connexion Internet d’Afrique

Le Kenya offre la meilleure connexion internet actuellement en Afrique,…

La Guinée occtroie des tablettes numériques aux étudiants

Le président Alpha Condé avait promis environ cent mille tablettes…

Le Togo possède sa nouvelle carte topographique numérique

Le Togo a dessiné sa nouvelle carte topographique numérique qui…

Publication d'une enquête pour les prévisions macroéconomiques

Le Togo pense à hisser son économie sur un sentier…

Téléphonie mobile: Orange arrache Airtel Burkina

Le réseau de la téléphonie mobile du Burkina Faso subit…

La francophonie célèbre sa quinzaine au Togo

La francophonie se célèbre tous les 20 mars. Depuis quelques…

Droits humains : Le Togo invité à mettre en œuvre les…

Le Conseil des droits de l'homme a adopté ce 16…

Energie : L'industrie pétrolière et gazière d'Afrique en mai au…

Ce rassemblement annuel de l'industrie du pétrole et du gaz…

Brésil : Retour au foot pour un gardien assassin

Un footballeur brésilien, Bruno Fernandes retrouve les pelouses après sept…

Education : La grève des enseignants absente du Conseil des ministres

Timide reprise des cours après trois de grève, une petite…

Le PAM veut utiliser le port de Lomé comme un…

De passage à Lomé, le Directeur du PAM a fait…

Ahmad Ahmad au podium de la Confédération Africaine de Football

L'Assemblée Générale de la Confédération Africaine de Football a élu…

La cité lacustre de Ganvié attirera bientôt les touristes

Le nouveau projet touristique du Bénin va consister à moderniser…

Togo: Les milieux d’affaires à l’origine du limogeage de Henri…

Maversations, hostilités des milieux d'affaires seraient à l'origine du départ…

Afrique Sud : Des suspects du braquage de l'aéroport de Johannesburg

Déjà des arrestations une semaine après un braquage inédit à…

Claude Ameganvi lance une campagne pétitionnaire pour la démission de…

Claude Ameganvi du Parti des Travailleurs, sonne la mobilisation populaire…

La danse de la gourde, Akoto a son festival

La danse de la gourde, Akoto, a un droit d'auteur…

Adébayor Shéyi retrouve le sens des buts

Blessé depuis le 04 février 2017 après son premier match…

Sélectionneur adjoint FTF : Julien Chevalier remplace Migné

Le Ministère togolais des sports accepte Julien Chevalier comme nouveau…

Cinquantenaire pour les sœurs de NDA de Notsè

Double commémoration des sœurs assomptionnistes célébrant le bicentenaire de leur…

Session ordinaire du comité technique spécialisé de l’UA à Lomé

Démarrage à Lomé des travaux de la session ordinaire du…

Kanté fait sa fête traditionnelle TISLM-DIFOINI-OBOUDAM 2017

Les Lamba, Tamberma et N’gangan de la Kéran ont célébré…

Vers la baisse des tarifs télécoms au Bénin

Le gendarme des télécoms au Bénin recommande aux opérateurs de…

Guinée: Le militaire Toumba Diakité expulsé vers Conakry

Recherché par la justice guinéenne pour le massacre de 157…

Education: Des manifestations d'élèves dans plusieurs localités du pays

Dans plusieurs localités du pays se déroulent actuellement des manifestations…

La Fifa récuse le limogeage des dirigeants maliens de football

Les dirigeants maliens de la fédération de football ont été…

La prison civile de Dapaong fera peau neuve

La prison civile de Dapaong date de la période coloniale.…

Les cyclistes togolais mis au vert à Adéta

Les cyclistes togolais ont démarré leur regroupement en vue de…

«
»
TwitterFacebookGoogle+

La HAAC menace de fermer certains médias

Plusieurs médias de l’audiovisuel risquent de fermer boutique à partir du 15 janvier, d’après un ultimatum de la HAAC rendu publique le 27 décembre.

