L’actualité vue par Le Temps du Togo

Ghana: Le gouvernement ambitionne de rendre l’éducation secondaire gratuite

Promesse de campagne du candidat Nana Akufo-Addo, le Gouvernement ghanéen veut…

Le Maroc satisfait de la résolution de l’ONU sur le…

Le Royaume chérifien s'est contenté d'une résolution du Conseil de…

Arts: Une alliance de Faure Gnassingbe et des artistes togolais

Faure Gnassingbe a inauguré le 28 avril dernier des fresques…

La fête patronale de l’UCAO-UUT a célébré l’érudit St Augustin

L’Université Catholique de l’Afrique de l’Ouest-Unité Universitaire Technique (UCAO-UUT) a…

ZAAP : Vers la mécanisation des zones agricoles aménagées

Le Togo tente l’expérience de la mécanisation de l’agriculture dans…

27 avril: Faure Gnassingbé décore ses fidèles serviteurs

Dans le cadre de la célébration du 27 avril, Faure…

Justice : La perpétuité confirmée pour l’ex-président tchadien Hissène Habré

Les Chambres africaines extraordinaires ont confirmé ce 27 avrril à…

Le Togo entreprend la construction d’un port de pêche moderne

La localité de Gbétsogbé (environ 7 km à l’est de…

Irak : trois djihadistes de Daesh tués par des sangliers

Trois combattants de l’Etat Islamique (EI) auraient été tués par…

FESTHEF : fin de la quinzième édition à Assahoun

La quinzaine édition du Festival de Théâtre de la Fraternité…

RDC: 20 morts dans des affrontements interethniques au Kasaï

20 personnes ont été tuées le 19 avril lors d’affrontements…

Fait divers: Un mort dans l'incendie d'un véhicule de contrebande…

Un contrebandier transportant du carburant illiicite a été tué dans…

Gilchrist Olympio: "Il faut oublier les réformes !"

Dans une interview à Jeune Afrique, le président national de…

27 avril: L'ANC célébrera l'indépendance en solo

Naturellement, l'Alliance nationale pour le changement (ANC) ne participera pas…

Les rivières Koumongou et Kara abriteront deux ponts d'ici 2020

Le Japon aide le Togo à construire deux ponts sur…

Media: La Gazette du Golfe, nouveau revenu sur le marché…

La Haac a autorisé le journal La Gazette du Golfe à…

Le salon international des études et formations ELITE ouvre à…

Un salon international, ELITE s’ouvre à Lomé pour renseigner sur…

Fait divers: Un voleur présumé battu à mort à Casablanca

Un voleur présumé a été battu à mort le 23…

Bouraima Brim Diabacté: "L'UFC ne périra jamais"

Brim Bouraïma Diabacté, l'un des vice-présidents de l'UFC, a déclaré…

Opération entonnoir: Les deux policiers évacués à Accra sont décédés

Deux autres policiers sont décédés suite à l'accident de leur…

Premier test à grande échelle d’un  vaccin contre le paludisme…

A la veille de la Journée mondiale de lutte contre…

Présidentielle française: Les Français du Togo ont plébiscité Emmanuel Macron

Les ressortissants français au Togo ont plébiscité Emmanuel Macron, 344…

RDC : Des proches de Joseph Kabila impliqués dans un scandale…

Selon Reuters révèle un scandale de corruption dans le marché…

Recul prix du cacao : la Côte-d'Ivoire réduit ses dépenses publiques

La réduction des dépenses publiques est de l’ordre de 10%…

Le Burundi interdit l’achat de téléphone mobile dans la rue

L’achat de téléphone portable au Burundi est désormais codifié. La…

Méningite au Nigeria : plus de 750 morts

Elle est énorme et coûteuse en vies humaines cette épidémie…

Mémoire : Une exposition sur la visite de Sylvanus Olympio aux…

L’Ambassade des USA au Togo et le HCRRUN organisent du…

Togo: 200 km de fibre optique pour raccorder 500 bâtiments…

Le chef de l’Etat Faure Gnassingbé inaugurera le 24 avril…

«
»
TwitterFacebookGoogle+

Le Nigéria se débarrasse de ses «fonctionnaires fantômes»

Au Nigéria cinquante mille agents fictifs infestaient la fonction publique et ces fonctionnaires percevaient leurs salaires. Le pays s’en est débarrassé.

Les autorités communiquent sur les treize milliards de nairas économisés sur les salaires payés à des fonctionnaires de février à décembre 2016, et l’audit des retraites qui a permis de récupérer 1,1 milliard de nairas par mois sur la même période.

Le gouvernement nigérian a débarrassé la fonction publique de 50.000 « travailleurs fantômes », ce qui lui a permis d’économiser près de 630 millions d’euros dans le cadre de la lutte contre la corruption, a annoncé mardi la présidence.

« La masse salariale du gouvernement fédéral a été débarrassée de 50.000 travailleurs fantômes, permettant d’économiser la somme gigantesque de 200 milliards de nairas (627,8 millions d’euros) » en 2016, a écrit le porte-parole de la présidence, Garba Shehu, dans un communiqué.

Shehu a affirmé que 11 des principaux suspects avaient été traduits devant la Commission pour les crimes économiques et financiers (EFCC).

« Le programme phare de l’administration Muhammadu Buhari pour débarrasser le système de la fraude et instiller la bonne gouvernance est en cours », a ajouté le porte-parole.

Le président nigérian Muhammadu Buhari, élu en 2015, a fait de la lutte contre la corruption endémique au Nigeria son principal cheval de bataille, accusant l’administration de l’ex-président Goodluck Jonathan d’avoir pillé les caisses de l’Etat.

Des dizaines d’anciens barons proches du pouvoir, dont des ministres et des juges très haut placés, ont été accusés de corruption ou de blanchiment d’argent et doivent aujourd’hui en répondre devant les tribunaux. Mais de plus en plus de voix affirment que cette répression ne vise que les proches de l’ancien gouvernement Jonathan.

Le gouvernement a promis de récompenser financièrement et de protéger ceux qui dénonceraient des détournements de fonds publics.

Le Temps avec AFP

611 Vues totales 2 Vues ce jour

Laisser un commentaire

Newsletter