L’actualité vue par Le Temps du Togo

Le salon international des études et formations ELITE ouvre à…

Un salon international, ELITE s’ouvre à Lomé pour renseigner sur…

Fait divers: Un voleur présumé battu à mort à Casablanca

Un voleur présumé a été battu à mort le 23…

Bouraima Brim Diabacté: "L'UFC ne périra jamais"

Brim Bouraïma Diabacté, l'un des vice-présidents de l'UFC, a déclaré…

Opération entonnoir: Les deux policiers évacués à Accra sont décédés

Deux autres policiers sont décédés suite à l'accident de leur…

Premier test à grande échelle d’un  vaccin contre le paludisme…

A la veille de la Journée mondiale de lutte contre…

Présidentielle française: Les Français du Togo ont plébiscité Emmanuel Macron

Les ressortissants français au Togo ont plébiscité Emmanuel Macron, 344…

RDC : Des proches de Joseph Kabila impliqués dans un scandale…

Selon Reuters révèle un scandale de corruption dans le marché…

Recul prix du cacao : la Côte-d'Ivoire réduit ses dépenses publiques

La réduction des dépenses publiques est de l’ordre de 10%…

Le Burundi interdit l’achat de téléphone mobile dans la rue

L’achat de téléphone portable au Burundi est désormais codifié. La…

Méningite au Nigeria : plus de 750 morts

Elle est énorme et coûteuse en vies humaines cette épidémie…

Mémoire : Une exposition sur la visite de Sylvanus Olympio aux…

L’Ambassade des USA au Togo et le HCRRUN organisent du…

Togo: 200 km de fibre optique pour raccorder 500 bâtiments…

Le chef de l’Etat Faure Gnassingbé inaugurera le 24 avril…

La route du beau: Quand le grand contournement innonde les…

La petite précipitation qu'a connu Lomé cette après-midi s'est soldée…

Un accident de la route fait quatre morts à Lilikopé

Un accident de la route impliquant un car et un…

La Togolaise des Eaux remplace gratuitement les compteurs défectueux

La Togolaise des Eaux (TdE) annonce le remplacement gratuit des…

Le Togo célèbre la journée internationale des sites et monuments

Chaque 18 avril est célébrée la journée internationale des sites…

L’opposition et la société civile s’unissent pour démissionner Jacob Zuma

Le président Jacob Zuma est  sur sellette depuis l’annonce d’une…

Etude : boues de vidange des fèces comme fertilisants agricoles ?

Des chercheurs togolais confirment la possibilité de l’utilisation des boues…

Santé : L'éléphantiasis éradiquée au Togo

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) félicite le Togo pour…

Faits divers: Deux policiers morts et trois autres gravement blessés…

"L'opération entonnoir" contre la vente du carburant illicite a fait…

Jordan Larue remporte l’édition 2017 du Motocross international de Lomé

Comme tous les ans, le rendez-vous sportif était le Motocross…

Réchauffement climatique: 90 milliards CFA pour lutter contre l’érosion côtière…

Un plan de lutte contre le réchauffement climatique et l’érosion…

King Mensah va fêter ses 20 ans de carrière le…

L’artiste de l’afro-funk King Mensah célébrera le 20ème anniversaire de…

Joss Stone, star de la world music sur la scène…

Le samedi 22 avril à 20h30, la star britannique Joss…

Championnat D1: Soupçon de match arrangé entre clubs d'élite

La course pour éviter la relégation en D2 a démarré.…

Afrique : Timide reprise de la croissance selon le FMI

Selon le FMI, les prévisions de croissance en Afrique sont…

Zimbabwe : Robert Mugabe, président depuis 37 ans. Et après…

Le président Robert Mugabe fait l'éloge du bilan désastreux à…

Le tour cycliste du Togo confisqué par des coureurs étrangers

L’édition 2017 du tour cycliste du Togo a connu son…

Santé: Campagne de vaccination contre la méningite dans le Tone

Des sources proches du ministère de la Santé, deux campagnes…

«
»
TwitterFacebookGoogle+

Musique: King Mensah fête les 20 ans de sa carrière à huis clos

20 ans de carrière musicale pour King Mensah ! On croirait l’écouter depuis 50 ans, tellement on s’en est lassé !

