L’actualité vue par Le Temps du Togo

Les pharmaciens mobilisés contre l’usage excessif des antibiotiques

Les pharmaciens célèbrent leur semaine au Togo. Pour cette nouvelle…

Ouganda : Onze écoliers meurent dans l'incendie de leurs dortoirs

Onze jeunes garçons Ougandais ont été tués et 20 grièvement…

Il guettait les proches des patients pour voler leurs motos

Voleur de motos? Un présumé avait sa tactique unique pour…

Togo/Bénin : Négociation pour la délimitation de la frontière maritime

Le Togo et le Bénin négocient la délimitation consensuelle de…

Cameron : Libération de la journaliste anglophone Mimi Mefo

La journaliste anglophone camerounaise, Mimi Mefo, a été libérée samedi…

Tchad : Un an de prison ferme pour "séquestration" d'une mineure

L'époux de la jeune Hawariya, qui l'accusait de l'avoir séquestrée…

eSwatini : La fille du roi, ministre de l'Information du royaume

La fille du roi Mswati III de l'eSwatini, ancien Swaziland,…

Mobilisation pour améliorer les conditions de vie des personnes âgées

L’Etat togolais mobilise ses partenaires pour la mise en œuvre…

Le Togo accueille un colloque international sur les plantes médicinales

Lomé abritera en décembre un colloque international sur les plantes…

Etude : Des chiens capables de diagnostiquer le paludisme

Des chiens spécialement formés pourraient diagnostiquer le paludisme en flairant…

Niels Högel, «l'infirmier du diable» accusé d'une centaine de meurtres

«Le pire meurtrier d'Allemagne depuis Hitler», «l'infirmier du diable», «le…

Tanzanie : Dar es Salaam appelle à dénoncer les homosexuels

Le gouverneur de Dar es Salaam et environs est en…

Guinée-équatoriale : Alfredo Okenve, a été arrêté et "roué de coups"

Un défenseur des droits humains équato-guinéen, Alfredo Okenve a été…

Gabon : la mouvance Anonymous a attaqué les sites officiels

Des hackers de la mouvance Anonymous ont revendiqué les attaques…

Indonésie : Un avion de Lion Air parti de Jakarta s'écrase…

Un appareil de la compagnie Lion Air a disparu des radars…

Liberia : Weah annonce la gratuité pour le premier cycle universitaire

Le président du Liberia, GeorgeLe président Georges Weah vient d’annoncer…

François Jeronimo Amorin J., héros de la lutte indépendantiste disparaît.

François Jeronimo Amorin Joao compte parmi les ardents militants ayant…

Canal+ condamnée pour un "éloge appuyé" du Togo

La chaîne française Canal+ a été condamnée par le CSA,…

Le Maroc teste son projet de télémédecine en zone rurale

Le Maroc a lancé, le 22 octobre 2018, la phase…

Raila Odinga nommé haut représentant de l'Union africaine

L’Union africaine nomme l’opposant kényan, Raila Odinga haut représentant de…

Arrestation pour contrefaçon de la quinine en RDC 

Deux responsables d'un des plus grands laboratoires pharmaceutiques en RDC…

Ethiopie : au moins 120 clous extraits de l'estomac d'un patient

Des médecins d'un hôpital de la capitale éthiopienne ont extrait…

Le Togo contre la criminalité faunique et floristique

L’autorité chargée de la protection de l’environnement et des ressources…

Médias/RDC : Cinq journalistes "enlevés" à Kinshasa

Cinq journalistes d'un tri-hebdomadaire paraissant à Kinshasa "enlevés" après la…

Le Togo communique sur l’organisme de sécurité sanitaire des aliments

Le Togo est en chantier pour créer un organisme de…

Vers l’interconnexion des douanes de cinq pays ouest-africains

Réunis à Lomé, le Burkina Faso, la Côte d'Ivoire, le…

Angola : Le président se réjouit d'avoir freiné la corruption

Le président angolais s'est réjoui des résultats obtenus sur le…

Appel aux bonnes pratiques dans le commerce café-cacao

A l’orée de la campagne de commercialisation du café-cacao, les…

Sierra Leone: le gouvernement annule un contrat avec la Chine

Le gouvernement sierra léonais résilie un contrat de 300 millions $…

L'ancien footballeur Bonaventure Kalou gagne la mairie de Vavoua

L'ancien international ivoirien Bonaventure Kalou a été élu maire de…

«
»
TwitterFacebookGoogle+

La HAAC menace de fermer certains médias

Plusieurs médias de l’audiovisuel risquent de fermer boutique à partir du 15 janvier, d’après un ultimatum de la HAAC rendu publique le 27 décembre.