La Haute autorité de l’audiovisuelle et de la communication (HAAC) presse la gomme à fond: Après une mise en demeure, il y a quelques semaines, pour rappeler à l’ordre les médias de l’audiovisuel de faire la signature d’une convention d’installation ou le renouvellement de la convention,  l’institution a rendu publique la liste des médias dans son collimateur.

Ces radios et télévision doivent régulariser leur situation avant le 15 janvier sous peine de voir « les autorisations d’installation, d’exploitation et  les fréquences » « purement et simplement retirées » et « cédées à d’autres demandeurs » (sic).

Sont en ligne de mire :

Pour les radiodiffusions :

  • Radio Bethel à Gléi/Radio La Bonne Nouvelle à Lomé /Radio City FM à Lomé/Radio Maria à Kara/Radio Maria à Kpalimé/Radio La Voix de l’Oti à Mango/Radio La Voix de Vo à Amegnran/Radio Ocean à Aneho/ Radio Sky FM à Badou

Pour les chaines de télévision:

  • La Chaîne du Futur (LCF)

Des médias proches de l’opposition

Le fait d’évoquer le règlement pour fermer ces médias, ne peut occulter la volonté des dirigeants de la HAAC de museler certains médias jugés un peu trop proches de l’opposition ou de certains ex-caciques du pouvoir aujourd’hui en disgrâce.

C’est le cas par exemple de la télévision LCF et de sa radio City FM, proches de Pascal Bodjona, ancien ministre de l’Administration territoriale et ex-Directeur de cabinet du président Faure Gnassingbé.

L’ancien ministre a été plusieurs fois  arbitrairement détenu dans le cadre d’une sombre affaire d’escroquerie sur la personne d’un homme d’affaires Emirati, Abbas Youssef.

Si Pascal Bodjona, dont la voix s’est tassée depuis sa sortie de prison cette année, les médias bénéficiant de son soutien continuent de porter une voix critique à travers des émissions où viennent s’exprimer librement de nombreux dirigeants de l’opposition et de la société civile.

Contrecoup de sa disgrâce, l’assèchement de ses ressources financières, dont le corolaire est la mauvaise passe de LCF et City FM, qui ont connu des grognes et des débrayages du personnel.

Avec une telle santé financière déclinante, il est peu étonnant que LCF et City FM soient en mesure de régulariser leur renouvellement avant le 15 janvier.

De même, la situation pour les radios citées, y compris les radios proches de l’Eglise catholique ou  celle d’obédience protestante.

Restrictions des libertés d’information et d’expression

L’ultimatum de la HAAC vient rappeler les restrictions aux droits à l’information sur le territoire. Sous le paravent d’un code de la presse des plus libertaires au monde, le régime a hypocritement dressé des barrières  liberticides pour restreindre la liberté d’information.

Par exemple, les licences d’installation, d’exploitation, et les fréquences sont attribuées à compte-goutte par lARTP.

Et, à part Radio Lomé et Radio Kara, médias officiels et porte-voix du régime, aucun média privé, exception notable des chaînes étrangères  comme RFI et BBC, ne dispose de fréquence couvrant l’ensemble du territoire.

Les fréquences sont limitées géographiquement, souvent dans le périmètre de leurs landernaux préfectoraux.

En outre, les radios rurales citées sont démunies à sang, travaillant dans des conditions absolument épouvantables loin non seulement des canons du journalisme radio mais surtout du minimum syndical requis.

Aussi, journalistes peu instruits, programmes tellement indigents que l’information donnée instruit-t-elle à peine les cibles concernées quant à leurs situations de ruraux mais également ne les forme-t-elle pas en ce qui concerne la société démocratique, objectif avoué de l’installation des médias.

En principe, la HAAC a pour mission de réguler les médias et de permettre la pluralité de l’information.

Cependant sa composition partisane, et l’arrivée à sa tête d’un cacique du RPT, adhérent par opportunisme à UNIR, tombé en disgrâce avant de recouvrer les faveurs du palais, ne favorisent pas le nivellement des médias.

Le président Pitang Tchalla, a été taxé par un parti d’opposition de manquer de légitimité pour diriger une telle institution.

 

763 Vues totales 2 Vues ce jour

Laisser un commentaire

Newsletter