L’actualité vue par Le Temps du Togo

Le Burkina bombarde Bana avec des moustiques génétiquement modifiés

Dix mille moustiques mâles génétiquement modifiés ont été introduits à…

Liberia : Disparition de "conteneurs" de billets de banque

Cent millions de dollars, destinés à la Banque centrale du…

Vienne: Aussitôt son brevet de pilotage, meurt dans le crash…

Un avion de tourisme, piloté par un jeune de 20…

CILSS : Les Etats veulent renforcer la lutte contre la chenille…

Le Comité permanent inter-Etats de lutte contre la sécheresse dans…

RDC : Journalistes licenciés pour avoir couvert la conférence d’un opposant

Une ONG congolaise dénonce le licenciement de deux journalistes de…

Opic : Nouvelle enveloppe pour financer des projets en Afrique

L’agence américaine Overseas Private Investment Corporation, Opic, a approuvé une…

Le parquet ivoirien recherche "des dizaines de milliards" détournés

La haute autorité pour la bonne gouvernance a saisi le…

La Chine envisage son entrée dans le capital de Asky…

Le Fonds de développement Chine-Afrique (CAD-Fund) s’intéresse à Asky Airlines,…

Suppression de l’aide à la presse : "presse morte" maintenue en…

Les patrons de presse veulent protester en Côte-d'Ivoire contre la…

Participation des FAT aux opérations de maintien de la paix

Les Forces Armées Togolaises, FAT, ont organisé une journée d’information…

La Maison familiale de formation rurale se mue en Association

La Maison familiale de formation rurale rouvre à Manga avec…

William Gomis, ex-joueur de Saint-Etienne, tué dans une fusillade

Les dirigeants et joueurs de l’As Saint-Etienne sont profondément affectés…

Nigeria: une explosion de gaz fait plusieurs morts

Une explosion de gaz suivie d’un incendie a tué plusieurs…

La commune de Tsévié célèbre le mois de l’état civil

La mairie de Tsévié célèbre en partenariat avec le Service…

Ghana: Yahsat lance son service internet à haut débit par…

Le fournisseur de connectivité par satellite, Yahsat, a officiellement lancé…

Sénégal: la BOAD subventionne la construction d’infrastructures scolaires

Le Sénégal projette de construire cinq cent salles de classe…

Arrêté pour avoir comparé les Kenyans à des singes

Un homme d'affaires chinois a été arrêté au Kenya après…

RDC : Militants de Lucha libérés après deux jours de détention

Les sept militants de Lucha (Lutte pour le changement), arrêtés…

Transhumance : La campagne 2018 n’a enregistré aucune mort d’homme

Le Comité National de Transhumance (CNT) a tenu ses assises…

Ouganda : Les autorités interdisent un festival qui célébrerait l'homosexualité

Les autorités en Ouganda ont interdit un des plus importants…

RDC: Officiers arrêtés pour n'avoir pas empêché Lucha de manifester

Deux officiers de la police, accusés de n'avoir pas empêché…

RDC: libération du journaliste Tusenge Sebazungu contre rançon

Une organisation de défense de la presse annonce la libération…

Chine : 60 milliards de dollars au développement de l'Afrique

La Chine va consacrer soixante milliards de dollars supplémentaires au…

Hama: Un hebdomadaire tchadien suspendu pour "fausses informations"

Al-Chahed, un hebdomadaire tchadien, a été suspendu trois mois pour…

Bénin : Sanctions envisagées pour les footballeurs mentant sur leur âge

Bénin, le nouveau président de la fédération de football promet…

PPT : Carlos Kétohou passe les charges à Isidore Akollor

Le Patronat de la Presse Togolaise, PPT, a renouvelé son…

L’Université de Kara ouvre un master en planification de développement

L’Université de Kara va ouvrir cette année un programme de…

Les radios rurales du Togo souhaitent la performance

Les radios rurales du Togo sollicitent l’appui du gouvernement et…

Santé : Cas de cataractes pris en charge dans le Tchamba

Une opération chirurgicale foraine de la cataracte s'est déroulée du…

Ghana : les déchets électroniques passeront à l’usine

Le président du Ghana, Nana Akufo-Addo, a annoncé mercredi la…

«
»
TwitterFacebookGoogle+

J’aime le foot et je n’aime pas les Eperviers !

Togolais, ne payez pas ! Que les Eperviers, ils restent à la maison !

En ces temps de canicule, l’affaire a de quoi rendre apoplectiques bien de Togolais ! Le Gouvernement vient de démontrer de la manière la plus crasse son ignorance du principe d’accountabilité, la reddition des comptes que l’on doit aux citoyens chaque fois que l’action publique est engagée.

