Le traitement du pied bot par la méthode de Ponseti

Les Centres Hospitaliers Préfectoraux de Mango, Notsé et Badou sont des unités qui disposent en leur sein des infrastructures de traitement du pied bot au plan national. Techniciens et agents de santé de ces centres se sont retrouvés à Mango pour parfaire leurs connaissances sur la pathologie afin de pouvoir orienter leurs activités vers les populations des différents districts sanitaires sur l’existence des cliniques de prise en charge gratuite des pieds bot.

Des ONG comme Cure International ou CBM s’investissent pour changer la vie des enfants nés avec cette déficience.
Le nombre des enfants souffrant de cette pathologie est estimé à 423 selon Index Mundi 2011. Deux enfants sur 1000 naissent avec des pieds bots dans le monde. Depuis 2008, six cent enfants patients ont été pris en charge gratuitement au Togo grâce à l’appui des partenaires. Grâce au CBM par exemple, les CHP de Mango, Badou et Notsé abritent des cliniques de traitement de pied bot. Le financement de CBM a permis d’agrandir le réseau de clinique à onze, rapprochant ainsi les communautés aux structures sanitaires.

Le pied bot est une malformation congénitale qui survient au cours du 2ème trimestre de la grossesse. Elle se caractérise par un pied tourné en dedans et les orteils tournés vers le bas mais cette pathologie peut être traitée et corrigée. Son traitement se déroule en deux phases dont la correction plâtrée et celle du maintien de la correction. La méthode PONSETI est utilisée pour redresser le pied bot.
Le Temps avec Atop

Avatar
A propos Emilie ORONG 746 Articles
Emilie Orong est une passionnée de l'écriture. Elle a rejoint L'Equipe Le Temps en 2015. Couvre l'actualité nationale en tous genre et a un regard pointu sur l'actualité africaine.

Laisser un commentaire