Priorités du dividende démographique togolais : santé et éducation des filles

Le rapport pays d’analyse du «dividende démographique» est désormais public, un mécanisme prévisionnel de planification du développement et de la promotion de l’emploi des jeunes dans une dynamique ouest-africaine.
La dynamique vise à éclairer les différents acteurs sur les actions à envisager au niveau de chaque pays pour un véritable développement humain durable. Le notre dresse l’état des lieux de l’impact des actions menées dans les secteurs de l’éducation, de la santé et leur interaction avec la croissance économique et le développement humain.

Le document qui est rendu public vendredi par le ministère de la planification, montre comment la planification familiale et l’éducation des jeunes filles ouvrent des perspectives de croissance et dans quelle mesure les investissements dans la santé et l’éducation des filles aux secondaires peuvent représenter des stratégies clés pour la croissance et le développement. Celui-ci identifie les stratégies que le Togo pourra adopter ou renforcer afin de tirer profit de son dividende démographique pour sa croissance économique.

Le «dividende démographique» se veut une opportunité d’accélération de la croissance économique. Il résulte de la modification de la structure par âge de la population, dont la proportion des enfants et des personnes âgées diminue pendant que celle des adultes en âge de travailler augmente.

Soyez le premier à commenter

Vos commentaires sur l'article