Faure Gnassingbé et ses acolytes viennent donc de signer ainsi leur impunité totale ; tout comme il y a quelques décennies un certain Karéwé Kossi signa l’assassinat de Tavio Amorin en laissant sur place sa carte d’identité nationale, une djihadiste méthode de faire l’apologie du crime.

Tenez, le vendredi, 16  décembre dernier,  on a parlé de foot au Conseil des ministres ! En fait, pas vraiment de foot, on a plutôt parlé des Eperviers …et d’espèces sonnantes et trébuchantes. Le Conseil des sinistres, comme disait Coluche, adopta un décret créant un comité ad hoc  «de mobilisation de fonds chargé de l’organisation des actions publicitaires et un comité de gestion des fonds, dans les conditions de transparence maximales».

L’ennui c’est qu’en 2013 déjà un même comité ad hoc créé avec «les conditions de transparence maximales» de gestion travailla à « mobiliser les fonds ».

On titilla le patriotisme des Togolais ; on exacerba leur chauvinisme même.

Avec la bénédiction du prince, la réclame était au rendez-vous. On titilla le patriotisme des Togolais ; on exacerba leur chauvinisme même. Résultat : bien de citoyens se dénudèrent pour que le comité  disposât de moyens que la caverne d’Ali Baba.

Pour parer à toute velléité de prévention citoyenne contre une telle démarche de soutien financier aux Eperviers, le gouvernement démocratisa le racket : des taxes furent prélevées sur les communications téléphoniques, l’alcool et le ciment….

Que l’on aime ou haïsse le foot, rien à faire, il faut payer l’impôt pour les Eperviers !

Les Togolais  sont un peuple charitable. Ils sont certes malheureux, derniers au classement du bonheur sur terre, ont l’âme chevillée au corps et tirent le diable par la queue et Dieu par la langue, mais pour les Eperviers, ils sont prêts à donner leur argent au diable ! Surtout quand il y a promesse de gérer cet argent dans « les conditions maximales de transparence. »

Cette transparence… Enfin…plus le mensonge est gros, plus  il s’enfle de crédibilité et ragaillardit la crédulité des peuples d’ici qui se nourrissent avidement de mythes.

Conséquence : depuis trois ans les Togolais, les yeux rivés au ciel, attendent les comptes gros comme la balafre d’un regretté général de l’armée. Peut-être l’argent est-il tombé dans les mains de cette « petite » minorité qui s’accapare des richesses, qui suscite l’inquiétude du chef de l’Etat. Les Togolais déclament, mais leurs déclamations assourdissent le gouvernement au point que ce dernier vient de recréer  le fameux comité chargé de « la mobilisation ».

Non, trêve d’illusion : Faure Gnassingbé ne fera pas les comptes de la CAN 2013. C’est un monarque absolu qui n’a de compte à rendre qu’à Dieu. Son peuple, ce tiers-Etat, malléable et corvéable à merci, ne représente rien dans l’ordre politique. A quoi bon lui rendre compte ?

Le problème, ce n’est pas que les Togolais sont trop ; que de toute façon ils sont prêts à se faire tondre la laine sur leur dos- ils seraient  même prêts à livrer leurs femmes et maîtresses  pourvu qu’on leur foute la paix, écrivait un auteur.

Le problème c’est l’illégalité tératologique de cet impôt levé pour les Eperviers. Il y a un budget général qui encadre les dépenses de notre fichue république monarcho-bananière, difficile de croire que les experts eussent pensé recourir à la charité imposée pour permettre à l’équipe nationale de disposer des conditions d’organisation les meilleures.

Généralement, l’impôt s’impose au citoyen. C’est un devoir, même si le citoyen lambda se demandait si les recettes fiscales ne disparaissaient pas dans l’opacité d’un compte offshore au Panama pour que  nos rues soient boueuses et de nos hôpitaux délités!

Payer l’impôt est un devoir, mais payer ces taxes levées pour les Eperviers n’en sont pas.

On peut aimer le foot et n’avoir ni sympathie ni tendresse pour les Eperviers. On peut aimer le sport et détester le foot. On n’est pas obligé de payer un impôt pour les Eperviers !

Enfin, cette affaire est la preuve tangible de la myopie absolue de cette équipe au pouvoir depuis 2005  quant au développement de ce pays.

La souscription pour les Eperviers est un non-sens. Cela aurait plus crédibilité si les fonds  devraient servir au développement du sport, en général et du foot à la base, en particulier. Un plan stratégique pour l’avenir.

C’est ainsi que les grandes nations se sont créées,  sur la base d’une vision sur le long terme et non d’une politique de développement d’opérette !

Togolais, ne payez pas ! Que les Eperviers, ils restent à la maison !

 

1364 Vues totales 1 Vues ce jour
(Visited 179 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Newsletter