L’actualité vue par Le Temps du Togo

Education: Détournements à la direction régionale de Lomé

Le conseil des ministres a révélé de graves malversations financières…

Alpha Condé pour sauver la mise à Yahya Jammeh

Le Guinéen Alpha Condé est en Gambie avec pour mission…

Aného découvre « l’or blanc » sur sa côte

Les premiers produits de l’unité artisanale de production de sel…

Un atelier sur la gestion du patrimoine muséographique

Un atelier sur le patrimoine a été organisé par la…

La préfecture Golfe et l'IYF engagés pour la décentralisation

La préfecture du Golfe et l'International Youth Fellwoship signent un…

Gambie : Adama Barrow investi à Dakar

Le président élu de la Gambie, Adama Barrow, a fait…

Le gouvernement institue un groupe de travail pour l'éducation

Le Premier ministre Selom Klassou a institué un Groupe de…

Gervais Djondo distingué pour sa contribution à l’économie africaine

L'entrepreneur Gervais Djondo a été distingué par l’Initiative AfroChampions pour…

Faure Gnassingbé aurait donné 5 milliards à Manuel Valls

Lors de son passage à Lomé, Faure Gnassingbé aurait offert…

Les enseignants en grève de trois jours à compter de…

Les syndicats enseignants du public ont relancé une grève de…

Vers une intervention militaire en Gambie

Selon un officiel nigérian, l’option militaire est imminente  en Gambie…

Téléphonie mobile : Un troisième opérateur est possible

Un troisième opérateur de téléphonie mobile est possible, déclare M.…

Le Roy aligne un groupe choc contre la Côte-d’Ivoire

Le sélectionneur des Eperviers du Togo, Claude Le Roy vient…

Médias : Le Groupe Sud média en voie de fermeture ?

L’ultimatum de la Haac aux médias menacés de fermeture a…

Les Eperviers ouvrent les matches de leur groupe ce lundi

Les Eperviers du Togo ouvrent le bal des matches de…

Gambie: Les jours de Yahya Jammeh sont comptés

A trois jours de la fin de son mandat ,…

Vers une monnaie numérique, le e-cfa dans l’Uemoa

Le Sénégal va tester au nom des pays de l'UEMOA,…

Politique : Yawovi Agboyibo le CAR en main

Yawovi Agboyibo a repris la tête du Comité d’action pour…

Jean-Pierre Fabre veut rencontrer Faure Gnassingbe

Dans un courrier au chef de l’Etat, le leader de…

L’Etat togolais appelle les couvents vaudous à de la discipline

Le non respect de la discipline au sein de la…

Presse : Le PPT dément avoir reçu l'argent de la corruption

En pleine bourrasque de scandale de corruption, le Patronat de…

Banque mondiale : Une croissance faible en Afrique en 2017

Pour la Banque mondiale, l’Afrique subsaharienne  connaîtra une croissance « modeste »…

Economie: Le Budget 2017 ne peut pas financer la croissance

Selon l’ancien ministre Kako Nubukpo, le budget 2017 limite les…

Etat-civil : Faciliter les procédures d’enregistrement de nouveaux-nés

Partenaires et acteurs se mobilisent pour améliorer les procédures d'enregistrement…

Togo: Deux milliards pour les victimes de violences politiques

Dans le cadre du processus de réconciliation, l'Etat a provisionné…

Suppression des frais roaming entre le Togo et cinq pays

Le Togo formalise son intention de supprimer les frais de…

Gambie: Yahya Jammeh attendra jusqu'en mai pour le recours

Le Cour suprême de Gambie n’a pas siégé sur le…

Côte d’Ivoire : Kablan Duncan nommé vice-président

Le président Alassane Ouattara a désigné Daniel Kablan Duncan, son…

Presse privée: Démission en cascade dans les corporations

  Le Patronat de la presse togolaise (PPT) enregistre une deuxième…

Gambie: Une Cour suprême fantôme pour Yahya Jammeh

La Cour suprême de Gambie doit statuer sur un recours…

«
»
TwitterFacebookGoogle+

Le Nigéria se débarrasse de ses «fonctionnaires fantômes»

Au Nigéria cinquante mille agents fictifs infestaient la fonction publique et ces fonctionnaires percevaient leurs salaires. Le pays s’en est débarrassé.

Les autorités communiquent sur les treize milliards de nairas économisés sur les salaires payés à des fonctionnaires de février à décembre 2016, et l’audit des retraites qui a permis de récupérer 1,1 milliard de nairas par mois sur la même période.

Le gouvernement nigérian a débarrassé la fonction publique de 50.000 « travailleurs fantômes », ce qui lui a permis d’économiser près de 630 millions d’euros dans le cadre de la lutte contre la corruption, a annoncé mardi la présidence.

« La masse salariale du gouvernement fédéral a été débarrassée de 50.000 travailleurs fantômes, permettant d’économiser la somme gigantesque de 200 milliards de nairas (627,8 millions d’euros) » en 2016, a écrit le porte-parole de la présidence, Garba Shehu, dans un communiqué.

Shehu a affirmé que 11 des principaux suspects avaient été traduits devant la Commission pour les crimes économiques et financiers (EFCC).

« Le programme phare de l’administration Muhammadu Buhari pour débarrasser le système de la fraude et instiller la bonne gouvernance est en cours », a ajouté le porte-parole.

Le président nigérian Muhammadu Buhari, élu en 2015, a fait de la lutte contre la corruption endémique au Nigeria son principal cheval de bataille, accusant l’administration de l’ex-président Goodluck Jonathan d’avoir pillé les caisses de l’Etat.

Des dizaines d’anciens barons proches du pouvoir, dont des ministres et des juges très haut placés, ont été accusés de corruption ou de blanchiment d’argent et doivent aujourd’hui en répondre devant les tribunaux. Mais de plus en plus de voix affirment que cette répression ne vise que les proches de l’ancien gouvernement Jonathan.

Le gouvernement a promis de récompenser financièrement et de protéger ceux qui dénonceraient des détournements de fonds publics.

Le Temps avec AFP

437 Vues totales 1 Vues ce jour

Laisser un commentaire

Newsletter