Considéré il y a quelques années comme le roi de la musique traditionnelle, couronné par deux Koras (2000 et 2004)- plus grande reconnaissance qu’un artiste africain peut espérer en Afrique subsaharienne-, King Mensah célèbre 20 ans de sa carrière ce samedi 10 décembre à l’Hôtel Sarakawa.

Ce sera un concert-live VIP pour la modique somme de 20.000 CFA. Un entre-soi donc pour la petite bourgeoisie et les nouveaux riches de Lomé.

Les mauvaises pensées pourraient vite conclure à une détestation des pauvres par le King. Loin de là. Le roi de la musique traditionnelle aime les pauvres, la preuve il a une fondation qui s’occupe des orphelins.

Artiste en déclin

L’ennui est ailleurs : King Mensah n’est plus vraiment le roi de l’afro-funk, une espèce de musique traditionnelle mangée à la sauce de la modernité qui a tant enchanté le jury des Kora Awards au point de lui attribuer deux trophées en l’espace de quatre ans. Les albums Madjo (1996), Edidodo (1998), Mensah Mensah (2000) et dans une moindre mesure Elom (2002) constituent révélation et confirmation d’un artiste en devenir. Et cette patte de l’école Ki-Yi de l’ivoiro-camerounaise qui lui a montré qu’on pouvait modeler et remodeler la pâte de la tradition.

Cette tessiture de la voix, son a cappela envoûtant, cette somme des rythmes voyageant à travers l’agbadja, l’akpessé, le kamou du pays  ne transportent plus les foules. Et pourtant, il avait créé l’émulation. Une floppée d’artistes avaient commencé à le singer, cette imitation servile n’est pas prête de s’éteindre, tant le pays, un éteignoir  meurtrier des talents, interdit la création mais promeut la copie pale, imitation servile.

Témoin de ce déclin, même le public, par faute goût peut-être, ne le suit plus. Il y a cinq ans, il remplissait le Stade de Kégué en faisant  le double de sa capacité (30.000 places) au point de susciter des sueurs froides à la sécurité. Mais depuis ce record mémorable, le King est sur une pente déclive. La glissante inexorable. King Glissant ! Aujourd’hui, il pourrait à peine remplir le quart de ce même Stade de Kégué.

Un concert-live VIP dans un huis clos à l’Hôtel Sarakawa- un lieu tout aussi en déclin –  pour les nouveaux riches du pays, un entre-soi entre petites gens qui s’apprécient pour le pays qu’ils délitent de leurs petites prédations ou de leur inconsciente alliance avec les prédateurs, bref des gens sortis tout droit du Jardin des délices de Jérôme Bosch.

Artiste officiel

King Mensah ne se fait aucune illusion sur la populace depuis qu’il est perçu comme l’artiste officiel des Gnassingbe, les Gnassingbe de père en fils, non de fille en fils, au point de s’accoutrer de pieds en cape dans les couleurs UNIR pour faire la fête avec la ministre du Développement à la base, celle qui distribue comme de petits pains des clopinettes pour soi-disant colmater, à travers des projets farfelus, la misère crasse créée par leur manque de vision d’un pays et de son développement.

Dommage le King, les vapes de la célébrité  embrunissent son talent, sa voix, patraque. Deux ou trois premiers albums et puis c’est tout. La suite est navrante. Paresse intellectuelle, embourgeoisement, et cette foi un peu bébête d’être béni des Dieux qu’il divulgue à longueur de chansons.

Il s’est essayé à d’autres genres, y compris le reggae. Mais quand ça ne va pas, rien à faire. C’est mort. N’est pas Bob Marley qui veut, surtout pas avec cette musique un peu « life is life » dans un pays qui oublie l’environnement concentrationnaire et les morts par balles dès qu’une urne se pointe. Et il chante Dieu à tous les coups ! Les quatre derniers albums de sa discographie ? Allez chercher sur www.masturbat.com !

Dommage, le King Mensah ! Un gâchis quand on pense qu’il est arrivé 23 années après Bella Bello… que l’on croyait à une renaissance de cette musique nationale qui n’a pas de chance…

Naissance: 12 août 1971

Ecole: Ki-Yi de Wèrèwèrè Liking.

Discographie

Madjo (1996)
Edidodo (1998)
Mensah Mensah (2000)
Elom (2002)
Yetonam (2008)
Da (2012)
Soke (2014)

 

 

 

 

1562 Vues totales 4 Vues ce jour

Laisser un commentaire

Newsletter