Affaissement d’une chaussée : le trafic routier interrompu entre Douala et Yaoundé

(Agence Ecofin) – Un affaissement de la chaussée au lieu dit Manyai, pratiquement à mi-parcours de la route Yaoundé-Douala, empêche depuis ce 21 octobre 2016 le trafic routier entre les deux principales villes du Cameroun.

Le ministre camerounais des Travaux publics, Emmanuel Nganou Djoumessi, est descendu sur le site pour évaluer les dégâts et envisager des mesures urgentes en vue du rétablissement du trafic.

En attendant, apprend-on, des centaines de transporteurs sont bloqués dans chacune des deux métropoles. Aux voyageurs, il reste cependant les solutions bien plus onéreuses du train et du transport aérien, la compagnie aérienne publique Camair Co effectuant au moins deux rotations quotidiennes entre les deux métropoles.

Un seul jour d’interruption du trafic routier entre Yaoundé et Douala est fort préjudiciable pour l’économie camerounaise et bien au-delà. En effet, en plus des manque-à-gagner qu’enregistreront les entreprises et autres agences de voyages qui desservent les deux capitales, l’axe routier coupé depuis ce matin fait partie des corridors Douala-Ndjamena et Douala-Bangui, par lequel transitent quotidiennement d’importants volumes de marchandises à destination du Tchad et de la République centrafricaine.

BRM

Avatar
A propos Omaboe Akpovi 973 Articles
Journaliste Reporter, 7 ans d'expérience. Couvre l'actualité nationale et les reportages sociaux, culturels, ainsi que les événements de la la société civile. Passionné de lecture et des médias sociaux.

Laisser un commentaire