L’actualité vue par Le Temps du Togo

Adhésion au Commonwealth : Puérile réaction de l’ANC

Une mission du Commonwealth a séjourné à Lomé pour évaluer…

Faune de l'Oti: Le délibéré renvoyé au 3 mars

Le procureur a requis 40 mois d’emprisonnement dont 20 mois…

Serge Gakpé range le maillot des Eperviers

  L’international togolais Serge Gakpé, a annoncé jeudi via sa page…

Clément Ahialey, un spécialiste d'évasion fiscale à la tête de…

L’Association des Grandes Entreprises du Togo élit à sa tête…

Togo: L’opposition vers une union pour exiger les réformes politiques

Deux groupes de l’opposition se sont réunis hier en vue…

Sénégal : Réformes foncières attendues

Le Sénégal souhaite accélérer les procédures dans la mise en…

Facebook offre un nouveau service innovant

Envoyer de l’argent vers les Etats-Unis, l’Europe ou encore l’Australie…

Eperviers : Les comptes du comité de mobilisation des fonds

Le comité de mobilisation des fonds pour la campagne de…

Mango et Dapaong accèderont mieux au service de l’eau potable

Les villes de Mango et Dapaong ne sont pas les…

France : François Bayrou soutient Emmanuel Macron

,Le président du Modem, François Bayrou, apporte un soutien de…

Afrique: DHL facilite les achats en ligne grâce à  On…

DHL Express facilite les achats en ligne grâce au déploiement…

Un juge annule le retrait de l’Afrique du Sud de…

«Inconstitutionnelle et invalide», tel est le cinglant verdict de la…

Cameroun : Moteurs à gaz pour les écloseries de volailles

La technologie des moteurs à gaz de GE offre une…

Pitang Tchalla demande des investigations sur l’agression de Robert Avotor

Dans un sursaut de dignité contenue, le président de  la…

De nouveaux billets de banque en perspective pour la Somalie

La Somalie va émettre de nouveaux billets de banque pour…

Un Togolais remporte le tournoi d’enduro international de Kpalimé

Les Togolais ont imposé leur rythme au tournoi d'enduro international…

Démarrage des travaux de réhabilitation du site Agbogbo de Notsè

Le périmètre de l’ancienne cité du peuple Ewé de Notsè,…

Une église catholique profanée à Kinshasa

Des individus non identifiés ont profané une église catholique dimanche…

Les syndicats d'enseignants  en grève de trois jours à partir…

La Coordination des syndicats de l’enseignement au Togo lance une…

Argent : WorldRemit atteint 10 000 transactions par mois en Tanzanie

WorldRemit observe une énorme croissance des transferts d’argent vers la…

Messi revient en Egypte comme ambassadeur

Le retour de Messi est celui du footballeur du Barça…

Jean-Pierre Fabre :"Accord politique global ou rien"

Dans un courrier à la présidente du Hccrun, Jean-Pierre Fabre…

Liberté de presse: Qui veut  tuer le journaliste Robert Avotor ?

La liberté de presse est en danger : alors que…

Le code minier sera harmonisé dans l’espace UEMOA

Les pays de l'UEMOA souhaitent adopter un code minier commun…

Les juridictions et services pénitentiaires ont besoin de moyens

  Un rapport d’audit de l’inspection générale et juridictions pénitentiaires recommande…

Sidiki Kaba salue le retour de la Gambie à la…

Le Président de l’Assemblée des Etats Parties se félicite de…

Haac: On parle de l’affaire LCF et City FM au…

La Secrétaire d’Etat chargé des relations avec les institutions et…

L’Institut Goethe expose les sites historiques allemands au Togo

Un projet lie le Togo à l'Allemagne pour informer sur…

Améliorer l'hygiène et la qualité des produits halieutiques

Les pêcheurs artisanaux  regroupés au sein de FCPAT travaillent,pour une…

Violences intercommunautaires dans la région de la Savane

Des violences intercommunautaires ont lieu entre des éléveurs peuhls et…

«
»
TwitterFacebookGoogle+

Le Nigéria se débarrasse de ses «fonctionnaires fantômes»

Au Nigéria cinquante mille agents fictifs infestaient la fonction publique et ces fonctionnaires percevaient leurs salaires. Le pays s’en est débarrassé.

Les autorités communiquent sur les treize milliards de nairas économisés sur les salaires payés à des fonctionnaires de février à décembre 2016, et l’audit des retraites qui a permis de récupérer 1,1 milliard de nairas par mois sur la même période.

Le gouvernement nigérian a débarrassé la fonction publique de 50.000 « travailleurs fantômes », ce qui lui a permis d’économiser près de 630 millions d’euros dans le cadre de la lutte contre la corruption, a annoncé mardi la présidence.

« La masse salariale du gouvernement fédéral a été débarrassée de 50.000 travailleurs fantômes, permettant d’économiser la somme gigantesque de 200 milliards de nairas (627,8 millions d’euros) » en 2016, a écrit le porte-parole de la présidence, Garba Shehu, dans un communiqué.

Shehu a affirmé que 11 des principaux suspects avaient été traduits devant la Commission pour les crimes économiques et financiers (EFCC).

« Le programme phare de l’administration Muhammadu Buhari pour débarrasser le système de la fraude et instiller la bonne gouvernance est en cours », a ajouté le porte-parole.

Le président nigérian Muhammadu Buhari, élu en 2015, a fait de la lutte contre la corruption endémique au Nigeria son principal cheval de bataille, accusant l’administration de l’ex-président Goodluck Jonathan d’avoir pillé les caisses de l’Etat.

Des dizaines d’anciens barons proches du pouvoir, dont des ministres et des juges très haut placés, ont été accusés de corruption ou de blanchiment d’argent et doivent aujourd’hui en répondre devant les tribunaux. Mais de plus en plus de voix affirment que cette répression ne vise que les proches de l’ancien gouvernement Jonathan.

Le gouvernement a promis de récompenser financièrement et de protéger ceux qui dénonceraient des détournements de fonds publics.

Le Temps avec AFP

496 Vues totales 4 Vues ce jour

Laisser un commentaire

Newsletter