Vient de paraître: Une biographie de l’écrivain guinéen Williams Sassine

Écrivain discret aux multiples facettes, Williams Sassine (1944-1997) a laissé dans la littérature africaine de langue française une empreinte profonde.

Une biographie écrite par la Française, Elisabeth Degon, permet de redécouvrir cet auteur qui disait à propos du travail d’écrivain en Afrique que « l’écrivain écrit en vain et n’est pas lu ». Vanité du statut mais aussi profonde réflexion sur une langue de l’écriture qui n’est pas la langue maternelle des Africains francophones et de peuples dont la lecture n’est pas le mode de disctraction habituel.

Né d’un père libanais et d’une mère guinéenne, il a parcouru de nombreux pays où il a exercé principalement le métier d’enseignant.

Marginal en tous lieux, en tant que métis d’éducation chrétienne et musulmane, il a, très tôt, ressenti sa différence.

S’il est célèbre surtout pour ses romans – Saint Monsieur Baly, Le Jeune homme de sable, Wirriyamu, Le Zéhéros n’est pas n’importe qui –, en Guinée, sa réputation repose principalement sur la Chronique assassine qu’il faisait paraître à Conakry dans l’hebdomadaire satirique Le Lynx.

Une biographie exhaustive de Williams Sassine

Une quête documentaire passionnée a conduit l’auteure de la présente biographie à rechercher en France et en Afrique (Guinée, Gabon, Mauritanie) les témoignages de sa famille, de sa vie d’enseignant, d’écrivain et de journaliste. Il lui a fallu fouiller dans les bibliothèques et dans les archives. Elle a également réalisé une série d’entretiens émouvants avec ses proches, qu’elle a retrouvés progressivement. Elle a ainsi pu consulter ses textes et correspondances, rouvrir des cantines endormies, écouter des émissions littéraires auxquelles Sassine a participé en France et en Belgique, des enregistrements radiophoniques conservés par la famille ou à l’INA. Telle est la documentation sur laquelle repose cet ouvrage.

Une bibliographie aussi exhaustive que possible et une chronologie détaillée complètent ce parcours d’un des écrivains les plus originaux de sa génération.

Elisabeth Degon est conservateur en chef honoraire des bibliothèques. Après une carrière dans les bibliothèques publiques, aussi bien en France qu’en Guinée, elle a décidé de se consacrer à la rédaction d’une biographie de l’écrivain guinéen Williams Sassine, qu’elle a rencontré rapidement à Conakry, peu avant sa mort.

Williams Sassine, Itnéraires d’un indigné guinéen, Elisabeth Degon, Editions Karthala, Collection (Lettres du Sud)

Source: Editions Karthala

Soyez le premier à commenter

Votre avis sur cet article