Le fonds national du développement forestier valide son code de procédures

Les acteurs du secteur forestier se sont entendus sur les critères de sélection des projets éligibles au Fonds National du Développement Forestier (FNDF). Ces acteurs comprennent ceux étatiques, de la société civile, ONG et collectivités afin de s’assurer que toutes les préoccupations de ces acteurs sont prises en compte dans les textes et documents important pour rendre opérationnel la promotion du développement durable.

Le fonds en question a été créé par le gouvernement en 2008 à travers le code forestier pour faire face à la forte dégradation des ressources naturelles au Togo, due notamment à l’absence d’une gestion concertée et proactive du milieu naturel, au faible succès des projets et programmes antérieurs dans le domaine forestier et à l’insuffisance du budget alloué au secteur forestier.

Le document permettra d’établir sur la base du code forestier, de la politique forestière et du plan d’action forestier national, un cadre de référence pour la préparation, la sélection des projets forestiers et les modalités de leur financement par le FNDF. Il aidera à établir un lien et une cohérence entre les initiatives en cours en matière de gestion des ressources naturelles et les projets à financer par le FNDF (cofinancement, cartographie des interventions, domaine prioritaire d’intervention selon les zones écologiques). Le document propose aussi des critères et un canevas de présentation des projets pour permettre une sélection judicieuse et objective ainsi que le processus à suivre pour y aboutir.

Avatar
A propos Emilie ORONG 665 Articles
Emilie Orong est une passionnée de l'écriture. Elle a rejoint L'Equipe Le Temps en 2015. Couvre l'actualité nationale en tous genre et a un regard pointu sur l'actualité africaine.

Soyez le premier à commenter

Commenter cet article