Cameroun: 1,5 millions CFA pour indemniser les familles des victimes

Bolloré Africa Railways indemnisera les familles des victimes de l’accident ferroviaire du 21 octobre dernier à hauteur de 2.300 Euros, soit 1,5 millions CFA, selon l’Agence Ecofin.

Le 21 octobre dernier à Eseka au Cameroun, 79 personnes sont décédées à cause d’un accident de train sur la ligne Yaoundé-Douala. Selon les premiers éléments de l’enquête, la vitesse serait responsable de ce drame. « On a des éléments qui semblent montrer que le train en approche était à une vitesse de l’ordre de 80-90 km/h dans des zones où il aurait dû être à des vitesses beaucoup plus basses », a déclaré au Parisien Eric Melet, président de Bolloré Africa Railways, qui rassemble les activités ferroviaires du groupe Bolloré en Afrique.

Aux premières heures de l’accident, plusieurs organisations avaient mis en cause la surcharge du train, dont le nombre de rames avait doublé, pour passer de 8 à 16, afin de faire à l’explosition de la quantité de voyageurs due à la chute d’un pont entre Douala et Yaoundé suite à une forte pluviométrie.

Bolloré conteste cette version.

Avatar
A propos Komi Dovlovi 835 Articles
Journaliste chroniqueur, Komi Dovlovi collabore au journal Le Temps depuis sa création en 1999. Il s'occupe de politique et d'actualité africaine. Son travail est axé sur la recherche et l'analyse, en conjonction avec les grands  développements au Togo et sur le continent.

Laisser un commentaire