Les frais routiers financent des rénovations communautaires à Davié

Exif_JPEG_420

Sur les ristournes des recettes des péages du pays, il est recommandé des appuis communautaires dans les localités qui accueillent ces structures. A Davié, dans la banlieue sud de la ville de Tsévié, la Société Autonome de Financement et de l’Entretien Routier (SAFER) a déboursé cette année vingt millions de francs pour rénover le centre communautaire et l’EPP de Davié.

Les travaux au niveau du centre communautaire ont consisté au dallage du sol sur 18 ares, le badigeon des bâtiments et de la clôture, l’électrification, la plomberie et les sanitaires, les grilles de sécurité et le gazon. L’école primaire publique (EPP) a bénéficié de la clôture de l’enceinte et le badigeon de deux bâtiments.

Il a été demandé aux bénéficiaires les soins les plus adéquats autour des nouveaux ouvrages mais la ville sollicite plus d’infrastructures communautaires, socioculturelles et collectives pour l’épanouissement des populations.

Le Temps avec Atop

Avatar
A propos Omaboe Akpovi 915 Articles
Journaliste Reporter, 7 ans d'expérience. Couvre l'actualité nationale et les reportages sociaux, culturels, ainsi que les événements de la la société civile. Passionné de lecture et des médias sociaux.

Laisser un commentaire