Me Yawovi Agboyibo  en campagne de purification au CAR

L’ancien Premier ministre Yawovi Agboyibo et probable candidat à la présidence du Comité d’Action pour le Renouveau (CAR), a confié au journal Hara-Kiri que le départ de l’ex-président Me Dodji Apevon et de certains ex-militants purifie le parti.

L’ancien président du CAR répondait ainsi aux journaux qui le moquent d’avoir été « assommé » par la création du Front des démocrates pour la république (FDR)  par Me Dodji Apevon.

« Demandez à ceux qui ont écrit cela s’ils m’ont contacté ou même approché pour constater de visu ce qu’ils racontent ?», interrogea-t-il et de s’expliquer.

On ne vient pas au CAR pour être nommé ministre ou devenir député, seulement il faut être en phase avec l’idéologie du parti. Il s’agit d’une crise de purification, a-t-il expliqué à Hara-Kiri.

Avant d’ajouter dans une phrase assez absconse pour un homme politique de ce niveau : « Le CAR reste le CAR. Nous conservons toutes nos fédérations, leurs membres et nos cadres sont en place. Le vrai parti, ce sont les fédérations. Certains qui ont immigré vers eux n’étaient vraiment plus du CAR. Lorsqu’on ne maîtrise pas certaines réalités, on la ferme. Les gens veulent manger les fruits de l’arbre mais il y a peu qui connaissent comment ses racines ont poussé de terre ».

Qui vivra verra.

Avatar
A propos Komi Dovlovi 817 Articles
Journaliste chroniqueur, Komi Dovlovi collabore au journal Le Temps depuis sa création en 1999. Il s'occupe de politique et d'actualité africaine. Son travail est axé sur la recherche et l'analyse, en conjonction avec les grands  développements au Togo et sur le continent.

Laisser un commentaire