La Haute autorité de l’audiovisuelle et de la communication (HAAC) presse la gomme à fond: Après une mise en demeure, il y a quelques semaines, pour rappeler à l’ordre les médias de l’audiovisuel de faire la signature d’une convention d’installation ou le renouvellement de la convention,  l’institution a rendu publique la liste des médias dans son collimateur.

Ces radios et télévision doivent régulariser leur situation avant le 15 janvier sous peine de voir « les autorisations d’installation, d’exploitation et  les fréquences » « purement et simplement retirées » et « cédées à d’autres demandeurs » (sic).

Sont en ligne de mire :

Pour les radiodiffusions :

  • Radio Bethel à Gléi/Radio La Bonne Nouvelle à Lomé /Radio City FM à Lomé/Radio Maria à Kara/Radio Maria à Kpalimé/Radio La Voix de l’Oti à Mango/Radio La Voix de Vo à Amegnran/Radio Ocean à Aneho/ Radio Sky FM à Badou

Pour les chaines de télévision:

  • La Chaîne du Futur (LCF)

Des médias proches de l’opposition

Le fait d’évoquer le règlement pour fermer ces médias, ne peut occulter la volonté des dirigeants de la HAAC de museler certains médias jugés un peu trop proches de l’opposition ou de certains ex-caciques du pouvoir aujourd’hui en disgrâce.

C’est le cas par exemple de la télévision LCF et de sa radio City FM, proches de Pascal Bodjona, ancien ministre de l’Administration territoriale et ex-Directeur de cabinet du président Faure Gnassingbé.

L’ancien ministre a été plusieurs fois  arbitrairement détenu dans le cadre d’une sombre affaire d’escroquerie sur la personne d’un homme d’affaires Emirati, Abbas Youssef.

Si Pascal Bodjona, dont la voix s’est tassée depuis sa sortie de prison cette année, les médias bénéficiant de son soutien continuent de porter une voix critique à travers des émissions où viennent s’exprimer librement de nombreux dirigeants de l’opposition et de la société civile.

Contrecoup de sa disgrâce, l’assèchement de ses ressources financières, dont le corolaire est la mauvaise passe de LCF et City FM, qui ont connu des grognes et des débrayages du personnel.

Avec une telle santé financière déclinante, il est peu étonnant que LCF et City FM soient en mesure de régulariser leur renouvellement avant le 15 janvier.

De même, la situation pour les radios citées, y compris les radios proches de l’Eglise catholique ou  celle d’obédience protestante.

Restrictions des libertés d’information et d’expression

L’ultimatum de la HAAC vient rappeler les restrictions aux droits à l’information sur le territoire. Sous le paravent d’un code de la presse des plus libertaires au monde, le régime a hypocritement dressé des barrières  liberticides pour restreindre la liberté d’information.

Par exemple, les licences d’installation, d’exploitation, et les fréquences sont attribuées à compte-goutte par lARTP.

Et, à part Radio Lomé et Radio Kara, médias officiels et porte-voix du régime, aucun média privé, exception notable des chaînes étrangères  comme RFI et BBC, ne dispose de fréquence couvrant l’ensemble du territoire.

Les fréquences sont limitées géographiquement, souvent dans le périmètre de leurs landernaux préfectoraux.

En outre, les radios rurales citées sont démunies à sang, travaillant dans des conditions absolument épouvantables loin non seulement des canons du journalisme radio mais surtout du minimum syndical requis.

Aussi, journalistes peu instruits, programmes tellement indigents que l’information donnée instruit-t-elle à peine les cibles concernées quant à leurs situations de ruraux mais également ne les forme-t-elle pas en ce qui concerne la société démocratique, objectif avoué de l’installation des médias.

En principe, la HAAC a pour mission de réguler les médias et de permettre la pluralité de l’information.

Cependant sa composition partisane, et l’arrivée à sa tête d’un cacique du RPT, adhérent par opportunisme à UNIR, tombé en disgrâce avant de recouvrer les faveurs du palais, ne favorisent pas le nivellement des médias.

Le président Pitang Tchalla, a été taxé par un parti d’opposition de manquer de légitimité pour diriger une telle institution.

 

1551 Vues totales 2 Vues ce jour
(Visited 253 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Newsletter